Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Inspecter le buffer

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le buffer est le cache de données en mémoire vive. Saisissez son importance et évitez la saturation du disque et la dégradation des performances.
05:51

Transcription

Pour bien comprendre SQL Server, et d'ailleurs n'importe quel moteur de base de données relationnels, il est important de comprendre le concept du journal de transaction. Je vous ai dit, une base de sonnées est formé d'au moins de deux fichiers: un fichier de données et un fichier de journal de transaction. Alors, le fichier de données, comme on peut en avoir un ici, alors, attendez, vous devinez, le fichier de données contient des données, voilà, exactement, parfait. Donc, le fichier de données contient des données. Elles sont stockées,, structurées sous formes de pages. Donc vous avez un fichier qui va contenir un certain nombre de pages, les unes après les autres, qui font toutes 8 kilos octet. Donc ici, le fichier de données est alloué par le moteur de stockage de SQL Server, sous forme de page de 8 kilos, qui vont contenir un certain nombre de lignes de table, il peut y avoir des pages d'allocation également, et c'est vraiment une structure logique relativment compexe, mais bien organisée, comme finalement un disque physique sur lequel un systèmede fichier va s'organiser. Mais le journal de transaction, comme son nom l'indique, fonctionne comme un journal. Alors pourquoi ça ? Si je me retrouve dans ma base de données, je fais un Select / From / Contact.Contact, par exemple, je récupère des données depuis où ? Eh bien, bien entendu, depuis le fichier de données. Mais encore mieux. Le moteur de stockage de SQL Server, ce qui est un module qui gère le stockage, comme son nom l'indique, va aller chercher les données sur le disque, sous formes de pages de 8 kilos octet, et ensuite il va aller monter en mémoire dans une zone de la mémoire du serveur qu'on appelle le « buffer » ou le « buffer pool », je vous l'écris ici. Ce « buffer pool » est une zone de mémoire assez large, dans laquelle le moteur de stockage va poser ses pages de 8 kilos. Je peux voir le contenu du « buffer pool » à l'aide d'une vue système, qui s'appelle « sys.dm_ os_ buffer_descriptors ». Alors juste une note sur ceci, « dm » ça veut dire « dynamique managment », ce sont des vues de gestion dynamique, en fait ce sont des vues sur l'état du système et non plus des vues de catalogues, comme on l'a vu auparavant. Les vues de catalogues interrogent des structures physiques, les vues de gestion dynamiques interrogent l'état du système pour avoir des informations dynamiques, comme son nom l'indique. Alors si je regarde « sys.dm_ os_ buffer_descriptors », je vois qu'il y a 6823 lignes dans le résultat. Ce sont chaque fois des pages de 8 kilos qui sont maintenues en mémoire. Je vais faire quelque chose, utiliser une vieille commande DBCC, qui s'appelle DBCC DROPCLEANBUFFERS. Alors, on verra ce que ça veut dire ensuite et si je regarde maintenant Buffer Descriptor, je n'ai plus que 416 lignes, vous voyez ici donc beaucoup moins de choses, mais il me reste un certain nombre de choses dans le Buffer, donc, dans ce cache. Ici, je suis vraiment en train de regarder ce qu'il y a dans la mémoire vive, dans la RAM du Serveur pour voir ce qui est maintenu en mémoire. Je vais refaire mon [inaudible] Buffer assez rapidement. Regardez combien j'en ai, 416, faire un Select * From Contact.Contact et regardez maintenant combien j'en ai. J'en ai 708, il y a plus de pages qui sont montées. Je vais faire quelque chose. Ici, je vais filtrer, voyez qu'il y a un DataBase_id, donc, je vais dire « Trouve-moi les pages qui sont dans le Buffer, qui viennent de la base de données, donc Were database _id est égal à » Et je vais utiliser une fonction système qui s'appelle DB_ID, à laquelle je vais passer le nom de la base de données PachaDataFormation, de façon à récupérer son identifiant.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprenez le fonctionnement et les différents modules qui composent SQL Server. Prenez en main les bases de données, les schémas, les tables, la gestion des fichiers, etc.

5h20 (55 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :14 mars 2017
Durée :5h20 (55 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !