L'essentiel de Word 2016

Insérer des tableaux Word

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous avez la possibilité d'utiliser des tableaux Word dans un document. Vous allez voir comment en insérer.
10:54

Transcription

Nous allons dans ce tutoriel découvrir comment intégrer dans un document l’illustration « Tableau Word ». Alors d’aucun me diront qu’un tableau, bah c’est du texte, ce n’est pas une illustration. C’est vrai, je suis d’accord avec vous, mais personnellement je me simplifie la vie hein. Habituellement, je n’aime pas trop me compliquer l’existence, et donc, je pars du principe qu’en informatique, il ne faut pas avoir des exceptions. Je ne vais pas considérer le tableau Word comme étant du texte, et le tableau Excel comme étant une illustration par exemple. Pour moi, tout ce qui n’est pas corps de texte, tout ce qui n’est pas le document à proprement parler, eh bien tous les rajouts, les en-têtes, les numéros de page, les tableaux Word, les tableaux Excel, les graphiques, pour moi, tout ça c’est de l’illustration, et ça vient donc à la fin. Maintenant vous pouvez effectivement, lorsque vous tapez votre texte au kilomètre, intégrer directement votre tableau. Personnellement, je vous le déconseille parce que l’expérience démontre que lorsqu’on veut après rajouter des éléments ou en supprimer, ça devient pas très, très pratique. Personnellement, mon point de vue c’est : le tableau Word, comme toutes les illustrations, vient, une fois que mon document est complètement mis en forme. J’ai ici donc un document mis en forme, que l’on trouvera dans les sources de cette formation, qui s’appelle « les tableaux.docx », dans donc le chapitre trois. Je me positionne à la fin du premier paragraphe puisque je souhaite intégrer mon tableau entre ces deux paragraphes. Je vais zoomer pour qu’on voie un petit peu ce qu’on fait. Je suis donc juste avant la marque de fin de paragraphe. Je fais « Entrer » une fois et une seule. Et donc là je viens sur l’onglet « insertion ». Dans le groupe « Tableau », je trouve l’icône « Tableau », je clique dessus. Lorsque je survole ces petits carrés, eh bien, je m’aperçois que chacun des carrés c’est ni plus ni moins qu’une cellule. Là j’ai une cellule dans mon tableau, là j’ai deux cellules côte à côte, trois cellules côte à côte, quatre cellules côte à côte, etc. Si je descends, eh bien j’ai maintenant en plus de mes colonnes, j’ai des lignes qui se créent au fur et à mesure. Je vais glisser sur trois cellules, et je vais aller sur quatre lignes, je clique. Et donc là j’obtiens mon tableau prêt à être rempli. Au passage hein, je reviens deux petites minutes sur le « Insertion » sur le tableau : quand je dis « je glisse », je survole hein. Je n’enfonce pas le bouton de ma souris. Je me contente juste de survoler, je n’appuie une fois et une seule sur le bouton gauche de ma souris que lorsque j’ai déterminé le nombre de cellules qui me sont nécessaires pour faire mon tableau. Remarquez aussi que maintenant que j’ai fait mon tableau, j’étais dans la première cellule, on voit le curseur ici, lorsque je survole, ça me permet de créer un tableau dans le tableau. Ça aussi ça peut être quelque chose d’utile hein, dans certains cas. Je clique en dehors, je suis positionné sur la première cellule, sans me préoccuper de mise en forme hein, je vais remplir mon tableau. J’écris ici : « Mois », tabulation, « Chiffre d’affaire 2014 », tabulation, « Chiffre d’affaire 2015 », tabulation. Nous pouvons remarquer qu’à chaque coup que j’appuie sur la touche tabulation, la grosse touche hein, sur la gauche de votre clavier, avec deux flèches inversées dessinées dessus, je me déplace de gauche vers la droite et du haut vers le bas, sans aucune espèce de difficulté À chaque fois que j’appuie sur tabulation, je me déplace. Si je veux aller dans le chemin inverse, c'est-à-dire aller de la droite vers la gauche et du bas vers le haut, j’enfonce la touche « SHIFT » qui est la grosse flèche au-dessus de la touche « Contrôle » sur votre clavier, à gauche ou à droite de la barre d’espace. Je la maintiens enfoncée cette touche et tout en la tenant enfoncée, j’appuie sur tabulation. À chaque fois que j’appuie sur tabulation, eh bien ma foi, je vais de droite à gauche et du bas vers le haut. Je viens donc sur la seconde ligne, je vais écrire le mois de « Janvier », tabulation, on va mettre un chiffre d’affaire, on va inventer ça, voilà, tabulation. On va mettre le mois de « Février », tabulation. On va mettre derrière le mois de « Février » toujours : « 60000 », on va venir au mois de « Mars » et on va mettre une autre valeur ici, et une autre valeur ici. Alors, maintenant que j’ai mes valeurs, qu’est-ce que je peux faire ? Bah déjà, je peux sélectionner l’intégralité de mon tableau en cliquant sur cette petite croix. J’ai aussi la possibilité, lorsque je veux sélectionner qu’une colonne, de me positionner, alors attention hein, il faut être très, très précis, au pixel près, sur le petit trait là, horizontal, en haut de mon tableau, si je clique, je sélectionne que cette colonne. Bien évidemment, si je clique et qu’après je glisse, je vais sélectionner deux colonnes, trois colonnes, etc. Je clique encore. Pour les lignes, il en va de même : je me mets dans la marge de gauche, si je me mets à la hauteur de la ligne « Janvier », ici, dans la marge de gauche je clique, je sélectionne toute la ligne. Et il en va de même pour « Février » ou pour « Mars ». Si je glisse, après avoir cliqué, je glisse, je sélectionne les autres lignes. Voilà donc pour les sélections. J’ai la possibilité, lorsque je me mets sur le trait horizontal ici, d’agrandir la hauteur de la ligne et de la diminuer jusqu’à une certaine taille hein, je ne peux pas venir à zéro. Vous voyez que là, la machine refuse obstinément de me permettre de remonter. Alors, vous allez me dire : « il y a un gros espace ici en-dessous et puis là, pareil. » Ça, ça vient du fait que nous avons intégré le tableau par rapport à une marque de fin de paragraphe qui contient déjà un espace après. Et donc, cet « espace après » s’est reproduit pour chacune des lignes. Si on ne veut pas avoir cet espace en-dessous donc de chacune de nos valeurs, il nous suffit de sélectionner l’intégralité de notre tableau ici et de faire comme s’il s’agissait d’un paragraphe hein, je viens dans l’onglet « Accueil », je viens sur la petite icône de paragraphe, et là je vais lui dire que après, je veux zéro « point », donc je tape « 0 », je fais « Ok », là vous remarquez que tout rentre dans l’ordre. Donc je peux régler la hauteur de mes lignes individuellement, je peux aussi régler la largeur de mes colonnes en me positionnant sur le trait vertical entre deux colonnes, comme ceci. Je vais prendre ici, comme cela. Et maintenant, si je prends la dernière colonne, que se passe-t-il ? Eh bien il se passe que je réduis la largeur de mon tableau. Alors là, je vais avoir peut-être un petit souci, je vais supprimer cette marque de fin de paragraphe, je me mets juste devant, je fais « Suppr ». Donc là je vais avoir un petit souci parce que ce que j’aimerais moi, c’est que le texte ici, au lieu d’être en-dessous, bah j’aimerais bien le voir ici, moi, mon texte. Comment je peux faire ça ? Je sélectionne mon tableau. Quand j’ai sélectionné mon tableau, eh bien je fais dessus un clic-droit. Et là, je vais trouver les propriétés du tableau. Je viens dans « Propriété du tableau », je trouve dans l’onglet « Tableau » des propriétés du tableau, eh bien plusieurs habillages. « Aucun habillage », qui est la position par défaut, et ici je trouve l’habillage « Autour ». Si je choisis l’habillage « Autour », que je fais « Ok », qu’est-ce qui se passe ? Le texte se met autour hein, comme demandé. On peut aussi aller plus loin. Lorsque je fais toujours mon clic-droit sur « Propriétés du tableau », et que je viens dans « Position », j’ai la possibilité de régler la position du tableau. Donc là, pour l’instant on est à gauche, par rapport à « Colonne » et on est verticalement par rapport à « Paragraphe ». Je vais sélectionner dans un premier temps... Il faut toujours travailler hein sur « Par rapport à » en premier, et en second sur la position. C’est bizarre mais c’est comme ça. Normalement, cette colonne aurait dû être mis en début, bah là elle est mis en fin. Donc il faut travailler de cette manière-là. On travaille plus facilement quand on fait référence à la marge. Je travaille par rapport à la marge, et donc là par exemple je souhaiterais que par rapport à la marge, mon tableau soit centré, pourquoi pas ? Et donc centré en position horizontale. Je veux la distance au texte, à gauche et à droite on a : « 0.25 centimètre », je veux que le texte soit un peu plus écarté, je règle ici. Et là, qu’est-ce qui se passe ? Eh bien il se passe que mon tableau, vous voyez, il est parfaitement centré. Il est venu se coller en haut, ici, pourquoi ? Parce que par défaut c’est l’option hein. Je refais un clic-droit, « Propriété du tableau », dans les positions ici : ici je suis à « 0 centimètre » par rapport à la marge du haut. Donc, bah « 0 centimètre » par rapport à la marge du haut, il est venu se mettre là. Maintenant j’ai aussi la possibilité de dire : « je veux qu’il soit centré verticalement ». Si je fais « Ok » et « Ok », eh bien, mon tableau est centré verticalement dans ma page hein. Si je fais « Zoom arrière », mon tableau est exactement à la mi-hauteur de la hauteur et à la mi-largeur de la largeur. Donc voilà encore d’autres possibilités hein, pour positionner votre tableau. Je vais faire « contrôle – Z » pour revenir à la position initiale que j’avais là. Maintenant je souhaite mettre en forme ce tableau, je le sélectionne, et lorsque je l’ai sélectionné, dans « Outil de tableau » j’ai « Création », et dans « Création », vous voyez que là il y a « Style de tableau ». Dans « Style de tableau », je trouve pléthores de présentations. Si je veux par exemple cette présentation-là, il me suffit tout simplement de cliquer dessus, et mon tableau est directement présenté. Donc ça, ça permet d’aller très, très vite. Une autre possibilité consiste à travailler ligne à ligne. Je sélectionne ma première ligne, je me mets dans la marge de gauche, je sélectionne ma ligne, et là je vais dire que je veux centrer, que je souhaite par exemple avoir une police qui soit en bleue, que je souhaite que ça soit écrit en gras, etc. etc. Donc je peux aussi travailler individuellement hein, que ce soit par colonne, comme ça, que ce soit par ligne. Je peux aussi travailler par cellule. Si je double-clique sur cette cellule et que je dis : « je veux centrer », ça ne centre que cette valeur-là. Je fais « contrôle – Z », je reviens en arrière comme ceci. Ensuite, j’ai la possibilité bien sûr, si je n’ai pas suffisamment de lignes ou de colonnes, d’en rajouter. Je me positionne ici, j’obtiens un petit « plus », si je clique, j’ai une nouvelle ligne. Si je me mets sur la dernière ligne ici, que je me positionne, j’ai un « plus », je crée une nouvelle ligne. J’ai aussi, de la même manière, la possibilité de créer des nouvelles colonnes. Je me positionne sur le bord, j’ai le petit « plus », hop ! J’ai une nouvelle colonne. Je peux même en insérer en venant ici, comme ceci. « Contrôle – Z » pour revenir en arrière. Une dernière chose pour conclure ce tutoriel : lorsque vous êtes sur la dernière cellule ici, et que vous appuyez sur la touche « Tab » pour vous déplacer, automatiquement une nouvelle ligne est rajoutée. Voilà, vous avez les principaux éléments nécessaires, notamment la possibilité de mettre en forme, de créer votre tableau, de rajouter des colonnes. J’ai oublié un petit détail : supprimer. Pour supprimer, je sélectionne ma colonne par exemple, je fais clic-droit sur ma sélection, et là je vais cliquer ici si je souhaite supprimer tout mon tableau. Ou bien, je vais pouvoir travailler sur le « Supprimer » qui est là hein, au choix. Il en va de même pour les lignes : cette ligne ne me convient pas, je sélectionne la ligne, je viens dessus, je fais clic-droit, et là je vais trouver le « Supprimer les cellules » hein, pour retirer cette ligne-là. Je vais dire que je veux supprimer la ligne entière, je fais « Ok » et la ligne a disparu. Vous avez maintenant tous les éléments en main pour pouvoir manipuler les tableaux dans Word.

L'essentiel de Word 2016

Apprenez à concevoir, partager, et imprimer une grande variété de documents avec Word 2016. Formatez du texte, appliquez des styles, ajoutez des éléments multimédias, etc.

4h20 (44 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 nov. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !