Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Rédiger une lettre de motivation

Insérer des mots-clés et des verbes d'action

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le recruteur s'attend à trouver certains mots dans votre lettre qui vont résonner en lui. Apprenez à les disséminer efficacement dans votre texte.
04:33

Transcription

Le recruteur a une idée assez précise du profil idéal qu'il recherche. Ce profil, il a essayé de le convertir, dans son annonce, ou du moins dans son esprit, en mots-clés. Ces mots-clés peuvent être des compétences, des qualités, d'autres notions, ou des actions associés au métier. Bien-sûr, la lecture de ces mots-clés dans votre lettre de motivation va forcément capter son intérêt. Et s'il utilise un logiciel pour détecter ces mots, les intégrer à votre texte vous donnera beaucoup plus de chances de faire partie de la « short list ». Mais ces mots, que j'appellerai volontiers des mots sésame, il faut savoir les distiller très intelligemment, de sorte que le recruteur ne vous voie pas venir avec vos gros sabots et se dise, celui-là, il nous sert la soupe qu'on veut entendre, il y a sûrement pas grand chose derrière. Vous devez créer ce qu'on appelle en littérature un champ sémantique qui lui sera familier et qui soutiendra l'ensemble de votre lettre, et non un paragraphe en particulier. Alors, comment procéder ? Tout d'abord, il faut savoir à quels mots sésame il sera sensible. Il n'y a pas de liste de mots-clés à utiliser en toute occasion, et heureusement, car, dans ce cas, ces mots seraient galvaudés. Chaque profession a ses missions et son langage particulier, et j'ai envie de dire, chaque recruteur a ses attentes particulières. Donc, il faut s'interroger, et essayer d'entrer dans son esprit. De quoi a-t-il besoin en termes de compétences, déjà ? Il faut trouver les mots justes et précis, adaptés à ses attentes. Si vous répondez à une offre d'emploi, un certain nombre de mots-clés doivent déjà apparaitre dans le texte de l'annonce. Repérez-les et réutilisez-les, à votre sauce, dans votre lettre. Pas n'importe où. Il faut qu'ils viennent à point nommé. Pas comme un cheveu sur la soupe. Un exemple, pour un poste de chef de produit web. On va trouver des expressions comme « ciblage de visiteurs », « campagne de fidélisation », « stratégie emailing », « action de promotion », etc. Et si c'est une candidature spontanée, cette fois, inspirez-vous des mots-clés de la fiche métier. Consultez pour cela le répertoire opérationnel des métiers et des emplois, le ROM, sur le site de Pôle Emploi. Ou, d'une manière générale, du vocabulaire récurrent de votre métier pour étendre ce champ lexical si important. Ensuite. Penchez-vous sur les mots-clés désignant des qualités des savoir-être. Là, il faut les insérer de manière encore plus subtile. N'en choisissez pas plus de quatre ou cinq. Pour varier, vous pouvez glisser l'un sous sa forme nominale, par exemple, « pragmatisme », un autre sous sa forme adjectivale, « tenace », encore un autre sous sa forme adverbiale, « rigoureusement ». Mais gardez en tête que, plutôt que citer ces qualités telles-quelles, il vaut mieux laisser le recruteur les deviner à travers le court récit d'une ou deux expériences réussies. Enfin. Sachez qu'un certain type de mot peut facilement capter l'attention. Ce sont les verbes d'action. Sous leur forme infinitive, si possible. Ceux du premier groupe sont les plus percutants. Comme « animer », -er « diriger », « décider ». Mais les autres ne sont pas à ignorer pour autant. « construire », « concevoir », « traduire », « soumettre ». Il faut qu'ils soient le plus précis possible. Qu'ils donnent une image exacte de l'action. On va donc éviter de répéter des verbes comme « faire », « agir », « gérer » « organiser », qui finalement peuvent signifier bien des actions différentes. Voici quelques exemples de verbes que les recruteurs s'attendent généralement à trouver dans les lettres, classés par secteur d'activité. Mais attention. Le danger est de vouloir les mettre tous, au risque de se décrédibiliser. N'employez que ceux qui vous parlent réellement. Ceux qui résument le mieux votre expérience passée et ceux que vous estimez coller à la fois à votre profil et à l'entreprise ciblée. Soyez sûrs de leurs sens. Consultez, s'il le faut, pour cela leurs définitions dans le dictionnaire. Un verbe pris pour un autre, et c'est votre candidature qui risque de tomber à l'eau. Je finirai en soulignant une fois de plus que tous ces mots doivent parfaitement et harmonieusement s'inscrire dans tout le reste de votre lettre. Il ne faut absolument pas donner au recruteur l'impression que vous listez vos compétences, les tâches du poste, vos qualités, et quelques notions propres à votre métier en les déconnectant de votre discours. Tout doit faire sens. Votre lettre doit séduire dans sa globalité.

Rédiger une lettre de motivation

Apprenez à rédiger une lettre de motivation. Mettez toutes les chances de votre côté pour attirer l’attention des recruteurs et décrochez l’emploi de vos rêves !

1h43 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :29 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !