Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Capture One Pro 9

Importer des images

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour créer son premier catalogue dans Capture One, la première opération consiste à importer des images. Suivez le processus en important vos premières photos.
06:00

Transcription

Nous allons démarrer en lançant Capture One. Et comme il n'y a ni catalogue ni session, je vais pouvoir donc créer un nouveau catalogue par ce bouton ou une nouvelle session par ce bouton. Je vous rappelle que le principe de la session va être essentiellement pour des gens qui réalisent un travail pour un client et passent ensuite à un autre type de travail ; on va donc scruter exclusivement ce qui est positionné dans un dossier; alors que le catalogue va mémoriser un nombre qui peut être considérable d'images, avec l'accès à ces images dans la mesure où elles sont disponibles sur le disque, ou en lien sur un autre disque dur externe. Elles seront toujours visibles dans le catalogue, même si le disque dur externe est déconnecté. Il faudra bien entendu qu'elles soient connectées pour pouvoir être pleinement utilisées. On va partir sur ce principe, qui est le principe du catalogue et je vais donc donner un nom à ma catalogue - Catalogue formation, par exemple - et je choisis également la destination. Par défaut, ce sera le dossier des images. Je lui demande de l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre. Cette case n'a d'intérêt que si on a déjà un catalogue d'ouvert ou une session, et l'on pourra, dans certaines mesures, si on l'a demandé dans les préférences, ouvrir plusieurs catalogues simultanément. Ici, je n'ai pas de catalogue d'ouvert, donc de toute façon quoi qu'il arrive, la case ne répond à rien. Nous voici donc face au catalogue de formation, avec la possibilité de commencer par demander d'importer des images. Sans image, Capture One ne peut rien faire. Puisque c'est la première fois et qu'il n'y a pas d'image importée, on a de façon évidente un gros bouton, mais qui en réalité rappelle le bouton situé en haut à gauche, qui lui aussi permet d'importer les images. Un clic dessus me permet donc d'aller importer, depuis l'emplacement que je vais choisir, et je peux aller chercher soit la carte mémoire de mon appareil photo, soit éventuellement des photos qui sont déjà positionnées sur mon disque en allant sélectionner un dossier. Je vais donc aller par exemple ici directement dans un dossier de photographie dans lequel je vais retrouver des photos de jardins, par exemple. Je vais pouvoir sélectionner parmi les images qui me sont proposées, celles qui m'intéressent. Je vais prendre par exemple les photos de bord de Loire. Je les ai sélectionnées en cliquant sur la première, puis Majuscule sur la dernière. L'implantation s'effectue donc depuis ce dossier. On peut lui demander également d'inclure la visualisation de toutes les images présentes dans des sous-dossiers, ce que je vous conseille de faire, si vous avez déjà structuré des informations sous forme de dossiers et sous-dossiers. Venant d'une carte mémoire, évidemment, le problème n'est pas tout à fait le même. On va choisir à quel endroit on va importer nos images. Elles peuvent être soit dans l'emplacement actuel puisqu'elles sont déjà sur le disque dur, soit directement enregistrées dans le catalogue, ou encore dupliquées dans un autre dossier que l'on choisira. Le principe de travailler dans le même catalogue est le plus sécuritaire. C'est donc cette option que je vais choisir. On pourra choisir ici de le mettre dans la collection Importations récentes Uniquement. Ce sera pour moi le moyen de repérer les images que je viens d'importer lorsque j'en ai beaucoup dans la base. Je sélectionne donc bien ces images. Je vois également, si je devais les importer dans le but de les retirer de la carte mémoire de l'appareil photo, la possibilité de réaliser une sauvegarde. Cette sauvegarde me permet tout simplement de faire une double copie : une copie dans mon catalogue, pour pouvoir travailler mes images, et une copie de sécurité des originaux en double, sur un disque dur, si possible bien entendu, sur un disque dur externe, pour ne pas être au même endroit. Ces images seront donc en sécurité sur deux volumes, ce qui est nécessaire, par précaution. Dans ce cas, on sélectionne bien sûr le dossier de destination. Je ne vais pas réaliser cette opération, que je ferai dans un deuxième temps peut-être, quand j'aurai choisi mes images et que je choisirai alors de ne mettre en sécurité que celles qui m'intéressent vraiment, ayant d'abord éliminé celles pour lesquelles je sais que je n'aurai aucun recours pour venir les améliorer. On pourra au passage renommer ou non les images. Par défaut, elles ont un numéro incrémenté, de façon progressive sur l'appareil photo Il est toujours possible, avec un système de renommage, de renommer nos images. On pourra intégrer des métadonnées, ce que je vous conseille de faire immédiatement, si ce n'est déjà pas fait sur votre appareil photo, en ajoutant par exemple votre copyright. Je fais ici sur un Mac Alt+C pour faire le le C dans le rond. Sinon, sur PC, vous appuyez sur la touche Alt maintenue et vous tapez 0169 puis vous relâchez ou 184 puis vous relâchez. Et j'intègre alors directement mon copyright. Nous allons pouvoir également appliquer de façon automatique dès l'importation un réglage. Nous verrons ça plus tard, après avoir appris à constituer ces fameux styles, qui sont les styles d'origine ou les pré-réglages d'origine. Nous allons simplement ici conserver les réglages des images s'il y en avait déjà eu de faits, en demandant de cocher cette case, ou éventuellement demander de faire un réglage automatique, une analyse automatique de l'image pour la pré-régler. Je vais décocher ces deux cases pour l'instant. Enfin, j'aurais sur le fichier choisi ici quelques informations qui m'indiquent bien d'où il vient, sa taille, et donc de quel type d'appareil photo il provient. Je vais demander maintenant d'importer cette image sélectionnée ou la sélection complète de neuf images. Que se passe-t-il lorsqu'on importe les images ? Et bien tout d'abord, dans le filtre Toutes les images, on retrouve nos images après cette importation. Elles sont importées donc visibles dans la base de données de Capture One, mais visibles sous la forme de vignettes. Et ces vignettes se sont créées d'emblée, dès l'importation. Nous verrons dans une séquence suivante comment choisir la taille des vignettes et les conséquences. Je viens immédiatement créer un second import en allant chercher d'autres images, comme par exemple ces images de plantes. Je demande d'importer ces quatorze images. Quand je regarde à travers toutes les images ici, je retrouve bien la totalité. Notez ici l'avancement du calcul des prévisualisations. Ces prévisualisations sont les images qui sont consultées pour le catalogue. Lorsque je vois maintenant les images au niveau de mon catalogue, je peux constater, après avoir retiré la fenêtre principale, que toutes les images du catalogue sont visibles. Importations récentes me permettra de voir directement les images importées à telle date ou à telle date, dans les dates récentes, donc filtrer chaque importation. Voilà, nous avons importé des images et sommes donc prêts à travailler dans Capture One.

Découvrir Capture One Pro 9

Prenez en main Capture One Pro et effectuez un traitement haut de gamme de vos images numériques. Explorez l’interface, importez vos images, utilisez le catalogue, etc.

4h10 (52 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !