Excel 2013 : Analyse de données avec Power Query

Importer depuis un fichier Excel

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
En tant que complément du tableur de Microsoft, Power Query vous permet bien évidemment d'importer des données provenant d'Excel.
08:20

Transcription

Nous allons maintenant commencer le chapitre sur les techniques d'import de données. Que vous le sachiez d'avance, je ne peux pas vous montrer toutes les technologies d'import. On y passerait cinq à six, sept heures rien que sur ce sujet. Donc on va voir uniquement les principales dans des situations où il y a pas trop de pièges et on va commencer par importer de l'Excel, parce que c'est le cas le plus souvent que j'observe, c'est-à-dire Power Query va être utilisé pour agréger, nettoyer donc transformer et recharger de l'Excel dans Excel lui-même. Alors pour ce faire, je vous conseille donc vivement d'abord évidemment d'ouvrir Excel et de tout de suite Enregistrer le fichier qui va nous servir pour nos exercices. Donc vous faites un Enregistrer comme d'habitude et là aussi je vous conseille très fortement de stocker le fichier dans le dossier correspondant à ce chapitre d'exercice, c'est-à-dire vous allez stocker le fichier dans le chapitre 02 d'exercice et vous allez l'appeler Formation underscore donc un souligné parce que vous savez que les actions et les espaces posent des problèmes sur certains systèmes informatiques. Power Query et ensuite au niveau du type, alors ça c'est à vous de choisir, est-ce-que vous voulez un classeur Excel, prenant en charge des macros ou pas, ou est-ce que vous voulez une performance vraiment très élevée et donc prendre un classeur Excel binaire. Pour moi personnellement, je vais prendre un classeur Excel binaire. Bon après il faut faire attention avec votre responsable qualité si vous êtes aux normes de votre entreprise et votre administration, et on Enregistre et on va commencer donc à importer dans Power Query notre premier fichier Excel. Alors on va considérer la situation suivante : je vais vous montrer ce qu'on va vouloir importer. Donc ce qu'on va vouloir importer par rapport au dossier d'exercice que vous avez avec la formation qui s'appelle chapitre 02, c'est ce fichier suivant que vous voyez là, je vais vous montrer l'onglet. Il s'appelle SourcePrincipale. Il est ici. Je l'ouvre et je vous le montre. C'est un fichier Excel qui contient une table Excel, donc vous remarquerez bien que ici il y a l'outil tableau. Cette table s'appelle table 1, ce qui va vous montrer que c'est pas bien de pas renommer ses tables dans quelques instants. C'est pour ça que j'insiste toujours dans mes formations : nommez vos tables. Je pourrais également importer une liste, ça c'est clair, on n'est pas obligé de transformer la liste en une table mais Microsoft le recommande très fortement pour des raisons de performances. Donc dans les formations en présentiel, on part directement avec une bonne méthode c'est-à-dire une liste qui a été transformée en une table via Insertion tableau. Par contre on fait exprès de pas lui donner un nom correct. Ce fichier, pour simplifier, n'a qu'une seule feuille qui s'appelle table principale et sachez que cette feuille et ce tableau contiennent certains pièges. C'est d'ailleurs des chiffres qui ont été saisis en tant que texte, des formules qui ne marchent pas, etc. Le tout afin de découvrir un petit peu Power Query et comment y gérer des problèmes. Donc voyons comment faire ceci. Donc là on va fermer ce fichier. Donc en partant de l'onglet Power Query d'Excel 2013, vous avez tout un groupe ici qui s'appelle Obtenir des données externes, donc on peut prendre à partir du web, à partir d'un fichier Excel, à partir d'un fichier csv, à partir d'un fichier xml ou carrément un dossier entier. On peut se connecter à un certain nombre de bases de données relationnelles, donc vous voyez qu'il y a SQL Server, Access, SQL Server Analysis, Oracle, IBM DB2, MySql, Postgre, Sybase, Teradata : donc il n'y a pas tout mais c'est déjà pas mal en tant que choix par défaut. On a les services Azure, donc SQL Database, on a Azure HDInsight, Blob Azure, Table Azure. On a des services en ligne : Exchange, SharePoint, Dynamics, Facebook, Salesforce. Bon c'est dommage qu'il n'y ait pas Twitter, Instagram et autres mais c'est déjà pas mal. Et enfin on a d'autres sources comme à nouveau on retrouve SharePoint, on a les flux OData qu'on connaît quand du moins on pratique SharePoint, mais pas que. On a pour ceux qui font du Big data Hadoop, donc HDFS, Active Directory, Exchange, Business Objects, ODBC, donc en d'autres termes n'importe quelle technologie de base de données qui existe au monde et également quelque chose qu'on verra beaucoup plus tard qui sont les requêtes vides. Et si on avait déjà importé, on a ici des sources récentes qui vont réimporter des sources qu'on a déjà utilisées récemment. Alors Microsoft aurait pu faire un effort pour en mettre beaucoup plus Il y en a un peu plus dans Excel 2016 que vous le sachiez. Donc là on va prendre à partir d'un fichier Excel, il nous demande où. Donc là vous allez faire attention à aller dans Chapitre 02, que vous avez téléchargé avec la formation, de prendre SourcePrincipale. Donc comme vous pouvez le voir c'est bien un fichier Excel, de faire un Ok et donc là on va attendre un petit moment et vous remarquerez que ici si on vient à avoir une énorme quantité de feuilles ou de tables, on peut filtrer avec l'outil de recherche. Donc par exemple là si j'écris table ici et bien il va me mettre en évidence ce qui satisfait et si j'écris table 1, il me fait disparaître le reste qui a pas l'expression table1. Sinon il stabilobosse, ce qui est franchement déjà pas mal du tout par rapport aux technologies qu'on avait avant intégrées dans Excel et même Access. On pourrait sélectionner plusieurs éléments, si on en avait le besoin. On pratiquera pas ceci parce que c'est des détails, c'est très simple à pratiquer dans la réalité. Et donc là je vais simplement choisir Table1 et on voit qu'il affiche ici une prévisualisation du résultat. Ensuite il y a un bouton Modifier donc on va voir tout de suite à quoi ça sert. Annuler, et bien qui permet d'arrêter. Et là on peut le charger dans Excel ou avec d'autres options comme on va le voir dans quelques instants. Donc là déjà si je modifie, on va voir de quoi il s'agit, il me le prend directement dans Power Query en tant que table. Donc ça c'est la fenêtre de Power Query ici qui vient de s'ouvrir. Comme vous pouvez le remarquer, on peut pas la réduire, je vous en avais parlé d'ailleurs. On peut par contre restaurer la fenêtre, ça on peut le faire mais on peut pas aller cliquer derrière dans Excel. Donc ça c'est ce qu'on appelle l'option Modifier : ça charge carrément la table dans Power Query. Maintenant voyons. Donc là je ferme Power Query et puis ici au niveau de Conserver les modifications, je vais dire Ignorer et on va voir l'autre option. Donc à partir de Excel ou à nouveau je peux directement maintenant prendre Source récente et là si je passe par là, comme vous pouvez le voir, il relance l'assistant et on va prendre Charger. Direct. Donc si je prends un Charger, il va me prendre la requête et le tableau directement dans mon fichier Excel donc comme vous pouvez le voir il a chargé tout simplement les données et au fait il a pris cette table dans Power Query, d'où le fait que le volet Power Query soit apparu ici à droite. Donc là je vais à nouveau supprimer cette feuille. Je vais vous montrer l'autre option. Donc là je vais dire Supprimer, et bien je vais rien garder de ce qu'on a fait. Je retourne dans Power Query, je vais redire à nouveau À partir de la source principale et ici reprendre Table1 et maintenant dire Charger dans. Et là une boîte de dialogue va apparaître, et au fait j'ai les deux choix d'avant, c'est-à-dire je peux à nouveau le prendre en tant que table, ça veut dire il va apparaître en tant que table dans Excel mais aussi être chargé dans Power Query donc ça c'est le cas que je viens de faire juste avant ou de prendre le premier cas, c'est-à-dire qu'il le charge dans Power Query mais pas en tant que table. Alors sachez que c'est le cas le plus fréquent, donc je vais le garder. Ensuite je pourrais également dire que je veux sélectionner des données qui se trouvent dans mon fichier, ça on le fera plus tard ou l'ajouter au modèle de données pour l'utiliser dans Power Pivot ou dans Power View ou dans Power Map, ce que l'on fera aussi plus tard. Donc là je vais simplement garder Créer uniquement la connexion, on fait un Charger donc là comme vous pouvez le voir, il me dit et bien j'ai créé la connexion uniquement dans Power Query et si on clique sur Modifier, on se retrouve effectivement avec la requête dans Power Query. Donc je sais que ça a été un peu rapide mais vous inquiétez pas, on va répéter ça de nombreuses fois avec d'autres types de sources de données mais en tout cas voilà pour des données dans un fichier Excel externe.

Excel 2013 : Analyse de données avec Power Query

Analysez des données avec Excel 2013 et Power Query. Apprenez à importer, consolider, lier, nettoyer, fusionner ou scinder des données provenant de différentes sources.

2h53 (34 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !