Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

JavaScript : JSON, AJAX et les requêtes asynchrones

Identifier les différents types de réponse

Testez gratuitement nos 1334 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour maîtriser les requêtes asynchrones, vous devez bien connaître les statuts, les headers et les états.
04:17

Transcription

Pour en finir avec cet objet, et même avec Ajax à proprement parler c'est-à-dire le fait de faire des requêtes asynchrones, il y a deux choses, presque même trois que vous devez absolument anticiper et vous devez comprendre, d'abord les statuts de réponse d'un objet qui s'appelle HttpRequest, Ça, c'est plutôt pour votre connaissance générale parce qu'en réalité ce n'est pas obligatoire de les connaître mais si vous travaillez avec l'objet, c'est plus intéressant de le savoir. Il y a cinq valeurs: 0, 1, 2, 3, 4. 0, c'est « UNSENT » donc le client est créé mais on n'a pas appelé la méthode « open ». « OPENED », on a appelé la méthode « opened ». « Send » ici, le « header received » donc ça a été appelé, les headers sont envoyés ça tombe bien qu'on parle de headers ici puisque je vais y venir. « LOADING », c'est en train de charger. Des fois, ça peut prendre du temps ça va dépendre du volume de données que vous devez envoyer ou recevoir ça peut prendre du temps, donc « LOADING », c'est l'état dans lequel se trouve cet objet quand il est en train de charger « DONE », c'est le quatre, c'est celui qu'on utilise dans notre code. À cet endroit-là, le quatre, OK. Ça veut dire que c'est terminé. C'est donc terminé, on reçoit l'information. Pourquoi je vous dis ça ? Parce qu'ici, regardez, on a fait : « this.readyState === 4 » parce que ça, et le « onreadystatechange » cette fonction est appelée cinq fois en vrai, elle est appelée cinq fois dans l'objet, elle est appelée sur le zéro, le un, le deux, le trois et le quatre. Donc il faut vraiment si vous utilisez l'objet XMLHttpRequest ne l'utiliser pour la réponse qu'à la fin c'est-à-dire sur le « readystate ». Autre chose extrêmement importante : vous devez connaître les statuts de réponse HTTP. Ici, on dit qu'on veut envoyer cette logique sur le statut 200 mais il en existe plein des statuts et dans la plage de 200, il existe plein de 200 donc il faut faire attention parce que là on est en train de regarder le 200 mais si le serveur nous répond un 200 quelque chose, on ne va pas être en capacité de récupérer et ça dépendra de comment l'API en face que vous avez utilisée, est constituée. Les statuts de code HTTP, vous les trouvez sur Wikipédia, ils sont tous ici. Dans la page de 200, c'est les « success » ça veut dire que ça a fonctionné. 200, 201, 202, vous voyez ? Par exemple, la création de ressources, il ne vous répondra pas 200, il vous répondra peut-être 201 donc il faut savoir comment fonctionne le système que vous avez en face pour pouvoir travailler convenablement. Il y a plein de plages, il y a la 100, les informations la 200, c'est les succès, tout ce qui se trouve dans la 300, c'est les redirections qui peuvent prendre différents types de redirections ensuite, on a la plage des 400, c'est les erreurs, dans la 400, on a notamment la 418 qui est un serveur qui vous répond qu'il est une théière, c'est assez sympa c'est un code qui a été défini un premier avril en 1988 et qui est toujours resté, qui fait partie d'ailleurs d'une RFC carrément donc la 2324 que vous pourrez aller regarder, qui est très drôle. Les 500 c'est les erreurs de serveurs. Là, vous avez des plages différentes, Vous ne devez pas tout connaître sur le bout des doigts mais du moins savoir que ça existe et qu'un serveur vous répond avec un statut il vous donne de l'information, il vous dit si c'est bon ou pas s'il se passe quelque chose. Donc ça, gardez-le bien en tête, on doit connaître ces statuts HTTP sur une réponse. En plus de ça, vous devez connaître également ce qui constitue une requête ce qui constitue une réponse. Les headers, ça, c'est important. Ce sont en fait les entêtes. Les entêtes de requêtes, les entêtes de réponses et ça, vous allez pouvoir agir dessus pour la requête et vous allez pouvoir récupérer pour la réponse des choses qui se sont passées sur la réponse donc pensez bien à connaître ça et à vous documenter sur les headers de response et les headers de request. Ça, c'est des choses importantes que vous devez connaître pour bien travailler avec Ajax et pourvoir effectuer des requêtes asynchrones correctes parce que tout ça va vous permettre de gérer ce que vous attendez et envoyez comme contenu, s'il y a du cache sur les requêtes, si vous voulez en ajouter, quel est le serveur, à quel moment vous devez rafraîchir, tout ces des infos sont envoyées par le serveur et vous pouvez aussi les gérer, donc allez vous documenter sur ces aspects-là, ça fait partie des aspects hyper-importants pour travailler avec Ajax.

JavaScript : JSON, AJAX et les requêtes asynchrones

Découvrez les requêtes asynchrones en Javascript avec le format JSON et la norme AJAX. Assimilez les techniques du développement d’applications web en single-page.

2h03 (30 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !