Photoshop CC : Les objets dynamiques

Gérer les tons foncés et tons clairs

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les fonctions d'ajustement sont susceptibles d'apparaître sous le calque pour une modification par double-clic. Cela est intéressant pour le ton foncé-ton clair qui n'est pas disponible sous forme de calque de réglage.
05:45

Transcription

Alors, il y a une fonction qui est très, très utile, quand on développe un Raw, c'est le fait que, voyez, j'ai une image ici qui est très sombre, je vais avoir la possibilité ici de rentrer dans les tons clairs et tons foncés, je vais pouvoir comme ça éclaircir mes ombres, voilà, et puis je vais pouvoir assombrir mes tons clairs, qui va me permettre de pouvoir récupérer un ciel orageux qui existait vraiment, mais que l'appareil ne peut pas reussir à me capter, parce que sa dynamique n'est pas suffisante malgré tous les progrès techniques qu'on a fait. Là il était encore toujours largement supérieur de capteur. Ok oui, je pourrais obtenir ce genre de photo-là. J'ai repris la même photo, mais vous imaginez bien que l'idée c'est, vous avez une photo qui n'est pas en RAW et vous voudriez intervenir de la même manière dans Photoshop. Alors je vais annuler ça, et on peut le faire dans Photoshop, il n'y a pas de problème, il est question d'aller dans « Réglages », de descendre jusqu'à « Tons foncés, tons clairs » et dans ce cas-là ici je vais pouvoir faire éclaircir, mes tons foncés, assombrir mes tons clairs. Bon super ! Oui, sauf que là je suis en réglages destructive, c'est à dire que si je dis « ok » le réglage a été validé, mais je n'ai pas le moyen de revenir en arrière, ni le moyen éventuellement d'appliquer un masque ou quelque chose comme ça pour enlever le réglage, qui ferait partie de mon image, ce qui est désagréable. Avec les objets dynamiques on va pouvoir se permettre d'obtenir ça, en fait, on va avoir des calques de réglages supplémentaires, ici on n'a pas un calque de réglage, qui nous permet d'avoir les tons foncés, tons clairs. L'arrière-plan on va le convertir, et vous allez voir que si maintenant je viens ici dans les « Réglages », voilà j'ai à ma disposition tous ces éléments-là, mais il vont être non-destructive, alors, la plupart ça n'a pas d'importance, puisque de toute façon on les a en tant que calque de réglages, donc c'est d'un intérêt moindre, mais par contre les « Tons foncés/tons clairs » et puis éventuellement «Virage HDR» aussi, mais ça on l'utilise peu. Regardez, je vais faire mon réglage, voilà je vais enlever ça de mon image, je vais le faire peut-être très fort pour commencer et là je vais revenir, voilà, sur mon celle d'ombre, « ok », et là vous voyez qu'est-ce qui c'est passé, premièrement j'ai mes « Tons foncés/tons clairs » qui apparaissent bien en dessous de mon calque, alors qu'évidemment les calques de réglages je mettrai par-dessus, mais fondamentalement c'est bon, et puis par-dessus, j'ai même un masque qui va me permettre de pouvoir limiter, donc là on se rend compte que, oh là, j'étais un peu fort là, ça commence à sentir la solarisation à planer, donc je peux double cliquer sur « Tons foncés/tons clairs », je récupère mon réglage, je viens me calmer un petit peu notamment dans clairs, je veux simplement qu'on voit les poutrelles du pont, mais c'est tout que je vais essayer d'assombrir un maximum ça, voilà. Je refais « ok » là-dessus, voyez que là j'ai pu modifier sans problèmes, si ça marche pas, si j'ai encore un peu des petits lisérés, qui ne me plait pas, j'y retourne comme je veux, donc là c'est une chose acquise, ici double clique sur le petit bouton, je vais voir la possibilité de pouvoir venir mettre une opacité différente, mais surtout changer au mode de fusion, si ça m'intéresse, donc là je ne pense pas que ça soit d'un grand intérêt, parce que,si je me mets en mode de produit ça va être très peu intéressant en superposition ça sera intéressant là, mais pas là, et en « Incrustation », non voyez ça ne va pas être tout à fait intéressant. Donc là je vais rester en mode « normale », mais il peut y avoir des cas où le mode de « Fusion » peut être intéressant, et puis la dernière chose, qui va être très utile c'est que j'ai un masque ici, qui va me permettre de pouvoir prendre mon pinceau et de dire, moi en fait, ce que j'aurais bien aimé c'est que mon couple, lui, il reste sombre, je veux l'avoir en silhouette, donc voyez, je vais le rendre comme ça en silhouette, je vais venir zoomer ici et puis X pour passer en blanc, et je vais lui dire, voilà on va rentrer bien ça, hop, voilà, et là vous voyez que je vais avoir la totalité de l'avantage du Raw, mais cette fois-ci je ne suis pas en Raw donc là ça devient très intéressant, j'ai comme si j'avais un calque de réglage alors bien évidemment si je viens prendre un autre réglage ici et que je fais, par exemple, un niveau. Alors attendez le niveau je vais le faire quand même sur mon objet dynamique et pas sur masque, ça sera quand même mieux, voilà donc je peut prendre un niveau, ou je pourrais peut-être prendre « Teint/Saturation » pour essayer de voir un petit peu ma « Teint », « Saturation », qu'est-ce qui se passe si j'augmente un petit peu la saturation jusque là ou au contraire si je la baisse pour essayer de traits monochromes, on peut peut-être faire quelque chose un peu plus par là, voilà, je fais ok là-dessus. Vous voyez que la « Teint/Saturation » est venu s'installer en dessous aussi avec le même avantage, double clique, ce qui me permet de récupérer mon réglage, voilà. Donc là, oui, ok, c'est très bien, mais bien évidemment ça n'a pas un intérêt fondamental dans la mesure où, je jette sans problèmes, je pourrais très bien venir ici faire une teint de saturation aussi par-là, et j'aurais exactement la même chose, oui je pourrais baisser aussi ma saturation par là, voilà et là j'aurais exactement la même chose, j'aurais une « Teint/Saturation » par-dessus avec son masque, et puis mon « Tons foncés/tons clairs » avec son masque, sauf que le « Tons foncés/tons clairs », je vous rappelle, on ne le trouve pas dans les réglages, donc là l'intérêt devient énorme. L'objet dynamique va apporter ce bienfait, qu'on utilise beaucoup, parce que les « Tons foncés/tons clairs » c'est quand même quelque chose qu'on utilise assez souvent pour alléger de ombres ou pour récupérer des hautes lumières, donc pas mal de cas. Encore un avantage donc des objets dynamiques, dans sa vocation à rendre les fonctions qui sont destructrices non destructrices.

Photoshop CC : Les objets dynamiques

Sachez utiliser les objets dynamiques au quotidien lors de vos retouches d’images. Appliquez les filtres de manière non destructive, effectuez des retouches complexes, etc.

2h03 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :3 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !