L'essentiel d'Access 2016

Gérer les propriétés d'un champ

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Access met à votre disposition un certain nombre de réglages pour les champs. Voyez comment accéder aux propriétés des contrôles et comment les modifier.
06:15

Transcription

Je vous propose maintenant, d'approfondir un petit peu quelque chose que nous avons survolé dans un tutoriel précédent, à savoir les propriétés d'un contrôle. Alors, déjà lorsque vous voulez atteindre les propriétés de n'importe quel contrôle, que ce soit une étiquette ou bien encore que ce soit le champ, la zone de saisie, il vous faut double-cliquer dessus. Donc, je me mets sur, par exemple le bord de Surf. Je clic une fois, pour activer les contrôle. Et ensuite, en me mettant bien sur le bord de manière à avoir la petite croix noire, je double-clique. Ceci fait apparaître la fenêtre des propriétés relative à ce champ. Je referme la fenêtre. Je me mets par exemple sur celui-là. Je clique une fois pour le sélectionner. Je me positionne pour avoir la petite croix, je double-clique. J'ai la propriété, les propriétés qui font leur apparition. Quel que soit l'élément sur lequel vous double-cliquez, vous allez toujours vous trouver face à plusieurs onglets. L'onglet format, l'onglet données, événements, autres et toutes. Alors, l'onglet format, comme son nom l'indique, ça permet d'agir sur le format du contrôle sur lequel vous êtes en train de travailler. Le nom de ce contrôle, vous l'avez au-dessus ici. Il s'agit du contrôle description que nous avons sélectionné. Une autre manière d'ailleurs au passage de passer sur un autre contrôle, c'est d'utiliser cette boite et de dire, tiens, par exemple, j'aimerais bien travailler sur disponible. Je clique sur dispo. Maintenant, c'est ce contrôle-là qui est actif. Je reviens sur celui sur lequel on était. Donc, c'est description, le voilà. Qu'est-ce qu'on peut faire ? On peut travailler bien sûr sur le format. On peut travailler sur les décimales, etc. Mais là, il s'agit de texte. Donc, pas besoin d'y toucher. On peut peaufiner la taille des éléments. Et là, il fait actuellement 9,81 cm sur sur 2,196 cm. Donc, on a la possibilité de jouer sur la taille. On peut modifier la taille en glissant la souris. Mais, on peut aussi modifier les tailles à ce niveau-là. On peut jouer sur le style. Là, le style de fond il est standard, mais on peut mettre un style transparent par exemple. On a la possibilité de jouer sur la bordure. Là, on a une bordure pleine. Mais, je pourrais mettre par exemple une bordure en tiret, ou une bordure tiret court, en pointillé, etc. Je peux donc changer l'encadrement. L'épaisseur de la bordure, ça peut être un filet, ça peut être un filet plus ou moins épais, suivant la taille que l'on va lui donner. On peut agir sur la couleur de la bordure. On peut agir sur l'apparence en deux dimensions, ou en creux, ou autre. Alors, justement ça c'est quelque chose d'utile, parce que, si je prends par exemple le prix du m² ici que j'ai calculé, lorsque je viens en mode affichage rien ne distingue ce champs des autres. Donc, l'utilisateur peut essayer de cliquer dedans et de taper. Mais vue que je l'ai verrouillé dans les propriétés, il n'y a rien qui marche. Là, attendez-vous à recevoir un appel par téléphone de l'utilisateur qui va vous dire, il y a un problème, je ne peux pas écrire dans prix du m². Donc, il faudrait que visuellement je change son aspect de manière à ce que l'utilisateur comprenne que c'est normal, il est différent des autres. Dans celui-là on ne peut pas écrire. Donc, je reviens en mode création. Je clique donc sur ce contrôle. Et là, je vais changer son apparence. Je vais dire, par exemple, je vais agrandir un peu par ici, que au lieu d'être en deux dimensions, je vais le mettre en relief ou en ombré. Je choisis une forme différente. Donc, là on va dire par exemple en relief. Si je reviens en mode affichage, regardez bien, vous voyez, la zone est en relief. Donc là, on se dit, ce n'est pas pareil. C'est en relief, peut-être qu'on ne peut pas écrire dedans. Voilà à quoi cela va servir. Donc, à vous d'adapter ce type de chose, de manière à ce que votre utilisateur finisse par comprendre. Alors, attention, si vous choisissez dans cet exemple de mettre les champs de type calcul en relief, faites-le dans tous vos formulaires. Ne changez pas d'avis d'un formulaire à l'autre, car votre utilisateur sera perdu. Donc, on peut agir sur le format. On peut agir sur les données. Nous en avons déjà parlé. Pour écrire la formule, nous avons ici fait notre formule à ce niveau-là. On peut agir sur le verrouillage. Sur le fait que l'élément est activé ou pas. La différence, par rapport au verrouillé, c'est que, « verrouiller » nous empêche d'écrire dedans, « activer », non, nous empêche de cliquer dedans. Là, j'ai fait activer : non. Je reviens en mode affichage. J'essaye de cliquer dedans. Je ne peux plus, je ne peux ni glisser, ni sélectionner, rien du tout. Ça me permet d'éviter que l'utilisateur, fasse des bourdes. Là, il comprend qu’on ne peut rien dans ce champ. Là, au lieu de 25 m², je vais mettre 20 m², je valide. Le calcul se refait, mais l'utilisateur ne peut toujours pas écrire dedans. Donc, là, ça lui montre bien que c'est verrouillé. Je reviens en mode création. Donc, le activeret le verrouiller, c'est deux éléments qu'on est amené assez fréquemment à utiliser, ainsi que dans le format, ce que nous avons vu au niveau de l'apparence. Ce sont des éléments qu'on manipule assez fréquemment. Je ne vais pas vous passer en revue tous les éléments parce que, ils sont un peu nombreux. J'ai ensuite les événements. Les événements c'est plus tard, quand vous maîtriserez bien Access. Ça permet de lier des actions à chacun de ces événements. Lorsque quelqu'un fait un clic sur ce champ, qu'est-ce que je souhaite faire ? Je peux programmer, avec le langage VBA, je peux programmer des actions, qui se déclencherons lorsque l'utilisateur cliquera sur cette case, je ferais telle et telle et telle chose. À moi de savoir programmer, bien évidemment. Mais ça, ce sera plutôt dans un perfectionnement que nous en parlerons. Ensuite, nous avons autres. Ça, c'est donc les propriétés qui ne sont pas répertoriées dans les autres onglets. Alors, par exemple quand j'ai créé cette rubrique, elle a pris comme nom texte 24. Texte 24, ce n'est pas parlant, moi je vais marquer, à la place je vais lui donner un nom. Je vais l'appeler, prix du m². Comme ceci. Donc, ça ne change pas grand-chose. Mais, ça permet par la suite de s'y retrouver. Ensuite, quand je clic sur l'onglet toute, bien évidemment, vous l'avez deviné, j'ai accès à l'intégralité des propriétés du contrôle sur lequel je me trouve.

L'essentiel d'Access 2016

Apprenez à concevoir une base de données relationnelle avec Access. Utilisez les tables, saisissez des données, effectuez des requêtes de sélection, créez des formulaires, etc.

5h30 (78 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :9 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !