Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Gérer les plans de travail

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Illustrator permet la création de plusieurs plans de travail. Ainsi, vous profiterez d'un accès rapide et facile à chaque élément de votre document de travail.
06:49

Transcription

Nous allons voir comment gérer les plans de travail dans Illustrator. J'ai démarré ici sur un document qui contient un unique plan de travail, c'est-à-dire une zone large sur laquelle sont positionnés quelques pictos. Dans le panneau *Plans de travail*, je retrouve bien la présence d'un unique plan de travail, et je vois au bout une petite icône qui correspond à la représentation des plans de travail. Si je regarde bien dans la palette d'outils, parmi les nombreux outils, on retrouvera un outil qui reprend bien cette forme. C'est l'outil de gestion des plans de travail. Si je clique dessus, je vois apparaître la zone du plan de travail, et je peux bien sûr avec les poignées le modifier en taille. Je peux également à travers les paramètres prédéfinis aller directement sur un positionnement aux limites de tout ce qui est dessiné dans mon document. À ce moment-là, le plan de travail s'adapte exactement à cette zone. Si j'avais pris la précaution de sélectionner un objet, dans ce cas, le plan de travail que je vais modifier à travers ce bouton ou encore à travers le menu *Objet* *Plans de travail* pourrait être ajusté aux limites de la zone sélectionnée uniquement. Il va toujours être possible de faire plusieurs plans de travail, chacun correspondant à un pictogramme. À ce moment-là, on pourrait presque assimiler cela à des pages, mais il faut savoir que l'on peut créer des plans de travail qui se recoupent les uns les autres. Par exemple, pour avoir une vue globale, je souhaiterais avoir un plan de travail sur l'ensemble des images. Avec ce bouton, je vais pouvoir créer un nouveau plan de travail. Il me suffit de cliquer et glisser pour créer un second plan de travail. Je pourrais également en créer un troisième en cliquant sur cette zone, soit de la façon suivante en dessinant, soit en venant dessiner avec un outil, par exemple, un rectangle, et ce rectangle, je vais demander dans le menu *Objet* qu'il soit converti en un plan de travail. Il devient donc un autre plan de travail supplémentaire comme on peut le voir apparaître à ce niveau. Je peux en créer un également pour celui-ci en lui demandant *Objet*, *Plans de travail*, *Convertir en plan de travail*. Les plans de travail vont permettre une manipulation plus aisée du document. On voit apparaître ici les quatre plans de travail qui ont été créés, et par un double-clic sur le 1, je me positionne bien sur le premier plan de travail, sur le deuxième plan de travail qui regroupe l'ensemble, sur le 3 qui se concentre sur ce sujet et sur le 4, sur celui-ci. Le plan de travail 4 est plus grand que l'illustration. Dans le menu *Objet* *Plans de travail*, je peux lui demander de s'ajuster aux limites de l'illustration, donc à l'ensemble des documents. Mais si j'ai pris la précaution de sélectionner les éléments, de l'ajuster précisément sur cette sélection. Le voici donc maintenant ajusté précisément sur la sélection. Si je viens faire un double-clic sur le plan de travail, il s'affiche bien, pour le 3, pour le 4, directement à ce niveau. On peut positionner un déplacement de plan de travail à plan de travail à l'aide des touches flèches ici tout en bas pour aller chercher le précédent, ou le tout premier de la liste en cliquant sur la flèche avec le trait, le tout dernier ou le suivant dans l'ordre. Notez qu'il n'est pas très logique de passer au niveau des plans de travail, d'un plan de travail sur un sujet puis d'un plan de travail global pour revenir sur un plan de travail sur un autre sujet. Je vais donc choisir de réorganiser les plans de travail. Lorsqu'on est à ce niveau, on peut demander par exemple de prendre le plan de travail numéro 2 et de le positionner au premier plan. Il devient le 1, puis le 2, puis le 3, puis le 4. L'appellation ici n'est pas très évidente. Il est donc possible de renommer les plans de travail, soit à ce niveau, soit en cliquant sur le bouton de gestion des plans de travail, et je retrouverai alors le nom du plan de travail sur lequel je travaille qui va pouvoir être modifié. Il s'agit du plan de travail 4, mais en réalité on voit bien que ce plan de travail 4 porte bien ce nom. Si je viens chercher ici le plan de travail numéro 1, je suis bien sur le plan de travail en question. Je vais donc changer le nom à ce niveau ou à ce niveau, au choix. Si je l'appelle *Roues*, je vois qu'il change bien ici. Si je viens sur le plan de travail numéro 2, sur le plan de travail numéro 1, en fait ce n'est pas la roue mais bien l'ensemble du plan de travail qui est là. J'ai donc fait une erreur que je vais rectifier immédiatement. Je vais l'appeler « Général » et je valide. C'est bien le plan de travail général. Deux clics sur le 2, et je vois bien qu'il s'agit du graphique. Je vais faire un double-clic directement dans le nom pour le changer à ce niveau. Lorsque vous avez donné des noms aux plans de travail, il est plus facile d'y accéder par ce biais ou par les flèches, ou encore par le menu déroulant ici qui vous montrera bien l'accès directement à la page *Graphique* ou au plan de travail *Général*. L'outil *Plans de travail* vous permet bien sûr de manipuler les choses, et on va pouvoir également gérer quelque chose comme, je vais réduire ici mon plan de travail *Général*, la possibilité de faire en sorte de dupliquer un plan de travail. Si je prends ce plan de travail en le sélectionnant et que j'appuie sur la touche *Alt*, je vois alors une double flèche se créer. Attention, si cette icône est enfoncée, lorsque vous allez avec la touche *Alt* cliquer et glisser, vous allez donc dupliquer le plan de travail mais également son contenu. J'annule cette opération, et je vais le faire sans ce bouton enfoncé. Dans ce cas, je duplique bien ce plan de travail à la même dimension pour le positionner, par exemple, sur celui-ci, ou sur celui-là, ou encore sur celui-ci. En l'occurrence, le plan de travail n'est pas toujours adapté à la taille du sujet. Nous avons vu tout à l'heure comment faire. Nous pouvons faire très facilement un ajustement par rapport aux éléments sélectionnés. Si je sélectionne, par exemple, cet objet et que je fais attention de bien être sur le plan de travail actif, car le plan de travail actif est celui qui est cerclé de noir, actuellement, c'est bien celui-ci, le 9, si je me mets sur ce plan de travail, vous voyez que je suis passé sur le 4 qui est bien celui qui est cerclé ici, je vais pouvoir demander en venant sur cet objet sélectionné, je clique sur le plan de travail 4, puis sur l'objet, et je demande à ce que le plan de travail s'ajuste à l'illustration sélectionnée. Ainsi, je vais pouvoir faire en sorte que mes plans de travail correspondent rigoureusement à la taille de l'élément. Je sélectionne le plan de travail puis l'objet et demande *Plans de travail* *Ajuster* à l'illustration sélectionnée, et ainsi de suite. Je vais pouvoir reprendre mes plans de travail, comme le plan de travail global pour le gérer ici en dimension complète ou pour lui demander de s'ajuster à l'ensemble des illustrations réalisées. Nous avons donc ici des plans de travail qui vont avoir un usage double. D'une part, le fait de pouvoir aller rapidement droit au but sur une partie de l'image qui vous intéresse. D'autre part, au niveau de l'exportation, pouvoir exporter en autant de pages différentes qui pourront être, par exemple, utilement placées point par point dans un logiciel de mise en page comme InDesign. La manipulation facile des plans de travail à ce niveau et le fait de pouvoir exporter élément par élément vont être deux atouts des plans de travail.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :26 avr. 2017
Durée :7h42 (85 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !