Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Visual Studio 2015

Gérer les erreurs de code

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez apprendre à identifier rapidement les erreurs dans votre code à l'aide d'IntelliSense. Servez-vous aussi des erreurs de compilation.
04:58

Transcription

Je me suis positionné dans Visual Studio avec ma solution fermée pour vous montrer quelque chose. Je veux afficher ici la liste des erreurs. La liste des erreurs est un panneau d'affichage qui va vous donner, comme son nom l'indique, une liste d'erreurs mais aussi deux messages d'information et d'avertissement. On a trois choses : des erreurs, des avertissements et des messages. L'erreur, c'est quelque chose qui empêche la compilation, une erreur de programmation simplement, une erreur de syntaxe. L'avertissement est envoyé par le compilateur ou par IntelliSense pour dire : «Il y a quelque chose qui ne va pas empêcher la compilation mais c'est pas terrible, il faudrait le modifier.» Le message, c'est une information. Ici, vous voyez quelle est la source de l'information : le «Build», c'est-à-dire la compilation et IntelliSense ou juste IntelliSense, c'est-à-dire que si j'ouvre ma solution, SQLTrismegiste, IntelliSense va parcourir l'intégralité du code source et dire : «Il y a un truc qui ne va pas.» J'ai déjà des informations d'erreur détectées par IntelliSense. Si je regarde selon la source les informations amenées par le Build, c'est-à-dire la compilation, je ne trouve rien car je n'ai rien compilé, je viens d'ouvrir le projet. Par contre, IntelliSense m'a déjà donné des infos. Il y a une erreur ici. J'ai en effet fait des copier-coller avec mon presse-papier circulaire et j'ai laissé un petit peu en désordre cette ligne. Ce n'est pas terrible. Il y a même cela qui est inutile. J'ai oublié de nettoyer tout cela. IntelliSense me dit qu'il y a une erreur. Admettons que je n'en tienne pas compte, que je ne m'en aperçoive pas. Je suis ici, tout va bien, je vais donc faire un Build et générer ma solution. Je vais évidemment avoir une erreur. On ne va pas pouvoir compiler cette ligne. On essaie de générer la solution : je vais avoir un message de Visual Studio qui va me dire qu'il y a un problème en ouvrant la liste d'erreurs. Maintenant, c'est un message qui vient du Build. Des avertissements, au niveau du Build, je n'en ai aucun, spécifiquement parce qu'il a détecté une erreur de compilation sans aller plus loin. Pas de quoi être réjoui non plus. Par contre, IntelliSense m'avait fait quelques remarques avant. «Tu as fait du code impossible à atteindre, c'est pas terrible"» Ce qui est intéressant, c'est que cet affichage mélange les deux. Cela vous permet de voir si votre code va probablement compiler parce qu'il n'y a pas d'erreurs et ensuite à la compilation, le Build va vous dire :«Je n'y arrive pas, il y a vraiment une erreur.» Vous y allez, vous corrigez un peu les choses et vous allez pouvoir compiler. Je vais juste vous montrer quelque chose avant de corriger mon code : le démarrage. Je vais démarrer en débogage, ce qu'on va voir dans ce chapitre. Cela dit, je vais devoir d'abord générer mon code. Il va y avoir une phase de compilation, ici en configuration «Debug» et ensuite, on lance le programme. Je me connecte avec ce processus et je commence à le déboguer. Si je lance le démarrage, je vais avoir un message qui dit : «J'ai essayé de faire une génération mais il y a une erreur.» «Cela n'a pas marché : veux-tu que je continue quand même avec la dernière Build réussie ?» «La dernière fois, tu as compilé correctement, sans faire d'erreurs.» «J'ai toujours cet exécutable : veux-tu que je débogue avec ça ?» La plupart du temps, vous allez dire : «Non, je veux corriger mes erreurs.» «Je ne veux pas avoir une ancienne version du code à déboguer avec les erreurs qui sont ici, dans mon code source.» Je vais dire «Non», ce qui va afficher ma liste d'erreurs. Je vais aller sur mes erreurs et carrément les corriger. Je fais «Ctrl + X» là-dessus, cela ne me sert à rien. Je l'avais ajouté pour la démonstration, ça non plus ça ne sert à rien. Je sauvegarde : «Ctrl + S». Je redémarre. Je vois qu'il y a une génération qui se fait. Tout va bien, c'est parti. On va pouvoir commencer à déboguer correctement. Il y a plein d'outils de diagnostic qui sont disponibles dans Visual Studio Professionnel, et voici mon application qui a démarré : tout va bien. J'ai arrêté l'exécution, je suis à nouveau dans mon code source et je peux éditer. Regardez cette liste d'erreurs : elle vous donne une vision globale de votre code, avec des avertissements et des erreurs.

L'essentiel de Visual Studio 2015

Apprenez à créer des applications, à les déboguer et à les déployer avec Visual Studio. Développez des programmes en .NET pour Windows, les appareils mobiles et le web.

3h06 (40 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Visual Studio Visual Studio 2015
Spécial abonnés
Date de parution :18 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !