Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Gérer les déplacements du contenu des photos

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Déplacez un sujet avec la fonction basée sur le contenu. Le travail est impressionnant : réinventez la matière derrière un sujet supprimé, et dans le même temps, travaillez sur l'incrustation de l'élément déplacé dans son nouvel environnement.
04:49

Transcription

La fonction « contenu pris en compte », que l'on connaît dans Photoshop, n'arrête pas de s'étendre et de s'améliorer. En effet, lorsque je travaille avec ce correcteur, il peut être sur le principe normal de « contenu pris en compte », et on va retrouver des tas d'outils, comme le remplissage également, « contenu pris en compte », si je sélectionne une zone, et que je choisis tout simplement, dans le menu « édition », de la remplir avec le contenu pris en compte. On voit qu'il recrée alors exactement un environnement en l'absence de ce sujet. Nous allons voir maintenant comment on peut également demander dans cette même technique, basée sur le contenu, de déplacer un élément. Il suffit pour cela, de l'encercler, puis, avec l'outil que l'on a choisi ici, on va demander de déplacer cet élément. Je viens donc le prendre, le positionner ailleurs dans l'image, et je vais pouvoir éventuellement, si cette case est cochée, ce qui est le cas ici, prendre des poignées me permettant éventuellement de l'agrandir ou de le réduire voire même, de pivoter le sujet, pour l'adapter dans le nouvel environnement. Ici, évidemment, l'environnement sera difficile, puisqu'on n'est pas du tout dans la même zone d'image, et si je viens l'agrandir, également, mais il faut savoir que l'agrandissement sera évidemment, au détriment de la qualité de l'image. Mais on va le faire pour bien comprendre le mécanisme, en validant l'opération. Qu'est-ce qui se passe exactement ? L'image a bien été dupliquée, et surtout remplacée ici par d'autres éléments, qui ont permis de faire l'illusion en supprimant le personnage principal. Mais l'intégration ici n'est pas terrible. Il y a tout simplement un réglage de structures et de couleurs, qui vont être intégrés dessus. Le réglage de structure va permettre tout simplement de définir la zone de transition de l'image sur l'extérieur. Elle peut être plus ou moins marquée, selon qu'on l'amène à 7, et à ce moment-là on voit bien que seul le contour extérieur a été remodifié pour être intégré, et plus je descends dans cette valeur, plus je demande, par exemple de descendre sur une valeur comme 6 ou 5, plus je vois que je rentre dans le sujet. Attention, bien sûr, de ne pas rentrer trop dedans, puisque du coup, on supprime même le sujet à certains endroits. La deuxième solution qu'on pourra adapter, va permettre aussi de travailler sur la notion de couleur. si je me mets sur 1, je ne change rien à la couleur, si je me mets sur 10, j 'intègre ça dans la couleur de l'environnement final. Donc, on va chercher ici, à trouver l'équilibre, qui ne va pas être possible à cet endroit bien entendu. J'annule donc l'opération, je vais désélectionner et revenir à la version de l'origine, version précédente, et on va reprendre plutôt cet élément, pour le déplacer à un endroit plus plausible, par exemple, ici. Si je le positionne ici, c'est intéressant, mais je vais pouvoir éventuellement, le réduire un peu, au niveau de l'échelle, et à ce moment-là, quand je vais valider, le logiciel va faire son travail d'intégration, de façon beaucoup plus juste. Je peux encore le déplacer légèrement vers le bas, et jouer sur la structure en validant. Notez ici, qu'on peut également faire cette opération sur cet animal. J'aimerai le déplacer ou mieux le dupliquer. En l’occurrence je pourrai lui demander donc non pas de le déplacer, mais d'étendre, c'est-à-dire, que la zone que je vais sélectionner ici je vais souhaiter tout simplement, la reproduire ailleurs, sans recréer la zone ici. Je prends donc l'élément, et je le déplace. Comme j'ai coché cette case avant de démarrer, j'en retrouve les poignées me permettant effectivement, de réduire le sujet, de le repositionner à l'endroit qui me convient, et de valider. La validation est toujours temporaire, puisqu'en suspens j'ai le réglage de structure et de couleur. Et je peux éventuellement, en appuyant sur le raccourci commande « H » ou dans le menu « affichage masquer les extras », supprimer temporairement la zone pointillée. Ce qui me permet de voir ici, la valeur de structure, si je la réduis à 2, ou si, au contraire, je la positionne à 7. On voit bien que la zone de transition, d'intégration d'image, se réduit, et il faut faire attention évidemment, de ne pas rentrer dans l'animal pour ne pas le déformer. Je vais donc me mettre à 5 ici. Et par contre, au niveau de l'intégration couleur, soit je ne l'intègre pas du tout, soit je l'intègre, et voyez qu'ici on a une intégration de couleur, qui déforme le sujet, quand on va trop loin. Donc, je cherche ici, ce qui me permet de faire l'intégration la plus proche, et finalement, je vais en rester ici, pour valider définitivement et peut-être aller faire une petite retouche sur la zone verte, qui évidemment, n'a pas été capable d'être installée correctement. Mais voyez donc, sur la possibilité que vous avez, en deux temps, ou de déplacer, ou d'étendre, et donc, de bien faire attention avant de relâcher l'opération, d'avoir effectué les réglages de structure et de couleur, qui soient le plus adaptés au sujet. Sur certains sujets ce sera beaucoup plus simple, ici, par exemple, où je suis dans une structure qui est tout à fait cohérente, en me mettant ici, attention, j'ai demandé « étendre », je vais donc annuler. c'est bien « déplacer » ce je veux. Eh bien, je vais bien reconstruire évidemment, la matière manquante, et là, globalement, ça se passera relativement bien, de la même façon que si je veux ramener celui-ci, plus près de l'autre. Je valide donc l'opération, et le recalcule s'effectue de façon tout à fait correcte et quasiment invisible.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !