SQL Server 2016 : La réplication

Gérer les conflits

Testez gratuitement nos 1250 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez comment fonctionne la gestion des conflits. Voyez également comment vérifier la façon dont le gestionnaire de conflits a résolu automatiquement les problèmes.
04:06

Transcription

Voyons maintenant comment sont gérés les conflits. Je vous ai préparé une petite modification ici, et déjà on va voir au niveau de notre table sur l'abonné et sur l'éditeur, ce que nous avons. On a un certain nombre de prénoms, ce sont les mêmes. C’est pas tout à fait surprenant, n'est ce pas? « Jeanne », « Léontine », etc. Ce que je vais faire, c'est dans une transaction, je n’ai pas forcément besoin de le faire, mais là comme je suis sur un même serveur avec mon abonné et mon éditeur, je vais mettre tout ça dans une transaction, faire un « UPDATE » sur l'abonné, pour mettre « Élodie » dans tous les prénoms, faire un « UPDATE » en même temps sur l'éditeur et inscrire « Fabienne » et faire un « COMMIT », de façon à ce que ces modifications soient transactionnellement comptabilisées en même temps. Comme je vous le dis, ça va pas changer grand-chose mais ce n’est pas grave, c'est pour la beauté du geste. Donc, je fais tout ça, c'est parti. Alors vite vite vite, je vais lire des deux côtés, d'un côté j'ai « Élodie », d’un autre côté j'ai « Fabienne ». Est-ce que ça va rester comme ça ? Je relance ma requête, un tout petit peu, toujours « Élodie » et « Fabienne », je pourrais me dire : est-ce qu'il y a eu des problèmes, des conflits ? Il faut attendre encore un peu. Continuer à attendre, j'ai « Fabienne » des deux côtés. Il s'est passé quelque chose. On va regarder. Je vais directement sur ma publication, « clic-droit » et je vais afficher les conflits. On me dit : « il y a eu des conflits », il y en a eu 20085 et j'ai une table de conflits qui est stockée sur le distributeur et qui me permet donc de requêter chaque conflit comme vous le voyez. Je peux éventuellement changer d'avis après coup et puis récupérer une modification où le conflit a déjà été géré automatiquement. Mais c'est ce qui se passe ici. Voici la liste de tous mes conflits, comme vous pouvez le voir, j'ai le gagnant et le perdant, et je vois que « Élodie » et « Fabienne », tout le reste c'est la même chose mais « Élodie » est le perdant du conflit, Fabienne le gagnant, pourquoi ? C'est inscrit ici, le « résolveur a décidé que la mise à jour dans PachaDataFormation avait la priorité », justement parce que on a donné une priorité plus faible à notre abonné. Et je pourrais changer ici en disant « Soumettre le perdant » par exemple, mais je vais fermer, revenir sur les propriétés de ma publication, dans les articles, ici sur ma table « Propriétés de l'article » et je voudrais vous montrer quelque chose, on a vu ici déjà les plages d'identité, la « fusion des modifications ». Mais il y a un onglet supplémentaire qui s'appelle le « Résolveur ». Entre parenthèses, c'est aussi quelque chose qu'il faut décider lorsque vous créez l'article, le résolveur ici est, comme vous le voyez le résolveur par défaut, mais vous avez plusieurs autres type de résolveurs que vous pouvez choisir. Ici ce sont des résolveurs COM, donc ce sont des objets qui ont créés par Microsoft et qui vous auraient permis de résoudre des conflits par date par exemple, par différents algorithmes de résolution. Et vous pouvez même créer les vôtres parce que vous pouvez créer des « bibliothèques.net » par exemple, qui vont vous permettre de résoudre des conflits selon des règles métier qui vous sont propres. Et vous noterez ici également qu'on peut « Autoriser l'abonné à résoudre les conflits de manière interactive au cours de la synchronisation à la demande », ce que je vous disais, si on fait des synchronisations à la demande, on peut amener la personne qui lance la synchronisation à gérer elle-même manuellement un conflit, qui peut être pratique pour des commerciaux qui se connectent et qui vont pouvoir modifier finement le nom, prénom, l'adresse des contacts. Cela étant dit, le résolveur par défaut se base sur la priorité des différentes machines, et donc la priorité de notre éditeur ici était supérieure à la priorité de notre abonné.

SQL Server 2016 : La réplication

Mettez en place une solution de réplication sur une plateforme SQL Server. Transférez ainsi aisément vos données entre des instances SQL Server.

1h22 (18 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !