Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

​L'essentiel d​e​ Pixelmator​​

Gérer la taille d'une image et de la zone de travail

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il est important de comprendre la différence entre la taille de l'image et la taille de la zone de travail.
08:21

Transcription

Alors je voudrais attirer votre attention sur deux éléments du menu « Image », « Taille de la zone de travail » et « Taille de l'image ». Ces deux éléments-là ne recouvrent pas du tout les mêmes fonctions, ils sont très importants à connaitre. Alors je vais commencer par la « Taille de l'image ». La taille de l'image va me donner la taille de mon original. Alors on « cm » en « pouce » en « pixels » en ce que vous voulez. Je vais peut-être rester en « cm », mais cette taille doit-être appréciée en fonction d'une résolution. La « Résolution » étant ici. La résolution ça va être le nombre de pixel qu'il faut pour illustrer ou pour détailler une partie de l'image en l'occurrence un pouce, un pouce carré. Alors tout le monde parle en pouce tout simplement parce qu'historiquement le logiciel de retouche était anglo-saxon, on est parti comme ça et puis tout le monde maintenant part de ce principe-là. En réalité on ne va jamais rien calculer en pouce etcétéra c'est la donnée ici qui elle est traduit en pixels/pouce ou DPI. Alors « 72 pixels/pouce » et bien ça serait une résolution pour l'internet, pour les écrans. Vous pouvez maintenant comme vous avez des écrans qui sont un peu plus précis avoir des résolutions à 96 voire à 104 pixels/pouce, mais tout le monde par une sorte de convention considère qu'on va garder 72 qui sont les 72 historiques. Donc ça veut dire quoi ? Ça veut dire que si je dois afficher cette image sur un écran à 100% et bien je vais avoir une image qui fera « 115 », ce n'est pas super intéressant. Et si je voulais la réduire pour que de ce fait elle pèse moins lourd, ça serait vraiment très très bien donc ça veut dire que par exemple j'ai besoin de 10cm de largeur pour mon image, qu'est-ce qu'il faut que je fasse ? Il faudra c'est que je tape simplement « 10 » cm ici. Automatiquement il va me mettre la bonne hauteur puisque j'ai « Échelle proportionnelle » qui est coché, voilà et il va me recalculer cette image-là. Vous voyez qu'il me le met dans le dialogue. J'avais une image qui faisait « 3287 » au départ et au final elle fera plus que « 283 » pixels. Vous voyez ça va être beaucoup plus petit. Et ça, ça sera possible parce que « Rééchantillonner l'image » est coché. Rééchantillonner c'est recalculer les pixels de l'image quand on veut les modifier. Voilà, donc ça, ça peut être très intéressant. Maintenant qu'est-ce qui se passe si au contraire, je ne veux pas du tout ça ? Ce que je voudrais savoir, alors je vais annuler pour que ce soit plus simple. Je vais retourner dans mon menu. Maintenant ce que je voudrais savoir c'est que si cette image-là auquel fait 1m15 pour un internet mais qu'est-ce qui se passe si je veux l'imprimer ? Si je veux l'imprimer avec une imprimante de bureau ou de base, l'imprimante va avoir besoin de 150 pixels/pouce. Dans ce cas-là, forcément je ne vais avoir la même largeur, la même hauteur puisqu'il y a plus de pixels qui vont devoir être utilisé pour illustrer le même détail de l'image forcément. L'image va être plus petite. Si j'agrandi ma casserole, le niveau de l'eau baisse. Là c'est la même idée. Et donc pour avoir une idée de combien elle va en fait en largeur et en hauteur, il va falloir que je décoche « Rééchantilloner l'image », voilà. Vous voyez qu'est-ce qui se passe ? On voit apparaitre des liens, en fait maintenant les trois données sont liées les unes aux autres. Et si ici je viens taper « 150 », vous voyez qu'automatiquement la largeur et la hauteur s'adapte à la taille réelle. Donc c'est-à-dire que je pourrais imprimer sur une imprimante de bureau basique, une image qui fera « 55cm » de largeur. Maintenant si je veux l'imprimer pour une exposition, sur une imprimante véritablement haut de gamme ou si je passe par un imprimeur, et là il va me falloir un « 300 DPI », et là vous voyez que mon image va encore bouger et qu'elle ne fera plus que « 27cm de largeur ». Donc vous voyez que c'est très très important de bien connaitre la taille de votre image, parce que si vous aviez prévu que cette image devait faire par exemple la couverture d'un magazine, et un magazine va forcément être imprimé en « 300 DPI », il faut que vous soyez certains que l'image aura une taille suffisante pour que cette impression soit correcte, voilà. En l'occurrence là se sera le cas si mon magazine par exemple est un A4, il n'y aura pas de problème, ça pourrait le faire sans problème. Si éventuellement je veux quand même augmenter un petit peu maintenant la taille parce que je me dis j'aimerais bien quand même que c'est un magazine qui va être en format paysage donc il va quand même faire une hauteur de 21. J'aimerais bien être sûre que mon image fasse 21. À ce moment-là je vais revenir cocher « Rééchantillonnage », ici je vais lui dire que je voudrais avoir une hauteur de « 21 ». En 21 il va me dire que forcément il va augmenter à « 31 » la largeur puisqu'on reste homothétique. Et à partir de là avec mon échantillon à « 300 », voilà. Je vais avoir une image vous voyez qui au lieu de « 3200 » va passer à « 3700 ». Vous voyez il y a une petite augmentation, c'est-à-dire qu'en fait, le rééchantillonnage, le logiciel va y rajouter des pixels qui seront dans les bonnes couleurs évidemment pour me permettre d'avoir une image légèrement plus grande. Vous pouvez comme ça rééchantillonner les images, d'un facteur 1.5 à 2 ça dépend des images. C'est-à-dire à 100 ou 200%, sans véritable perte de qualité au-delà ça devient plus problématique. Vous avez des problèmes de flou, notamment l'image risque de devenir un peu floue. Voilà, donc ça, ça va vous permettre comme ça de pouvoir retravailler la taille de votre image. Si vous faites des images pour internet, ça ne sert à rien d'avoir une image qui soit « 3287 » pixels. Ça veut dire que vous allez voir des images très lourdes, alors que vous aurez besoin de dix fois moins, ou cinq fois moins de poids donc ça serait vraiment très inutile de garder une image aussi grande pour rien, voilà. Donc c'est là que vous viendrez réduire sa taille. Maintenant qu'est-ce qui se passe avec la « Taille de la zone de travail » ? La « Taille de la zone de travail » c'est le fait que en fait on va imaginer que derrière votre photo vous avez une feuille de papier qui fait strictement la même taille. Mais vous allez dire: Moi j'aimerais bien augmenter la taille de la feuille de papier. Alors on va dire que la feuille de papier elle est blanche et donc si j'augmente la taille de la feuille de papier, l'image elle ne va pas bouger et donc ça va me permettre d'avoir de la place tout autour pour soit rajouter des éléments, d'autres photos, soit la conserver telle quelle et ça fabriquera des marges blanches, soit éventuellement rajouter du titre, des choses comme ça, des textes, des choses comme ça. Voilà qu'est-ce qui se passe. Votre image elle est symbolisée par le carré bleu et puis tout autour il vous dit voilà, si vous avez l'image au centre, tout ce que vous allez rajouter ici dans la largeur et la hauteur va être réparti de manière homogène. Alors justement, ce que je vais faire c'est que je pourrais donc mettre largeur et hauteur et je pourrais changer la taille sauf qu'en va dire que je ne suis pas fort en maths et je vais cliquer sur le « Relatif » comme ça je vais me dire voilà, je voudrais rajouter « 10cm » de marge en largeur et « 10cm » de marge en hauteur. Vous voyez si je l'enlève en fait on a gonflé et je trouve ça d'elle non plus confortable ça que je vais garder ça. Et regardez ce qui va se passer quand je vais faire « OK », Voilà, vous voyez le document qui s'est agrandi mais sans toucher à la taille de mon image, voilà. Alors là vous voyez ça peut être très très utile par exemple, on en reparlera bientôt. C'est que je pourrais envoyer pour l'instant on a un quadrillage gris-blanc qui a une convention de tout le logiciel graphique pour dire que cette zone est transparente. Mais rien ne m'empêchera on va le voir de remplir cette zone-là avec du blanc, du noir, du vert avec de la couleur que je veux. Je pourrais aussi remplir cette zone avec du texte. Mettre éventuellement du blanc et après taper un texte pour avoir une légende. Et donc éventuellement si je veux avoir une légende ça serait peut-être pas mal que cette légende je vais la mettre plutôt sur un talon. Alors ce que je vais faire c'est que je vais refaire une zone de travail. Je vais me positionner ici et toujours en « Relatif », je veux dire qu'en hauteur je voudrais encore rajouter « 5cm ». Et vous voyez que maintenant j'ai un talon supplémentaire. Je vais faire « Présentation Zoom pour adapter à la fenêtre » pour voir exactement. Vous voyez qu'on a bien trois marges identiques et en bas une marge qui elle ne l'est plus, ce qui me permettra de rajouter du texte et d'avoir comme ça une marge encore en dessous. Voilà, donc là vous voyez la grande différence entre les deux c'est que dans un cas comme ça l'image ne va pas bouger de taille, c'est le document qui va bouger de taille. Ça me permettra notamment de rajouter des marges.

​L'essentiel d​e​ Pixelmator​​

Prenez en main les fonctions dont vous avez besoin pour retoucher vos images avec Pixelmator. Utilisez les sélections, les calques, les masques de fusion, les filtres, etc.

3h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !