Découvrir Symfony3

Gérer la sortie console

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La sortie d'une commande est un texte affiché directement en console. Cependant, vous avez de temps en temps besoin d'afficher des informations sous forme de tableau. Il existe alors des outils adaptés.
05:42

Transcription

Dans les exemples précédents je vous ai montré une sortie assez simple, une sortie en texte c'est-à-dire une sortie comme ça directement dans la console. Sachez que Symfony vous permet d'utiliser des « Helpers » de console, qui vont vous permettre de travailler la sortie console de façon un petit peu plus souple. Alors, on en a plein, on a le formateur « Helper » dans un premier temps qui est extrêmement simple et qui vous permet en fait, de formater des blocs de textes avec un petit peu d'information, avec du formatage, mais du formatage assez simple. Voyez que on ne va pas avoir grandes choses, mais ça va nous permettre de créer des blocs de formatage, donc ça on va pouvoir le passer directement dans « writeln », ça c'est sympa. Vous regarderez dans la documentation, il y a une belle partie sur la façon de colorer la sortie. Et vous allez voir que ce n'est pas très compliqué, il suffit d'utiliser des tags, comme ça, pour avoir une coloration. Il y a beaucoup de possibilités pour colorer, alors on n'a pas vraiment d'exemple particulier sur la page, je peux vous montrer ce que ça donne. C'est assez simple en réalité, on va prendre simplement un des premiers tags qui existent. Allez « info » par exemple. Vous allez voir que si vous utilisez ça dans votre code, ici on va simplement mettre comme ça. Pensez à fermer aussi et mettre ça entre guillemets sinon ça ne marchera pas, ça, ça vous permet d'avoir directement de la couleur, parce que l'outil « writeln » il va reconnaître en fait, ces tags, il va vous permettre de colorer la sortie, vous allez voir. Voilà on a de la coloration. Donc ça c'est très intéressant, c'est la première étape, vous pouvez colorer la sortie et vous pouvez aussi créer des blocs de formatage. Donc ça c'est intéressant le formateur « Helper ». Le processus « Helper » lui il est intéressant parce qu'il va vous permettre de voir des choses qui sont en train de tourner dans la console. Et vous voyez, regardez ça vous faites des « RUN », des « OUT ». On peut vraiment s'amuser avec, il y a beaucoup de possibilités. Et en fait, on va pouvoir afficher plein de messages les uns derrières les autres, donc ça c'est intéressant dans certain cas aussi quand vous avez des gros processus à faire tourner avec des choses qui se passent. Ensuite, on a le « Progress Bar Helper », magnifique, super sympa à utiliser très très intéressant. Voilà vous avez un rendu ici, c'est un GIF animé, c'est exactement ce que ça pourra rendre. Alors, voyez qu'il y a la possibilité de faire des choses un peu folles avec les commandes Symfony. Voyez que c'est très simple on va faire un « use » de la « progress bar ». Donc une « progress bar » en Symfony, « $progress=New ProgressBar() », op on va faire un « start() » et puis ici à l'intérieur d'un « while », par exemple, on va demander à la progress bar d'avancer ça va avancer, ça va être automatique, donc il y a plein, plein, plein de possibilités on va en faire plusieurs sur plusieurs niveaux on peut customiser complètement la progress bar. Il y a beaucoup beaucoup beaucoup d'explications sur cette partie-là. Avec ça vous allez vraiment vous amusez surtout si vous avez des processus très long avec lesquels vous pouvez interagir et donc savoir combien de temps ils mettent. Il y a beaucoup d'informations. Pensez à ça, la progress bar ça peut être très utile. Le « Question Helper ». Alors, ça c'est vraiment génial parce que vous allez pouvoir démarrer un « Helper Question », poser des questions à l'utilisateur, voilà. Et lui demander de répondre et en fonction de ce qu'il ara répondu vous allez pouvoir le récupérer et vous allez pouvoir travailler avec, donc c'est vraiment génial à utiliser parce que on peut se créer des processus qui demande à l'utilisateur de remplir au fur et à mesure et si vous le souvenez bien, c'est un petit peu ce qui est utilisé dans les générateurs. On vous pose des questions, vous répondez au fur et à mesure où vous avancez dans le processus. Regardez cette partie-là si vous avez des commandes interactives à créer, ça va vous aider et c'est très simple à utiliser. On a maintenant aussi le « Table » formateur qui permet de formater de la donnée en mode tableau. De façon très simple aussi, regardez ce qu'il va se passer. Dans « execute » on a démarré un nouveau Table avec « l'output » on lui passe directement « l'output ». Voyez que ce « Helper », en fait c'est simplement une classe en « Table ». Et puis, on va lui mettre des « header », on va lui mettre des « rows » et ce sera simple qu'un « Array » imbriqué. Donc si vous avez déjà des données en « array », il suffira juste de lui passer des données à l'intérieur et vous ferez un « $table-render() » et il ça va sortir automatiquement. Ce qui est bien c'est qu'on dispose de « style », on dispose aussi de possibilité d'affichage de bordure ou pas. Il y a beaucoup beaucoup de possibilités pour formater proprement des données, ça, ça peut être très utile quand on veut faire de l'introspection base de données ou de récupération de données ou des affichages particuliers. Voilà ça, ça vous permet de le faire de façon très simple. Et ça vous permet aussi et bien d'avoir, par exemple, une case complète ou alors des cases séparées au-dessus. On s'amuse, on fait ce qu'on veut, on travaille ça proprement c'est vraiment excellent à utiliser le « Table Helper ». Enfin, le dernier qui est très intéressant c'est le « debug » formateur, donc le « debug » formateur vous permet de faire de debug proprement. Sachez aussi et ça je vais vous le montrer juste après, que vous pouvez faire un debug, très facilement avec « dump » et je vous le montre ça parce que c'est vraiment génial. Vous souvenez de notre super outil « dump() » et bien il s'utilise aussi en console et on peut faire du « dump » en console sans avoir à tuer la commande qui est en train de tourner. On peut très facilement avoir, regardez comme ça, un affichage, un « dump » sans passer par « var dump » qui va être horrible à lire, directement en console, c'est intégré maintenant. Donc ça pour debugger vos commandes console, c'est du pain bénit, on va utiliser « dump », on va mettre ce qu'on veut dedans, ça va dumper, c'est génial. Il n'y a vraiment aucun avec ça, je vais essayer d'envoyer « $this=input » dedans pour qu'on ait quelques choses d'un peu long. Mais vous pouvez faire du « debug » très facilement. Et puis c'est beau, en plus de ça c'est beau. Alors, bon ben là vous avez tous les outils en main pour pouvoir créer des super commandes Symfony. Je peux dire que vous allez vous amuser, je pense avec tout ce qu'on a vu.

Découvrir Symfony3

​Prenez en main Symfony3 pour développer des applications riches. Apprenez à créer des routes et des contrôleurs, créez des formulaires, sauvegardez des données, etc.

3h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !