Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Photoshop CC : Le traitement de la peau

Gérer la densité générale avec la courbe

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous ne pourrez régler la peau à la bonne couleur que si la densité générale de l'image est elle-même correcte. Découvrez ainsi le rôle de la courbe.
07:42

Transcription

Le premier chapitre de cette formation va être consacré à la couleur de la peau. Comment équilibrer une couleur ? Comment ne pas avoir de dominante ? Comment voir quelles sont les composantes colorimétriques de la peau ? Mais avant tout ça, il faut déjà que l'image en elle-même soit bien équilibrée. C'est-à-dire, en gros, que le noir et le blanc soient bien posés et que les couleurs intermédiaires soient bien étagées. Et pour ça, on va pouvoir utiliser deux outils : l'histogramme et la courbe. Donc par exemple sur cette image-là, je peux prendre mon histogramme, par exemple un calque de réglage. Je clique sur mon histogramme ici, il vient s'installer dans ma palette Calques en tant que calque de réglages. Et vous voyez, qu'est-ce que me dit mon histogramme, et bien il me dit une chose toute simple : il me dit que mon noir là il est un peu bizarre, vous voyez le noir il devrait être là et en fait il démarre là. Et le blanc, même chose. Il devrait démarrer là et en fait il démarre là. Donc ça veut dire que je n'ai pas de noir véritable et que je n'ai pas de blanc véritable. Donc mon image manque de contraste. Effectivement, on le voit à l'oeil mais bon. Qu'est-ce qu'on peut faire ? Et bien on peut faire quelque chose de très simple, c'est prendre le petit curseur et ramener au début, voilà, là où on arrive sur le noir. Et puis on peut aussi prendre le petit... voilà, hop ! pour le blanc. Et vous voyez que déjà ça va nettement mieux. Ça c'est intéressant. Maintenant je vais revenir à zéro pour vous montrer qu'on peut faire encore un peu plus précis. Je pourrais demander à Photoshop qu'il me dise : bon, quand je vais ramener le noir, montre-moi quels sont les premiers noirs qui vont saturer, qui vont sécréter, comme on dit. Pour ça, je vais appuyer sur la touche Alt, venir me positionner sur mon petit curseur. Vous voyez l'image devient toute blanche. Et puis je vais bouger mon curseur. Et à un moment donné, il y a des zones qui vont apparaître - hop ! ça y est, il y a des zones qui apparaissent. Il me montre donc les zones, vous voyez, qui vont commencer à être les premières impactées. Vous voyez que là il y a des zones d'ombre qui encadrent le visage, donc je vais venir juste un tout petit peu avant, voilà. Et là valeur d'après, ça y est c'est parti. Là c'est pas très progressif. Je reviens ici. Et puis je vais faire la même chose pour le blanc. On est noir, je venge, ah voilà vous voyez je commence à avoir des petites choses. Vous voyez il n'y a que quelques petits points, ça doit être à mon avis l'éclat dans les yeux. Je continue un petit peu. Et là vous voyez là commence à y avoir de choses, là. Alors je vais continuer pour voir un peu ce que c'est. Voilà, vous voyez en bas c'est les dents, et au-dessus ça va être des reflets de la sueur ou la peau qui brille. Alors je vais essayer d'enlever la peau qui brille. Je vais garder les éclats dans les yeux. Si j'ai quelques éclats sur les dents, c'est pas très grave. Donc là vous voyez, ça me dit que je peux sans problème et sans danger aller jusque là et non pas jusque là. Comme ça, mon image maintenant est vraiment bien contrastée. Et puis le curseur du milieu, il va me permettre lui d'éclaircir ou d'assombrir mon image. Là a priori, ça me va bien comme c'est. Donc vous voyez, vous avez des brillances qui apparaissent plus parce que c'est plus contrasté, mais elles sont dans l'image donc si je dois les enlever je les enlèverai après par une procédure qu'on verra bien sûr dans une des vidéos à venir. Voilà, donc je vais peut-être assombrir un peu... non, non c'est bien comme ça. Donc ça c'est pour le cas où vous voudriez travailler avec le niveau. Maintenant, on va enlever le niveau ici, on va recommencer à zéro. Je le garde en tant que tel. Et je vais faire la même chose mais avec la courbe. La courbe est tellement plus complet, vous voyez, que ça tient pas dans la fenêtre que j'ai. Donc pour récupérer de la place, je vais double-cliquer sur le nom Réglages et comme ça la palette va, vous voyez, se réduire et je vais pouvoir descendre et je vais obtenir, voilà, à peu près ce que je veux c'est ça, parfait. Alors là vous voyez vous avez une courbe dans lequel il y a aussi mon histogramme. C'est pour ça que l'outil est en fait assez complet. Alors, si jamais vous n'aviez pas l'histogramme, etc. tout ça, et bien c'est pas compliqué : il faut aller là où dans le petit menu vous avez les options. Je clique et je vais chercher les Options d'affichage des courbes.... Voilà. Et là vous allez avoir la possibilité par exemple de mettre une grille plus forte, c'est plus dense si vous préférez. Moi j'aime bien gris comme ça, ça me suffit largement. Vous pouvez éventuellement si vous travaillez beaucoup pour l'impression, passer les unités de 0-255 à des unités de pourcentage d'encre, donc, c'est-à-dire qu'on ira de zéro à 100%. La quantité d'encre donc, bien sûr. Et puis si l'histogramme n'apparaît pas, et bien c'est que l'histogramme ici n'est pas coché. Vous avez l'incrustation des couches. Bon, ça vous pouvez le garder, mais ça va pas nous servir là. Et la ligne de base c'est assez intéressant, il va y a voir une petite ligne qui va rester grisée, qui va vous rappeler que c'est cette ligne de départ et quand vous allez bouger la ligne. Donc pour l'instant, voilà on a ce qu'il nous faut ici. Hop ! on valide ça. Donc je peux faire la même chose que tout à l'heure : appuyer sur Alt et venir me positionner là quand ça démarre. Voilà vous voyez, niveau 19, 20. À 20 vous voyez il se passe quelque chose. Et si je mets 19, voilà vous voyez je vais remettre le Alt, il se passe plus rien. Donc vous voyez on a vraiment un décalage très très fort. Bon c'est peut-être aussi parce que c'est une image JPEG, hein. Si je travaillais sur un RAW ou une image avec du 16 bit évidemment j'aurais peut-être pas ces problèmes-là. Et puis de l'autre côté, pour les blancs on va faire la même chose, on va le ramener à peu près par ici. La différence avec l'histogramme c'est qu'ici on va avoir la possibilité de rajouter des points, vous voyez je vais pouvoir rajouter un point ici qui va me permettre d'assombrir ou d'éclaircir, vous voyez par là. Mais éventuellement vous voyez je peux éventuellement assombrir un petit peu comme ça pour essayer d'avoir un front qui est assez joli. Mais j'aimerais bien quand même éclaircir un petit peu les zones qui sont par ici. Là vous avez une petite icône là qui est très intéressante pour ça. Vous allez cliquer dessus et vous allez avoir maintenant une pipette et quand vous allez venir sur cette valeur vous voyez qu'est-ce qu'il se passe dans la courbe ? On voit un rond qui bouge. Et bien il vous explique le point où est-ce qu'il est situé dans la courbe. Donc par exemple si je décide de travailler un petit peu les valeurs ici je peux cliquer ici, ça me créé un point et je vais pouvoir bouger mon point pour éclaircir ou assombrir par exemple. Mais je vais pouvoir faire mieux. Alors je vais sortir mon point donc de la courbe, il disparaît. Je peux me mettre pareil, là où il y a mon point, cliquer, et ne pas lâcher et descendre pour bouger, assombrir mon point, et aller dans l'autre sens. Je vais pouvoir travailler directement sur l'image. Ça c'est quand même pas mal du tout ça. Donc je vais pouvoir éventuellement lui dire : est-ce que je pourrais pas essayer d'éclaircir un tout petit peu là, voilà légèrement ici ? Et puis je vais aller chercher d'autres valeurs, regardez un petit peu dans le cou. Ici pareil, est-ce que je pourrais pas un peu éclaircir mais vraiment pas trop, parce que sinon ça va faire une sorte de moirage qui va pas être beau du tout. Et ici je vais regarder ma courbe, et éventuellement je vais essayer de la rendre un peu plus progressive. Là on a quelque chose qui est pas terrible donc je vais essayer voilà, d'améliorer la courbe de manière à ce qu'elle reste comme ça plutôt harmonieuse, pour qu'il n'y ait pas de moirage. Mais comme ça je me retrouve avec un réglage voilà qui va me permettre d'avoir quelque chose de nettement mieux en termes de contraste. Parfait, donc vous voyez en deux outils assez différents qui se recoupent dans la mesure où on a l'histogramme, je dirais dans 90% des cas l'histogramme va largement suffire, mais c'est vrai qu'il y a des cas où vous avez besoin de placer quelques points supplémentaires pour essayer donc de retrouver des valeurs. Faites très attention par contre parce que vous pouvez très facilement récupérer des zones qui vont être très laides que vous allez pas forcément tout de suite voir, à l'impression qui vont très très mal passer, alors qu'avec l'histogramme vous ne pouvez pas avoir de cassure dans votre image.

Photoshop CC : Le traitement de la peau

Étudiez les techniques de retouche de la peau d’un portrait sans en gommer sa structure. Obtenez un rendu homogène en prenant en compte la couleur, la lumière, et le lissage.

2h59 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !