Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

La plateforme FileMaker 15 : Les nouveautés

Gérer la communication entre iBeacon et FileMaker

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez étudier les signaux que reçoit le smartphone. Vous allez également apprendre à les interpréter.
04:02

Transcription

Prenons maintenant un exemple concret. Nous sommes dans un musée. Il y a au mur, des œuvres qui sont accrochés et donc un visiteur muni d'un smartphone avec l'application « FileMaker » que nous avons développée est actuellement à cet emplacement-là. Et à cet emplacement, il y a une balise « iBeacon » qui émet un signal. Alors, qu'est-ce qui va se passer? Bah, il va se passer que dans un premier temps le smartphone va réagir en disant que « AirLocate » essaye d'utiliser votre position, est-ce que vous l'autorisez à utiliser cette position ou pas ? Si le visiteur dit : « ne pas autoriser », bah il n'est plus importuné pour le restant de sa visite. Si par contre il clique sur « OK », il va enfin pouvoir recevoir les informations que nous allons lui envoyer en fonction de la balise devant laquelle il se situe. Alors, notre visiteur, on a de la chance hein, il a appuyé justement sur « OK ». Qu'est-ce qui se passe ? Eh bien, son smartphone reçoit cette information. Alors qu’est-ce que c'est cette information? Bah on reconnaît hein, ce dont on a parlé précédemment, on reconnaît l'identifiant unique du lieu, on reconnaît les différentes valeurs majeures et mineures, ainsi que trois valeurs supplémentaires qui sont derrière, dont on va parler bientôt. La première valeur donc, la voilà ! C'est celle que nous avons générée sur notre ordinateur à l'aide d’une commande dans le terminal. La seconde valeur, c'est donc le numéro qu'on attribue à l'exposition, donc là actuellement « 1 ». Bah, c'est l'exposition « A ». Donc on sait que la personne est dans l'exposition « A », information qui peut être utile en fonction de l'organisation de notre solution « FileMaker ». On reçoit comme autre signal : « 20 », c’est le numéro de l'œuvre, donc on sait que la personne est dans notre musée, qu’elle est dans l'exposition numéro « 1 » et qu’elle est devant l'œuvre numéro « 20 ». Bien, qu'est ce qu'on sait de plus? Eh bien, on reçoit un autre signal qui est un signal dit de proximité, dont la valeur est comprise de « 0 » à « 3 ». « 0 » veut dire « inconnu ». La balise n'est pas en capacité de savoir à quelle distance se trouve le Smartphone d'elle ? un, bah, ça veut dire que la personne avec son Smartphone est très proche. deux, elle est relativement proche et trois, elle est éloignée. Donc là, j'ai une valeur « 2 », ça veut dire que la personne est actuellement relativement proche de l'œuvre. Le problème, c'est que dans un musée, je peux avoir des balises qui soient assez voisines l'une de l'autre, et donc elles peuvent, si je suis à équidistance de deux balises, indiquer que je suis relativement proche de deux balises, et donc là laquelle prendre? C'est là que vont intervenir les valeurs suivantes. Lorsque on reçoit donc cette série, on reçoit aussi un paramètre qui s'appelle « l'exactitude », plus la valeur va être élevée, et plus, eh bien on sait que les valeurs reçues sont exactes, donc plus proche on est de la balise. Si on reçoit des valeurs négatives, ce n'est pas bon signe. Enfin, on va recevoir une dernière information, qui est « L'intensité du signal ». Si on a une intensité négative, eh bien c'est moins bien que si on a une intensité positive. Une intensité positive voudra dire qu’on est vraiment sûr que les informations qui précédent sont valides. Donc si j'ai une forte intensité positive du signal, si j'ai une forte valeur à ce niveau-là, je peux à peu près être certain que les valeurs précédentes sont bonnes, et donc je peux déterminer, géo-localiser le smartphone, et par voie de conséquence, la personne À partir du moment où la personne va se déplacer a un autre endroit, eh bien on va recommencer le cycle hein! Une nouvelle balise va envoyer son propre signal que l'application va analyser hein, notre solution « FileMaker » va l’analyser, et en fonction de ça, bah on va être à même d'envoyer tel ou tel enregistrement concernant l'œuvre devant laquelle la personne se trouve.

La plateforme FileMaker 15 : Les nouveautés

Utilisez le capteur d’empreinte digitale de votre smartphone sur FileMaker Go. Passez en revue la fenêtre de script de FileMaker Pro, les certificats SSL sur FileMaker Server, etc.

1h26 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :31 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !