Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Gérer des problèmes simples

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Penchez-vous sur quelques cas simples de complication dans les relations entre tables. Vous découvrirez l'une des solutions possibles, qui intéressera plus particulièrement ceux qui travaillent dans une multinationale.
09:56

Transcription

Nous poursuivons toujours avec les relations et le DAX, pour voir maintenant une toute petite complication fréquente dans les multinationales. Alors, on va se rendre dans Power Pivot pour présenter le scénario. Donc dans Power Pivot, si on se rend dans le Vue de diagramme, il y a ici, parmi les tables, une table qui vient d'Access, peut-être vous vous en rappelez, d'où le nom de la table, « MDB », qui contient des taxes de pays, mais cette table a un petit problème, je vais faire un clic droit dessus pour dire Aller à la table. C'est que dedans, déjà, si on regarde les valeurs des taxes qui ont été apportées d'Access, le format est catastrophique. Et puis également, deuxième problème, c'est que ceux qui gère cette base d'Access, on imagine, viennent d'un pays francophone, et ne se sont pas mis en conformité avec les règles de la multinationale, qui est d'avoir toutes données en Anglais. Mais nous, on a nos données en Anglais, parce que effectivement, dans la « SourcePrincipale » qui est ici, on a les pays qui sont en Anglais. Donc, si on veut calculer les taxes qui doivent s'appliquer là, sur les pays, on va renommer d'ailleurs cette colonne, qui s'appelle « Colonne1 », à cause d'un piège que je mets dans mes formations. Je vais pas entrer dans le sujet de ce piège. Donc, si on fait une relation, ça va jouer, parce que là, on a les pays en Anglais, et là, on a les pays en Français. Alors déjà, comment est-ce qu'on peut régler ça ? Alors, il y a une première manière, mais qui est pas tenable sur le long terme, c'est de créer bien évidemment ici une nouvelle colonne qui serait « str_PaysEN » pour Anglais, et qui constituerait à faire une formule DAX, on dirait =if ce qu'il y a dans cette colonne est ="Suisse", voilà, alors, écris "Switzerland". Donc vous voyez, c'est les fonctions « si » en fait qui sont aussi en Anglais, donc vous l'aurez compris dans Power Pivot. Sinon, si, donc et encore on imbrique un if, et ainsi de suite. Donc, on pourrait faire des if là, parce que il n'y en a pas trop, il y en aurait neuf, mais dans les multinationales de taille respectable, on fait souvent des affaire avec une centaine de pays. Donc, c'est pas gérable sur le long terme, alors quelle est une technique pas trop mauvaise, du moins meilleure que d'écrire des « si » les uns dans les autres à n'en plus finir. Et d'autant plus que vous n'arriverez pas à faire des « si » avec plus d'une cinquantaine de critères à ma connaissance dans Power Pivot. Eh bien, une technique, c'est de prendre cette colonne qui est là, de la copier, je vais juste annuler le fait d'écrire la formule, et puis là, je vais supprimer cette colonne, voilà. Donc je disais, on va prendre cette colonne qui est là, qu'on va supposer statique, ça veut dire que le nombre de pays, tous les pays, sont déjà présents. On la copie, on va dans notre fichier Excel, et on va créer une nouvelle feuille, qu'on va appeler « Taxes_Pays », voilà. On colle le résultat, là, il n'y a pas de souci majeur, après, propre à vous d'élargir la largeur des colonnes si vous le voulez, comme ceci. Et donc, on peut la renommer comme ceci, les deux colonnes, « str_PaysFR », « str_PaysEN ». Ensuite, évidemment, on va transformer ceci en un tableau, qu'on va appeler « tbl_TaxesPays », et puis maintenant on y va, on écrit les correspondances Français-Anglais, alors « Switzerland », « France », ben, c'est « France », c'est « Germany », « États Unis » c'est « U.S.A. », je crois qu'il est avec des points dans la base derrière, on va vite aller regarder. Donc gérer, j'ai toujours tendance à oublier si c'est avec des points ou sans points. Donc, dans la table principale qui est ici, donc là, il y a un petit problème de rafraîchissement d'écran, voilà, alors « U.S.A. », eh bien, avec des points, ça c'est bon, on continue « Italy », « Espagne », c'est « Spain », ensuite « Brazil », ensuite « Austria », et ensuite « Portugal », c'est « Portugal ». Maintenant que l'on a ça, eh bien, on sait prendre une table et une feuille Excel pour l'ajouter au modèle Power Pivot, donc on dit Ajouter au modèle de données. Comme ceci. Donc pour le coup, là, on a la table des taxes de pays, et maintenant, en allant dans le modèle relationnel, on peut bien évidemment ici, lier par rapport aux taxes pays, les pays en Français, comme ceci. Donc là, j'ai une relation évidemment un à plusieurs, même si en réalité, c'est une relation un à un. Dans Power Pivot, les relations un à un, ça n'existe pas. Donc, il fait dans tous les cas une relation un à plusieurs. Maintenant qu'on associe, on peut faire un clic droit donc sur l'intitulé de la table, Aller à. Là, je vais rajouter une colonne que je vais donc appeler « str_PaysEN ». Et puis la colonne des pays Français, là, je vais la renommer « str_PaysFR ». Voilà, ceci est en fait, vous remarquerez que la colonne « str_PaysFR » a un petit symbole ici, qui est un symbole comme quoi elle est liée à une autre table. Maintenant là, on va utiliser le RELATED, donc RELATED, et puis il demande quelle table, ou quel champ, donc moi, ce que je souhaiterais, c'est qu'il aille rapatrier évidemment les noms en Anglais des pays, donc ici, si j'ouvre les crochets, je vois aucun nom de table, si j'écris « tbl_Pays », je vois aucune proposition. Donc, je n'arrive pas à rapatrier, à priori on dirait, le nom des pays ici. Alors, on va voir pourquoi. On va annuler là, donc la formule, voilà, Supprimer les colonnes, et puis, pour vous expliquer pourquoi, on va directement passer au fait à l'étape suivante. On va dans la Vue de diagramme, et on va déjà lier ici les pays, à la table de la « SourcePrincipale », où il y a les pays en Anglais. Et là, vous allez dire ouais, mais on peut pas prendre les pays en Français, mais non, je vais passer directement par là, par les pays en Anglais, voilà. Et comme vous pouvez le voir, il gère. Donc là, vous allez dire ouais, mais comment vous allez faire pour récupérer les bonus ? En fait, ce qu'il faut comprendre, c'est que Power Pivot va suivre la relation qui est ici, il va remonter à deux tables au dessus. Donc, on y va. On retourne dans le Power Pivot, dans le mode Vue de données, on va dans la table principale, et puis, pour faire simple, je vais d'abord vous montrer que je peux rapatrier les bonus. Donc là, ici, je vais me mettre toute à droite, je vais créer une colonne « sng_Bonus », comme ceci, et puis, on va écrire la fonction RELATED, et là, comme vous pouvez le voir, j'ai toutes les tables liées, dont « TaxesPays » qui apparaît, vous voyez, donc, je l'ai là. Mais moi, ce que je cherche, ce n'est pas la taxe des pays avec les traductions des pays, mais c'est celle qui contient la taxe elle-même, donc c'est ça, « sngTaxe ». Donc, on prend « sngTaxe », on valide, et voilà, on a rapatrié les bonus, c'est tout bon. Bon, maintenant que l'on a ça, on pourrait quand même se dire, allez, on va placer cette colonne, déjà dans un premier temps ailleurs, donc j'aimerais la placer, voilà, parce que des fois, c'est un peu difficile avec Excel 2016, à un endroit un petit peu plus adapté. Et maintenant, les nombres qui viennent d'Access ont un problème. Il y a un problème de précision qui fait qu'il ajoute des chiffres, que je pense pas aléatoires à la fin, mais c'est juste que l'ordinateur ne gère pas de la même manière les chiffres dans Access et dans Excel. Donc, on va utiliser une autre fonction DAX, donc MROUND, donc vous connaissez peut-être dans Excel la fonction qui s'appelle ARRONDI.AU.MULTIPLE, et là, je vais dire, j'aimerais que tu arrondisses au... Allez, je vais prendre 0,001 les plus proches, voilà, on valide par Entrée, là, c'est tout bon, et cette colonne là, elle est en décimale, et elle est en « % ». Donc, on a récupéré totalement le coup, et maintenant, la seule chose que l'on à faire au fait, pour avoir la partie DAX « Pays », c'est quoi ? C'est de multiplier ceci par le « PrixTotalAvecRabais », qui est un peu plus à gauche, voilà. On valide par Entrée. On change évidemment le résultat pour plus qu'il soit en « % », mais en devise pure. Et puis maintenant donc qu'on a cette taxe, il faut également changer le nom de la colonne. Donc, c'est un « sng_Taxepays », et maintenant qu'on a cette colonne qui est quasi-parfaite, donc on a utilisé du MROUND, on a utilisé du RELATED avec une relation donc double, eh bien, on peut aller dans notre tableau croisé dynamique, qui est dans cette feuille. Et puis, rafraîchir le tableau croisé dynamique en faisant un clic droit dessus pour être sûr qu'il va avoir ces nouvelles colonnes, aller dans la « SourcePrincipale » qui est ici, et aller chercher la nouvelle colonne qui est ici « sng_TaxePays », l'ajouter sans la zone Valeurs, et puis voilà, on a la somme des taxes de chacun des clients, par mois et par année. On sait pas pour quel pays, parce que ça nous intéresse pas dans le cas présent, mais on pourrait rajouter le champ « Pays », mais on a atteint nos objectifs. Donc, l'objectif principal ici je vous le rappelle, c'était de voir qu'on peut passer par une double relation qu'il n'était pas possible de rapatrier ici les pays, parce qu'en fait, cette table-là, pour avoir les pays en Anglais dedans. On ne peut pas passer la table source, c'est celle qui a la « 1 ». On peut rapatrier des données que celles qu'il y a dans le plusieurs, donc il y a l'étoile, et donc en fait, pour faire ceci, on a rapatrié directement le bonus, où là, dans la table « SourcePrincipale », on a les pays en Anglais, où là, il y a un à plusieurs, et donc, on peut rapatrier les taxes. Enfin, je sais pas si vous suivez, parce que c'est pas forcément simple, des fois de suivre une formation Power Pivot, si on n'a pas les pré-requis de la formation, qui est quand même d'avoir des notions dans le domaine des bases de données relationnelles. Mais, c'est un super exemple d'une petite complication qui amène plein d'autres concepts.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Abordez l'analyse de données avec Excel et Power Pivot. Importez des données de différentes sources, créez des mesures et des indicateurs de performance clés intégrés, etc.

3h27 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :8 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !