Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Garder ses travaux

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour plusieurs raisons, il ne faut pas jeter ce que vous ratez. Apprenez plutôt à faire un tri sélectif, intelligent et valorisant. Cela va vous aider à progresser, même avec des dessins que vous n'aimez pas.
04:43

Transcription

Très certainement lié à un soucis de perfectionisme, nous autres, dessinateurs, illustrateurs, jetons souvent tout ce qui est raté. Eh bien moi, je vais vous proposez une autre solution. Je vais vous demander de faire trois vrais dossiers papiers, ensuite, si vous travailler strictement sur numérique, vous pouvez faire trois dossiers numériques. Dans le premier de ces dossiers, vous allez mettre tout ce que vous considerez comme raté. Alors, je ne vous dis pas de garder un gribouillis fait sur le coin d'une table et raté, mais un dessin où vous avez passé un certain temps, et vous le trouvez vraiment pas réussi. Dans le second dossier, vous allez cette fois, mettre tous les dessins sur lesquels vous avez un doute. Ils ont des qualités, ils ont des défauts et vous ne savez pas si vous devez les garder ou pas., voir même si vous devez les mettre éventuellement dans un book. Enfin, dans le dernier dossier, vous mettrez tout ce que vous trouvez réussi, tout ce dont vous êtes fier, que ce soit pour une raison ou pour une autre, ce choix vous appartient. Arrive donc le moment où vous allez prendre un dessin, le regarder et puis decider dans quel dossier vous allez le mettre. Eh bien, supposons que vous trouviez ce dessin raté, deuxième dessin, vous allez remplir comme ça, chacun des dossiers petit à petit, troisième dessin, quatrième dessin etc. Au passage, pensez à marquer une date sur vos dossiers, c'est toujours utile pour se repérer par rapport à ses progrès. Ne regardez pas ces dossiers sans arrêts, mais régulièrement, ouvrez-les. Cela peut être une fois par mois ou tous les 2 mois, quelque chose comme ça . Eh bien peut-être que ce dessin que vous trouviez raté, finalement, vous allez considérer qu'il avait certaines qualités, par exemple, un traitement des ombres réussi, et vous allez plutôt le mettre ici. Avec le temps, avec la pratique, vous allez aussi constatez que parfois des dessins que vous avez mis dans votre pochette réussie eh bien, vont être rétrogardés, parce que en réalité, vous avez passé beaucoup de temps sur ce dessin, vous y avez attaché un certain poids psychologique et affectif, mais au bout du compte, il n'est pas si réussi que ça. Et pourquoi pas avec le temps, certains dessins vont passer carrément d'un dossier extrême à l'autre. L'intérêt de cette méthode, c'est que lorsque vous ne serez pas satisfait de ce que vous faîtes et que vous ouvrirez, par exemple, le dossier des dessins ratés, et qui datera d'il y a un mois, deux mois, trois mois, vous vous direz : «Bon, je dessine mal, j'ai raté ce dessin, néanmoins, c'est quand même nettement mieux que ce que je faisais il y a trois mois ». L'autre intérêt de ce classement est aussi qu'avec le temps, on retrouve parfois des dessins, des tentatives de croquis réalisés très rapidement, qui ont des qualités qui ne nous ont pas marqués à l'époque. En tous cas, avoir une trace de votre travail, va vous permettre, avec ce petit jeu de dossiers, d'avoir une vue un peu plus objective sur votre production. D'autre part, en vue de création d'un book, il va être important de déjà avoir une pré-sélection, qui devrait se trouver dans ce dossier. Attention, pour le book, vous devrez aussi faire un classement de ce type, en sachant que pour le book vous allez mettre plutôt des illustrations que des croquis. Et un dessin réussi, mais dans un seul style et qui serait dans cette pochette est difficile à placer dans un book. Il est évident que dans un book, vous devez rassurer un client. Donc, si vous avez utilisé une technique, eh bien le client aimerait voir plusieurs réalisations proches, niveau de la technique, de l'esprit artistique, pour se dire: « je peux commander un dessin comme celui-là, puisque après tout, j'en ai déjà vu une série ». Pour moi, cette chose est très importante, je la conseille à tous mes élèves depuis longtemps, car de manière vraiment générale, les gens ont tendance à trop se critiquer en dessin, et puis pensez au moment où vous allez voir un professionnel, ou un professeur, ou un ami qui s'y connait un petit peu pour lui montrer votre travail. Si vous ne lui montrez que ce qu'il y a de plus réussi, cela pourrait l'empêcher de voir un défaut qui serait très récurrent, par exemple, vous faîtes beaucoup de portraits qui sont bien traités. peut-être mais dans ce dossier-là, nous avons tous vos dessins en volume, en perspective, et qui montrent que vous n'avez pas compris la perspective. Eh bien en gardant que ce qui est réussi, vous passez à coté de l'effort qu'il y a à faire dans tel ou tel domaine. Voilà, c'était ma façon à moi de classer mon travail.

Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Abordez les mécanismes du dessin qui sont à l'origine d'erreurs diverses lorsque l'on commence à pratiquer cette discipline artistique. Trouvez des solutions pour les éviter.

1h59 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !