Découvrir Raspberry Pi

Formater la mémoire de stockage

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
En utilisant un utilitaire comme GParted, vous pouvez créer facilement vos partitions et effectuer un formatage de type distinct en fonction de votre OS. Abordez aussi la notion de swap.
07:58

Transcription

Dans cette vidéo, je vais vous montrer comment partitionner un périphérique externe. Pour le coup, j'ai une clé de 32 Gigas que je vien de plugger et lors d'une dernière j'ai attribué tous les droits de Pi à Yvonne. Donc ça fait que ce pauvre Pi ne peut même pas se logger. Donc je lui redonne ses droits en faisant le chown.R pi/home/pi Donc ceci étant fait, voilà, notre cher utilisateur Pi, va pouvoir venir se relogger sur son système. Donc ceci étant dit, j'ai connecté ma clé USB, je valide. Et je vois tout de suite que, et ben je me retrouve, je dirais énuméré dans la partie root. Donc ça, ça va poser des problèmes puisque évidemment, si un autre utilisateur veut venir déposer des dossier ça ne va pas fonctionner. Pour cela, on peut s'en persuadr rapidement, on fait Yvonne, on rentre son mot de passe extrêmement secret qui est le quadruple 0. Et là, vous voyez même si Yvonne est vraiment très avertie sur le fait que tout se passe dans média et que ceci est ma clé, ça va être assez compliqué. Alors bah, allez moi, je sais que c'est là, et puis bon ben voilà! Clair, ça ne fonctionne pas, évidemment parce que vous êtes dans la partie Root. Et en fait, le point de montage automatique se fait dans la partition média, donc dans Root. Donc à partir de là, je change. Nous sommes convaincus des bien fondés de mes propos et nous passons en mode Root. Toujours notre clé, qui a été montée automatiquement, et ça c'est un vrai progès comparé à avant. Et là vous voyez que vous pouvez même m'éjecter, sda1. Alors tous les périphériques, seront énumérés de la façon suivante. sda par défaut et après sda1, sda2, sda3, pour la troisième, quatrième, cinquième clé, le disque dur etc... Seulement sur une même clé, et là nous allons le faire, on peut avoir plusieurs partitions. Et du coup ces partitions seront énumérées de la même façon, par sda1, sda2, sda3. Alors ici forcément, on a un petit message qui apparaît me disant que le montage ne se fait pas dans les règles de l'art et que en plus c'est de la fat32. Alors Linux n'est pas sectaire, mais on voudrait quand même bien que ceci soit formaté en ext4, qui est le format de Linux par défaut, ext3, ext4 qui est adapté à Linux. Linux n'est pas sectaire, vous pouvez très bien faire des choses en fat, Linux le prend sans problème. Alors première chose à faire, c'est de démonter, vous voyez le point de montage est ici avec son beau nom. Donc on va démonter ce point, et après une fois qu'on a démonté ce point on va supprimer la partition complètement. Et on y va, oui on est d'accord. Voilà, donc là notre clé est totalement inutilisable, puisqu'il n'y a plus de partitions dessus, il n'y a plus rien. A partir de là, on va créer une nouvelle partition, et puis on va essayer de faire quelque chose qui soit d'égal à égal. Donc on y va un peu avec le curseur au début. Et puis après à partir de quatorze cent... oh allez, soyons pas sectaire... on va pas perdre trop de temps avec ça, allez voilà on va dire que c'est bon. Et donc c'est une partition première et puis on va la mettre en ext4, mais vous voyez qu'il peut très bien vous le mettre en format fat32, ça pose pas de problème. Mais nous, on va travailler sous Linux donc ext4. Et puis on va l'appeler partition 1, ce qui paraît assez cohérant. Ajouté, là dessus je vais créer aussi une nouvelle partition, qui sera, bah, le reste. Et puis on va l'appeler partition 2. Donc sur une même clé je me retrouve avec deux partitions. Alors là, ça risque d'être un petit peu long, parce que je lance en fait l'application et là il y a quand même deux fois 14,5 Gigas à partitionner, et donc à préparer. Donc voilà, tout s'est bien passé, l'opération s'est passée avec succès. Toujours le petit léssage d'erreur parce que je n'ai pas de montage là qui a été effectué. Et vous avez vu en bas en fait, c'est passé très rapidement mais le message est envoyé sur la SD. Et notamment, maintenant, si on va regarder dans notre arborescence ou nous avons nos devices ici tout ça se sont les partitions qui appartiennent à SD, et là sur une même clé qu s'appelait sda1 maintenant je vais me retrouver avec donc, sda, qui est le générique. Sda1, sda2. C'est pour ça que vous avez les noms qui sont ici donc ben écoutez, ma foi, tout ça me paraît fort sympathique. Alors maintenant il reste plus qu'à se faire énumérer. Ici vous voyez que vous pouvez plus vous éjecter. Ici dans gestionnaire, si vous regardez, ici, alors dans média, bah, vous n'apparaîssez pas. Donc il faut se faire réénumérer, il y a des utilitaires qui permettent de le faire, mais moi je vais faire quelque chose de très rapide, donc là je vais faire quelque chose de très mal. C'est à dire que je vais me déconnecter sauvagement. Vous voyez, et en plus de toute façon on a pas broncher et il s'est rien passé de particulier. Et je vais fermer Gpart. Une fois que j'ai fait ça, je vais me replugger donc, avec ma clé USB, donc je vais une fois de plus être réénuméré, et vous voyez là, avec valider. Voilà, partition 2. Et valider, partition 1, voilà sur une même clé. Alors je peux dire, voilà, ma partition à moi, ben c'est mes droits d"accès, ben c'est root c'est moi. La clé lorsqu'elle sera connectée, elle sera à moi et à personne d'autre. Par contre là, bon propriétaire, ben oui, il faut bien qu'il y en ait d'autres qui aient envie de pouvoir l'utiliser, donc on va mettre, bah Yvonne, qui fait de toute façon partie du groupe, et comme ça, ça appartient au groupe total. Donc parents. Et voilà c'est validé. Oui. Nous avons notre fichier lost and found, qui permet toujours en fait hein de récupérer des données si vouvous arrachez sauvegement sans être passé par l'utilitaire qui est ici Donc partition 1, partition 2. Alors vérifions rapidement que tout se passe pour le mieux au niveau de la partition. Pour ça je me reloge sur Ipod. Je rentre le mot magique qui est quatre 0, je fais se connecter. Et là on va voir si l'on est capables de se connecter directement, donc sur média. Yvonne sait que c'est la clé, pas de problème. Par contre si Yvonne a envi de se connecter sur la partition 2, ce n'est pas possible. J'espère que cette explication a été claire, bon il y a encore plein d'autres subtilités qui peuvenet tourner autour de ça. mais nous avons pas le temps de nous attarder, et là je vous ai donné le maximum d'informations qui vous permettront de vous en sortir.

Découvrir Raspberry Pi

Lancez-vous dans le monde de l’électronique embarquée ! Configurez votre microSD, insérez l’OS de votre choix, et configurez votre Raspberry pour en profiter pleinement.

2h46 (35 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :2 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !