Excel 2016 : La validation des données

Forcer un numéro de téléphone

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
À cause d'un numéro de téléphone mal saisi, vous risquez de perdre un contact important. Voyez comment traiter ce problème à la source.
05:45

Transcription

Durant cette vidéo, nous allons apprendre ensemble à forcer l'écriture d'un numéro de téléphone grâce à la validation des données. Pour commencer, il me faut une structure où écrire mon numéro de téléphone. Je vais donc écrire « Téléphone ». Je vais faire un clic gauche enfoncé pour tout sélectionner. Insertion Tableau. J'ai bien des en-têtes. OK. J'ai une base de travail. Ici, je vais devoir utiliser une validation des données. Je vais donc aller dans Données Validation des données, et je choisis Personnalisé. Souvenons-nous qu'ici, il nous demande une formule. Le résultat de cette formule doit être soit vrai, soit faux. Notre but ici sera de trouver une formule qui va nous permettre de contrôler si nous avons oui ou non un numéro de téléphone. Pour écrire cette formule, j'aurai besoin de trois fonctions. J'aurai besoin de « nbcar », « estnum », et « et », e-t . « nbcar » me sert à compter les caractères par exemple dans une chaine de texte. Comme indiqué ici. À titre d'exemple, je vais choisir la cellule à côté et je vais fermer la parenthèse. Il n'y a rien en F2. Il m'indique donc 0. Si je rajoute un caractère, il le compte : 1. Que ce soit des lettres ou des chiffres, il les compte. Très bien. Nous, on veut un résultat soit vrai, soit faux. Donc on va demander à ce que « nbcar » soit égal à quelque chose, On va se baser sur des numéros de téléphone français, qui ont donc 10 chiffres. Je vais donc écrire « = 10 ». Là, le résultat est faux. C'est normal, je n'ai que quatre caractères. Si j'en mets 10, je fais Entrée, il m'indique « vrai ». Mais je vais avoir un problème. Devant un numéro de téléphone français, la plupart du temps j'ai un 0. Si j'écris un 0 devant un nombre dans Excel, par exemple « 012 », si je fais Entrée, regardez. Il efface de lui-même le 0. Si je commence à écrire un numéro de téléphone commençant par 0. Sept-huit-neuf, voilà. Là, j'ai bien dix caractères, mais si je fais Entrée, Excel efface le 0, et donc le refuse. Il va falloir contourner le problème. Faisons-le simplement en ne demandant pas dix caractères, mais neuf caractères. Maintenant que la validation est bonne, j'ai juste à changer le formatage. Pour ce faire, je vais dans Accueil je clique sur Standard et je choisis Autre format numérique. Ici, je vais dans Spécial et je choisis Numéro de téléphone. Ça va nous permettre de rajouter un 0 devant. OK. Dans la barre de formule, c'est strictement la même chose, mais l'affichage est correct, et la validation est correcte. C'est bon pour celle-ci. Continuons avec « estnum ». Son but est de contrôler si j'ai bien affaire à un nombre ou non. J'ouvre la parenthèse. Je choisis F2. Je ferme la parenthèse. Entrée. Là, évidemment, j'ai bien affaire à un nombre, il me met « vrai ». Si j'avais un mélange de lettres et de nombres, il m'aurait mis « faux ». Et des lettres, « faux ». Il me reste enfin la fonction la plus importante, « et ». « = et ». Il me permet de contrôler plusieurs fonctions en même temps, et de savoir si elles sont toutes correctes. Je vais choisir la première. Point-virgule. Et la deuxième. Je ferme la parenthèse. Entrée. C'est vraiment celle-ci la plus importante. Faisons un essai et comprenons pourquoi. Mettons que je mette neuf caractères, mais pas des chiffres. Je fais Entrée. « nbcar » valide : il y a bien neuf caractères. Par contre, « estnum » comprend que ce ne sont pas des numéros. La fonction « et » va tout contrôler et va se dire, non, il y a un problème. Ce ne sont pas des nombres. Ce n'est donc pas un numéro de téléphone. Pour notre validation de données, nous allons devoir utiliser une combinaison de ces trois fonctions. C'est parti. Je clique dans A2, je vais dans Données Validation des données. Je vais dans Personnalisé Formule « = » et c'est parti : « et », j'ouvre la parenthèse, et je vais dire « nbcar » j'ouvre à nouveau, et je choisis A2. « nbcar A2 » doit être égal à 9. On doit avoir neuf caractères. Point-virgule. « estnum ». J'ouvre la parenthèse, je choisis A2, je ferme la parenthèse. J'ai bien mon « et », j'ai bien mon « nbcar », j'ai bien mon « estnum ». Je ferme le tout avec une parenthèse. Je contrôle que j'ai bien mis « = », et je fais OK. Testons avec un numéro de téléphone. Je fais Entrée. Ça fonctionne. La validation est correcte. Il ne me reste plus qu'à changer le format. Je vais dans Accueil, je clique sur Standard Autre format numérique Spécial, puis Numéro de téléphone. OK. Ma validation est correcte, mon affichage est correct. Si j'écris un autre nombre, il me le refuse. Si j'écris des lettres, il me les refuse. Si j'écris un numéro de téléphone, il me l'accepte, c'est bon. Vous savez désormais comment forcer l'écriture d'un numéro de téléphone grâce à la validation des données dans Excel.

Excel 2016 : La validation des données

Maîtrisez la saisie dans Excel, notamment si vous l’utilisez comme base de données ou pour remplir des formulaires, avec cette formation sur les méthodes de contrôle.

1h58 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :13 févr. 2018
Mis à jour le:4 avr. 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !