Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Coacher et aider ses employés à se développer

Faire face à la résistance et à l'imprévu

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette séquence, vous verrez comment développer et tirer parti de votre flexibilité pour répondre à l'imprévu.

Transcription

Il se peut qu'au sortir de cette formation, vous aillez envie de changer votre façon de coacher. Vous vous dites toutefois : comment faire avec cet employé avec qui la communication a toujours été un problème ? Si je change ma manière d'être, va-t-il changer ? Notre réalité, ancrée dans la dualité, nous pousse à nous méfier souvent de l’autre. Commençons par aller voir notre employé en lui disant que nous souhaitons changer et améliorer notre relation et qu'à ce titre, nous aimerions connaître ses besoins. Faire le premier pas, cela demande de mettre son ego de côté et peut paraître dantesque, je sais. Rappelez-vous toujours quelle est la finalité. En faisant le premier pas, nous sortons de cette logique duelle et nous entrons dans le cercle vertueux de l'inspiration pour les autres. Croyez-moi, le jeu en vaut vraiment la chandelle. Pas tout le monde n'accepte d'être coaché et pas tout le monde n'est coachable. Les gagneurs et les leaders sont guidés par la proaction, l'anticipation et l'envie de se développer. Il sera facile de les coacher et nous n'aurons pas à intervenir souvent. L'orientation axée objectifs peut être suffisante. L'employé trouvera les moyens d'y répondre. Il sera d'ailleurs bien vu de commencer notre coaching avec ces personnes-là. Elles pourront rapidement devenir des relais au sein de notre équipe. Avec les réalisateurs, l'orientation doit être plutôt orientée vers l'action, la méthode, le concret. Gardons l'objectif en ligne de mire mais restons vigilants sur les réalisations successives, sur les détails. La segmentation est importante. En cas d'imprévu ou de résistance, reprenons pas à pas le processus établi. Enfin, c'est avec la dernière catégorie de personne que la résistance apparaît le plus souvent. Nous avons souvent affaire à des personnes irrégulières, d'humeur changeante, qui ne savent peut-être pas bien ce qu'elles veulent, ce qui les fait avancer. Ces personnes peuvent aussi avoir une résistance à l'autorité et un désir de diriger, voire de contrôler. Nous devons alors utiliser des canaux différents. Notre mission, qui est d’inspirer, elle, ne doit pas changer. En sortant de l'idée que le coaching intervient quand ça va mal nous trouverons les voies et les outils qui ne sont pas vus comme du coaching. Une solution consiste à se baser sur l'étude comportementale de notre employé en lui demandant d'expliquer les faits et gestes que nous pouvons observer chez lui. Cela peut lui permettre de sortir d'une phase de déni en prenant conscience de son comportement, toujours en lui laissant la main. Un exemple de canal alternatif pourrait être : « je tiens à vous rencontrer car je veux être sûr que l'on utilise bien vos capacités ». Parfois coacher signifie donner une victoire. Cela est d'autant plus difficile à comprendre que notre ego veut avoir raison. Rappelez-vous toujours quelle est la finalité. Dans cette dernière catégorie de personnes nous pouvons retrouver les personnes dissonantes entre leurs pensées, leurs dires et leurs actes. Je dois avouer que certains comportements peuvent être difficiles à gérer et que l'intervention de professionnels spécialisés en gestion ou cohérence des comportements, comme de psychologues, peut être nécessaire. En tout cas, il faut vous protéger. En suivant une ligne de conduite basée sur des faits, de la responsabilisation et du non-jugement, je peux vous assurer que vous garderez une cohérence et une crédibilité auprès de vos employés. Parfois il est nécessaire de savoir dire non et d'orienter votre employé vers un autre domaine. L'intérêt de la firme est toujours prioritaire. Vous aurez compris dans cette partie qu'établir un coaching de référence est une erreur. Une structure de base avec les compétences énoncées précédemment est nécessaire. Ensuite, il faut laisser la place à la flexibilité, à l'agilité. Nous ne pouvons pas tout planifier. L'incertain et l'imprévu font partie du quotidien. Nous pouvons toutefois les intégrer et les anticiper en établissant des mesures de contingence et de mitigation. Je vous renvoie à d'autres formations sur l'analyse et la gestion des risques, ou la planification et le diagramme de Gantt que vous trouverez dans notre catalogue. Alors, vous sentez-vous capable de faire face à tout type de situation ? Vous sentez-vous à l'aise avec tous vos employés ?

Coacher et aider ses employés à se développer

Découvrez comment entraîner, transformer et responsabiliser vos employés. Utilisez le coaching en tant qu’outil de performance et menez à bien le développement de vos employés.

54 min (19 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !