L'essentiel d'InDesign CC 2017

Exporter en format PDF

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette vidéo, vous allez créer des fichiers PDF pour l'impression, ainsi que pour l'affichage à l'écran.
07:01

Transcription

Dans cette vidéo nous allons transformer notre fichier inDesign en PDF. Pour cela j'ai ouvert le document final, qui se trouve dans le chapitre 1. Ce document ici, j'ai fais toutes les pages, comme on peut le voir, si je les fais défiler. Alors, pour exporter un fichier, c'est très très simple, on fait « Fichier » et « Exporter ». On a la raccourci, commande E ou contrôle E sur PC. On va exporter à un certain endroit, dans mon dossier chapitre 1, en lui donnant un nom, je vais l'appeler « export imprimeur ». Car je vais chercher des paramètres, pour l'imprimeur. Je vais ensuite en bas choisir le type d'export en cliquant sur ce menu, vous voyez que je peux l'exporter en PDF, mais pas seulement. On a d'autres formats d'export, des formats d'images, des formats informatiques, des formats SWF. De tout cela je vous reparlerai dans le chapitre suivant. Donc ici je choisis « PDF (impression) », je clique sur « Enregistrer », et maintenant je vais choisir les options qui vont bien. Il y a beaucoup d'onglets ici, rassurez-vous, on a des paramètres prédéfinis, qui fonctionnent très bien. En cliquant donc sur ce menu, je vois qu'ils existent des paramètres de PDF/X et les autres. Qu'est-ce qu'un paramètre de PDF/X ? Et bien il s'agit d'un paramètre normalisé pour un imprimeur. Donc X-2001, très vieux, 2002 presque pareil et 2008. Si je prends un PDF/X 2001, je vais me garantir une compatibilité avec des lecteurs Acrobate de très vieille version. Cela remonte à une époque où le fichier PDF ne pouvait pas gérer la transparence par exemple. Et donc pour créer un fichier compatible avec cette époque-là, inDesign à travers Acrobat va transformer notre fichier inDesign, en une sorte de mosaïque d'image, prêt à être imprimée, mais très difficilement manipulable si on ouvrait le PDF. Alors si je prends ce format PDF/X 2001, je n'ai presque plus rien à cocher, je vais dire quelles sont les pages que j'exporte ? Bien toutes les pages. Est-ce que je les exporte page à page ou en planche ? Une planche, on est d'accord, ça va être les doubles pages, là 2-3 par exemple. Et bien on n'exporte pas en planche quand on fait pour l'imprimeur, car l'imprimeur va manipuler les pages pour les mettre dans l'ordre d'impression, qui l'intéresse. Donc on exporte en pages. Je vais cocher ici d'afficher le PDF après exportation, vous voyez que certaines options ne sont pas disponibles, car elles ne rentrent pas dans la norme PDF 2001. Je ne vais pas cocher les autres options, donc voyez je prends le réglage, je choisis vraiment « Pages », l’ « Afficher » ensuite. Dans l'onglet « Compression » aucun réglage, « Repères et fonds perdus », si je veux imprimer, je vais donc demander avoir des traits de coupe qui vont se mettre au ras du format fini. Et je vais demander à utiliser les paramètres de fond perdu du document, si non on va m'imprimer le document sans fond perdu, c'est-à-dire sans marge supplémentaire. Je vais bien vouloir imprimer avec des fonds perdus, en cochant cette case, on me rajoutera les 5 millimètres que j'avais déjà réglés, qui vont jusqu’au bord rouge, ici. Donc, ici je demande avoir les traits de coupe du format final, l'information sur la page et les paramètres de fond perdu. Dans l'onglet « Sortie », je ne touche à rien. Si j'ai utilisé des images en couleur RVB, ce paramètre est déjà réglé, pour convertir les images en mode CMJN, c'est-à-dire dans le bon profil de couleur, qui garantit une bonne impression. L'onglet « Avancé », rien à faire. « Protection », on ne peut pas faire, ça ne rend pas dans la norme. « Synthèse », c'est juste un récapitulatif. Donc je n'ai pas vraiment changé les réglages, à part quelques petites options, comme ici. Je n'ai plus qu'à cliquer sur « Exporter ». Je vois ici une barre de progression, qui m'indique que le travail est en cours, je peux cliquer dessus. Le panneau de « Tâches en arrière-plan » m'indiquera la progression de l'exportation. Comme j'ai demandé un paramètre ancien, l'exportation va être longue, car le fichier est complètement remanié. Voilà, mon fichier s'est exporté et s'est ouvert dans Acrobat, je peux cliquer sur ce bouton pour le voir en pleine page. Je passe à la page suivante, la page suivante vous voyez que les pages, ça c'est à page gauche, page 2, la page 3, la page 4, page 5. Il est indispensable que l'imprimeur puisse agencer les pages comme il veut. On remarque ici les traits de coupe, qui déterminent le format fini, et donc le fond perdu, c'est la matière en plus, qui est destinée être imprimée. Donc là j'ai fait un premier PDF pour l'imprimeur, je reviens à inDesign, je peux tout simplement exporter à nouveau le même fichier, pas sous le même nom, cette fois-là je vais l'appeler « export web ». Je vais rester en paramètre d'impression, faire « Enregistrer », mais ici venir chercher la qualité de taille de fichier minimal. Je vais l'exporter en planche, pour voir la différence, l'afficher après l'exportation. Voyez qu'ici certaines options sont cliquables comme « Hyperliens », « Signets ». La « Compression », les images d'ici vont être beaucoup plus faibles, ici je ne veux pas de fond perdu, pas de traits de coupe. En « Sortie » on va convertir tous les fichiers s'il le faut en RVB, c'est-à-dire en image pour écran, donc ça va gagner aussi un peu de poids de fichier. Bref, j'exporte. On me dit que j'ai changé d'un document impression je passe en document pour écran, et donc ça peut changer un peu les couleurs, très bien. Cette fois-ci l'export est beaucoup plus rapide, car il y a moins de calcule à faire. Le fichier va s'ouvrir, le voici. Voilà une double page, double page, une double page et la dernière page. Si je regarde ces deux fichiers, là où ils sont rangés, « export imprimeur » pèse 25 Mo, « export web » pèse 1,3 Mo. Il n'y a pas photo, et c'est normal, puisque les réglages que j'ai demandé m'ont fait des exports de qualité différente. Ici, si je zoome sur ce fichier, le voir une pleine qualité. Alors que sur l' « export web », si je zoome sur la même page, on commence à voir que ça pixelise ou ici la qualité est bien moindre, car on a compressé l'image pour gagner du poids. Là aussi, on a encore l'image en pleine résolution. Nous avons donc vu dans cette vidéo à quel point il est simple d'exporter depuis inDesign un fichier. Et vous voyez qu'à chaque fois que je fais un export j'ai une petite fenêtre qui apparaît, une publicité qui me propose de faire « Publish Online », c'est-à-dire de partager mon document en le mettant en ligne. Je vous en parle dans une vidéo un peu plus tard dans la formation.

L'essentiel d'InDesign CC 2017

Maîtrisez l’interface, les outils, et les fonctionnalités d’InDesign. Utilisez les typos, placez du texte et des images, mettez en forme le tout, et exportez votre document.

5h03 (72 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !