Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Explorer des techniques de mise au point

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le manque de lumière pose un problème au système autofocus mais il n'empêche pas de faire la mise au point et de prendre des photos. Apprenez à utiliser l'autofocus dans le noir.
avec
05:18

Transcription

Le manque de lumière pose un problème au système autofocus. Comme l’œil, il a besoin d’un minimum de lumière pour faire la mise au point, et, dans le noir, il n’y arrivera pas. Je ne sais pas si vous l’apercevez, mais Heather se trouve là, dans le noir complet. Je vais essayer de la photographier avec l’autofocus. Pour faire le point, je presse le déclencheur à mi-course, comme d’habitude, mais le système autofocus pompe, l’image devient floue, puis moins floue, puis floue, et ainsi de suite. L’appareil essaye de faire la mise au point, mais sans succès, car il fait beaucoup trop sombre. Alors que faire ? Faut-il laisser tomber ? Heureusement, non. Même s’il fait très sombre, je dispose d’un certain nombre de solutions pour faire le point. Par contre, on ne va pas discuter d’exposition, ni de la manière d’obtenir une image correcte. On va uniquement discuter de la mise au point, car si ce n’est pas possible, inutile de se pencher sur l’exposition. D’abord, je sais que Heather a un téléphone portable sur elle, je vais lui demander de le sortir et de faire en sorte qu’il soit illuminé. Heather, pourrais-tu activer ton portable et le placer près du visage ? Parfait ! Et là, vous pouvez voir un spot lumineux près de son visage. Je peux faire le point dessus. Allons-y ! L’appareil émet un « bip », Heather peut enlever son portable, et je déclenche. Donc, si elle tient une source de lumière, je peux faire le point dessus. Mais si elle n’a pas de téléphone, je vais me poser des questions. En effet, qui n’a pas de portable aujourd’hui ? Quoi qu’il en soit, si elle n’a pas de téléphone – elle l’a peut-être oublié – et s’il y a un élément lumineux à la même distance qu’elle, un reflet par terre ou quelque chose de ce genre, je pourrai faire le point dessus, puis recomposer et déclencher. Il me faut juste un peu de lumière. Mais, ici, il n’y a rien, il fait vraiment très sombre. Si elle n’a pas de téléphone, une autre solution consiste à l’éclairer. Et là, il y a plusieurs possibilités, comme cette lampe torche. Je vais l’éclairer avec la lampe torche. Je l’allume. Je vais lui demander de regarder ailleurs, car j’ai déjà failli l’incinérer avec le faisceau de cette lampe. OK, elle regarde par terre. Et là, je l’éclaire. Il y a suffisamment de lumière : quand je presse le déclencheur à mi-course, l’appareil fait le point. Je peux éteindre la lampe et déclencher. Donc c’est une autre possibilité. À condition, bien sûr, d’avoir une lampe torche avec soi. Mais cela n’arrive pas toujours. Sinon, il y a le flash de l’appareil. Ça pourrait être un flash escamotable, ou un gros flash monté sur l’appareil, comme celui-ci. Cet appareil n’ayant pas de flash intégré, j’ai monté celui-ci. En général, les flashs sont équipés d’une assistance de mise au point. Et sur ce modèle, la partie translucide, ici, émet un faisceau infrarouge. Ainsi, quand j’allume le flash, l’appareil voit qu’il fait trop sombre pour faire le point et, donc, il va émettre un faisceau infrarouge qui permettra de faire fonctionner l’autofocus. Il s’est calé immédiatement sur le sujet, et je peux déclencher. D’autres systèmes émettent une série d’éclairs très brefs, qui permettent à l’autofocus de fonctionner et, dès que le point est fait, les éclairs s’arrêtent. Même si je n’ai pas besoin de l’éclairage du flash, je peux faire le point, je l’éteins et je déclenche. Une autre option consiste à faire la mise au point à la main. Je mets le bouton AF de l’objectif sur Manuel, et je fais le point avec la bague de l’objectif. Cependant, je suis confronté au même problème que l’appareil. Là où je pose le regard, il fait noir. Je ne sais pas si j’arriverai à faire le point. Certes, je peux ressortir la lampe torche, prévenir Heather que je vais l’aveugler, et, tout en l’éclairant, j’essaye de faire la mise au point avec ma troisième main. Allons-y ! Ça aide un peu. Néanmoins, faire le point à la main n’est pas toujours facile, et ça demande de la pratique. C’est une bonne solution en cas de problèmes d’autofocus, mais il y a une autre astuce, avec ou sans autofocus, qui consiste à verrouiller le point. Partons du principe qu’il s’agisse d’une séance de préparation. Je veux placer Heather ici, et j’essaye un certain nombre de compositions pour profiter de cet arrière-plan intéressant. Je vais donc travailler à cette distance pendant une bonne partie de la séance. Après avoir fait une fois le point sur elle, inutile de recommencer. Je suis suffisamment près pour que la mise au point assistée par le flash, l’astuce de la torche ou du téléphone portable fonctionnent. Je continue et j’allume mon flash pour profiter de l’assistance de mise au point, et nous y voilà, l’appareil a émis un « bip ». La mise au point est bonne. Je passe en mise au point manuelle et, tant que personne ne se déplace, je peux déclencher et la mise au point sera toujours bonne, à condition que l’autofocus ne se soit pas trompé avant. Bref, la mise au point manuelle est une méthode pratique pour verrouiller le point fait avec l’autofocus. Faire le point en basse lumière demande du temps, ce qui ralentit considérablement la séance. Donc, si le sujet reste à la même distance, verrouillez le point manuellement, et vous pourrez travailler plus vite. Ce sera particulièrement utile si vous travaillez avec un modèle. Vous ne voulez pas le faire attendre. Vous voulez qu’il soit à l’aise et que les poses viennent naturellement. Bref, pour photographier dans le noir, vous disposez de plusieurs méthodes. Encore une fois, le manque de lumière n’empêche pas de faire la mise au point et de prendre des photos, et il y a un certain nombre de techniques qui permettent d’utiliser l’autofocus dans le noir.

Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser de bonnes photos en basse lumière. Découvrez des astuces de prise de vue qui vous aideront à gérer ces conditions difficiles.

3h46 (53 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !