Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Java pour les développeurs Android

Exploiter l'héritage sur Android

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le concept d'héritage est également très présent dans le SDK d'Android. En découvrant comment il est exploité, vous comprendrez le cycle de vie de la classe MainActivity.
06:18

Transcription

Dans cette vidéo, je vais vous parler de l'héritage utilisé dans le Sdk Android. Jusqu'à présent, vous avez utilisé la méthode onCreate de la classe Activity. Maintenant, on peut analyser cette partie, jusqu'ici. Nous verrons le « implement » plus tard, quand nous ferons des interfaces. Ici, nous avons étendu le AppCompactActivity. Si je clique dessus, j’atterris sur AppCompactActivity dans le Sdk d'Android. AppCompactActivity étend FragmentActivity, et on va voir qu'on peut aller très loin. Voilà, on est arrivé, on a fait une espèce de chaînage ultra-long, et, à l'intérieur, on a des méthodes qu'on va pouvoir utiliser. On voit la méthode getString qui est publique, getString et final. Que veut dire ce mot clé « final » pour une méthode ? Vous allez voir. On revient dans la classe main.activity, on a vu qu'on hérite de tout ça, on a vu la méthode getString. Si je commence à écrire, il ne me la propose pas. Le fait de l'avoir mise en « final », cela interdit de surcharger cette méthode. C'est-à-dire qu'aucune classe héritante ne pourra réécrire la méthode getString. On est obligé d'utiliser celle qui existe. Voilà l'intérêt du mot clé « final » appliqué à une méthode. Mais par contre, ici, je peux bien utiliser Get. Regardons maintenant ce que nous propose AppCompactActivity et tout ce qui suit. Sur Android, les Sdk sont sortis petit à petit, les versions d'Android. Chaque version a rajouté des éléments. Si je remonte, AppCompact nous permet de faire de la rétro-compatibilité. Le fait d'utiliser AppCompact, il va simplement faire des actions qui vont permettre d'être utilisable sur les anciennes versions. Adapter les nouveautés pour que ce soit compatible sur les anciennes versions. Certaines versions un peu plus grosses que d'autres ont leurs propres éléments, par exemple, ici, JB pour Jelly Bean, une version d'Android. Honeycomb, une autre version d'Android, et ainsi de suite, ils ont rajouté des couches au fur et à mesure. Ici, nous appelons le onCreate du [inaudible] qui fera tout un tas d'actions. Le setContentView permet de donner, à la classe Activity, le fichier XML à aller charger. C'est une méthode mise à disposition pour qu'on puisse l’utiliser. Même chose pour le findViewById, une méthode mise à disposition pour qu'on puisse récupérer les [inaudible], c'est une méthode qu'ils nous ont mis à disposition pour qu'on puisse récupérer les composants qui sont chargés dans le setContentView. En fait, tout ça, on pourrait le faire nous-même. C'est-à-dire que c'est fait d'une certaine façon où je pourrais tout faire à la main et tout afficher moi-même. Le Sdk offre une surcharge et des méthodes qui font tout ça. Je peux aller voir le contenu des méthodes, par curiosité, mais là, on va rentrer dans des détails techniques du Sdk d'Android. On verra plus tard, en utilisant les différents composants d'Android, qu'énormément de choses fonctionnent de cette manière. C'est-à-dire que si l'on veut utiliser un des outils proposés par le Sdk, on va se contenter d'hériter de l'outil et de pouvoir utiliser les méthodes mises à disposition. Car là, qu'est-ce qu'il se passe ? Pendant l'exécution de mon programme, le Sdk lance une activité qui lui a été déclarée dans le fichier manifeste. Ce fichier, ici, lance une activité. Cette activité, on lui indique ici. Donc il va faire « activity, activity = New », je lui donne quelle activité lancer, il va faire un New main.activity. Le fait qu'il fasse un New main.activity, quand il va faire activity.onCreate, comme l'objet créé sera un objet de type main.activity, eh bien il va appeler notre méthode onCreate, vu qu'elle surcharge la méthode onCreate d'Activity. On va donc atterrir ici. Pour les autres outils que l'on utilisera, on procédera de la même manière. On héritera d'une classe du Sdk et on surchargera les méthodes où l'on veut intervenir. Mais ce ne sera pas nous qui appelleront ces méthodes. Là, la méthode onCreate, c'est à la création de l'écran. Il existe d'autres méthodes. Une autre méthode qui existe s'appelle onResume, qui est ici. Cette méthode apparaît quand on ré-affiche l'écran. C'est-à-dire qu'à chaque fois que l'écran va être affiché, on va appeler cette méthode. La différence entre les deux, je vais vous la montrer. Je vais créer un Toast où je vais simplement marquer onCreate, et ici un autre où je vais marquer onResume. Je vais lancer mon application, onCreate, onResume, je suis passé dans les deux méthodes. Le Sdk a appelé onCreate puis onResume. Maintenant, je passe mon application en arrière-plan. Puis, je la ré-ouvre. Et là, je n'ai que onResume, car il n'a pas tout re-créé. Il s'est contenté de remettre l'application en arrière-plan. Cette méthode sert à indiquer quand l'application devient visible. Il existe la même, qui indique quand l'application devient invisible, sort de l'écran. C'est la méthode onPause. Là, on peut voir qu'il existe un cycle de vie de l'activité. C'est-à-dire tout un tas de méthodes qui vont être appelées. Voilà, je suis sur la doc officielle d'Android, Developer.android.com et sur la classe Activity. Ici se trouve le fameux cycle de vie d'une activité. On a vu la méthode onCreate, il existe tout un tas de méthodes. Ici, c'est un résumé très léger, il y en a plus d'une cinquantaine. Si l'on résume, c'est quand mon activité, mon écran a été créé, onStart et onResume, on va faire simple pour le moment, quand mon application arrive à l'écran. Ici, « Activity is running », c'est-à-dire que si j'ai un bouton, je peux cliquer dessus. onPause, mon application ne devient plus visible, onPause, onStop, et onDestroy, mon écran, mon activité a été détruite. Il faut voir une activité = un écran. Voilà pour la petite initiation sur le fonctionnement des activités sous Android.

Java pour les développeurs Android

Prenez en main la syntaxe et les concepts de Java pour vos développements d’applications pour Android. Abordez les variables, les chaînes de caractères, les conditions, etc.

7h01 (65 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !