Photoshop CC 2017 pour les photographes

Exploiter les fichiers HDR 32 bits

Testez gratuitement nos 1255 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le menu Virage HDR convertit votre image en 32 bits. Ainsi, vous rapprocherez ces valeurs tonales étendues de la perception de l'œil humain. Réalisez également de vrais fichiers HDR et tirez parti de la plage tonale des fichiers 32 bits.
06:14

Transcription

La fonction de « Virage HDR » travaille sur des images sur une très grande dynamique. Ici, j'ai une image qui est codée sur 8 bits, comme vous pouvez le voir. Et je vais malgré tout pouvoir demander dans le menu « ImageRéglages », d'aller passer à « Virage HDR ». Attention, le « HDR » est bien réservé aux 32 bits ; et j'obtiens bien une transformation de mon image dans une enveloppe 32 bits temporaire. Bien sûr que cette enveloppe ne va pas me redonner les informations que je n'avais pas dans une image 8 bits, mais le « Virage HDR » est le moyen de convertir une image 32 bits en une image finalisée. Et c'est donc pour cette raison que mon image a été temporairement transformée en 32 bits. On pourra tout de suite constater un premier résultat avec une « Adaptation locale » par défaut qui nous donne un résultat qui améliore tout de même les équilibres entre les hautes lumières et les ombres. Il existe des réglages « Par défaut » qui vous permettent de voir à quel point ce menu peut être créatif, et vous permettent de faire des images de type extrêmement différent. Je vais revenir sur le réglage « Par défaut » et vous montrer rapidement en quoi vous allez pouvoir ajuster cette image en jouant sur son « Gamma » par exemple , pour faire une image plus ou moins contrastée, en jouant sur son « Exposition » globale, en jouant également sur le « Détail », le « Détail » permettant tout simplement de rendre une image plus douce, ou au contraire, plus dessinée. On va pouvoir également jouer ici sur la notion de « Ton foncé ». Les tons foncés sont bien les zones les plus sombres qu'on pourra, sans problème, éclaircir ; ou au contraire, foncer. La notion de « Sélecteur » permet de jouer, elle, plutôt sur les tons clairs. On pourra jouer également sur la « Vibrance » et la « Saturation », en l'occurrence, vous voyez qu'ici, une sursaturation est appliquée à l'image pour renforcer les couleurs. L'ensemble de ces réglages, avec éventuellement une courbe complémentaire, vont pouvoir permettre de faire une interprétation d'une image qui se rapproche bien souvent plus de ce qu'un peintre percevrait et dessinerait par rapport à de la photographie qui va, elle, avoir la capacité d'exposer correctement entre les hautes lumières et les ombres. Le peintre, quand il va peindre les zones dans les zones d'ombres, va ajuster son regard, et quand il va travailler dans les hautes lumières, va tenir compte aussi de son regard qui va s'adapter par rapport aux conditions d'éclairage. Il va donc peindre quelque chose dans lequel il y aura des détails sur tous les points. La photographie, elle, ne permet pas ce point. C'est ce que nous allons d'ailleurs voir avec une image qui va nous montrer les problématiques d'« Exposition ». Je clique sur « OK » ici. Et donc, mon image arrive après la « Conversion de l'image HDR » à un résultat appliqué à mon image 8 bits. Je vais refermer cette image, et nous allons voir ce qu'est la vraie problématique de la photographie. C'est d'être exposée correctement à la fois dans des zones de très hautes lumières ou dans les zones d'ombres. Si cette image est prise avec un certain temps de pause, à un certain diaphragme, on va voir qu'effectivement, en changeant ces valeurs, on a tendance à améliorer l'« Exposition » pour certaines zones, mais évidemment, à la perdre pour d'autres. Le vrai « Virage HDR » se situe donc en prenant plusieurs images, comme c'est le cas, ici, et en les emmenant dans une seule enveloppe 32 bits nous permettant d'agir comme dès la prise de vue, on peut jouer sur l'« Exposition ». Dans le menu « FichierAutomatisation », on va retrouver ici la possibilité d'enregistrer une « Fusion HDR Pro » à partir de différents fichiers. En l'occurrence, je vais prendre des fichiers que j'ai ouverts. On va tenter de les aligner pour pouvoir faire en sorte qu'il n'y ait aucune différence entre les différents fichiers même s'il y a eu un léger flou de bougé. Toutes ces images vont donc s'intégrer dans une enveloppe 32 bits permettant d'obtenir l'ensemble des informations. On retrouve bien ici l'image que retrouvait -1 diaphragme, un tiers, ici, la valeur analysée par défaut, et ici, celle qui était avec -3 diaphragmes. On voit qu'on va pouvoir demander éventuellement de « Terminer le Virage dans Camera Raw ». C'est effectivement quelque chose de très intéressant pour pouvoir agir différemment que le réglage que l'on vient de faire dans le « Virage HDR ». Néanmoins, le réglage par le HDR se fera en demandant de basculer cette image de 32 bits à 16 ou à 8. Si on veut obtenir une image, on retrouve donc les composantes de la bascule de l'image de 32 bits vers l'image 8 bits, et les différents réglages sur lesquels on va pouvoir agir. Il est astucieux, lorsqu'on travaille sur ce genre de situation, de bien demander de rester en 32 bits, et d'aller « Terminer le Virage dans Camera Raw » qui va nous permettre un réglage beaucoup plus proche de la photographie tout en récupérant des valeurs dans les extrêmes. Je vais donc créer ici un Virage Adobe Camera Raw ; et immédiatement, l'image 32 bits s'ouvre dans Camera Raw. On va retrouver des réglages habituels de Camera Raw nous permettant de jouer, bien entendu, sur l'« Exposition », mais toujours la même problématique de cette exposition qui engendre une surexposition obligatoire pour les zones d'ombres, mais se rapportant également sur les zones de hautes lumières. Eh bien, grâce au système de « Tons foncés/Tons clairs », et dans la mesure où l'image contient cette richesse, je vais pouvoir récupérer du détail, comme vous pouvez le constater, dans les zones de hautes lumières. Pour les zones de tons foncés, je peux également récupérer du détail, en contrepartie, sans affecter cette zone. On pourra, éventuellement, à l'aide de la pipette réaliser une balance des blancs pour essayer de rééquilibrer l'image dans la valeur qui nous intéresse, et récupérer donc une image beaucoup plus riche et beaucoup moins marquée graphiquement que ne l'était l'image avec le passage en HDR. Lorsque vous avez trouvé une image qui vous convient, tant en termes de « Balance de blancs » qu'en termes d'équilibre des valeurs, vous allez pouvoir basculer directement en cliquant sur « OK » sur l'image qui est une image avec le rendu, mais qui est une image qui est restée en 32 bits. Cela veut dire concrètement que si on veut jouer sur l'exposition de l'image, on peut toujours le faire. Il y a d'ailleurs un curseur vous permettant directement tout en bas, qui va permettre de jouer sur l'exposition. Et dans ce cas, on peut surexposer ou sous-exposer l'image avec la latitude de ce que l'on avait. Un double-clic me permet de repositionner le curseur sur sa valeur centrale. Si je regarde bien le « Calque », j'ai bien un « calque » avec le « Filtre Camera Raw » appliqué dessus. Voilà l'image, et voilà le rendu. Si ce rendu me convient, eh bien, je peux tout simplement demander d'aplatir mon image, et de l'enregistrer dans le format qui m'intéresse.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :18 janv. 2017
Durée :8h05 (101 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !