Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Gérer les problèmes de performance de ses employés

Exploiter le pouvoir des « je-sais-tout »

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Un « je-sais-tout » a un air suffisant qui suggère que les autres lui sont inférieurs. Suivez les quelques conseils de Todd Dewett et les « je-sais-tout » de votre équipe deviendront plus agréables.
03:34

Transcription

Les gens serviables sont appréciés, dont ceux qui nous apportent des réponses. L'unique exception à la règle est le « Je-sais-tout ». Il sait tout, sur tout, à coup sûr. En plus, il a toujours raison et il aimerait bien que vous admettiez cela comme un fait. Un « Je-sais-tout » a un air suffisant qui suggère que les autres lui sont inférieurs. Il parle toujours avec autorité et ne semble jamais douter. Si vous échouez après avoir ignoré son avis, il dira : « je vous l'avais bien dit ! » Mais en fait, il pense démontrer ainsi sa capacité à aider les autres. Son assez faible acuité sociale ne l'éclaire pas vraiment sur ce qui se passe. Or, ce qui se passe, c'est qu'il agace ses collègues avec son air arrogant. Il n'est pas perçu comme serviable car même s’il donne de bons conseils, il ne reste pas toujours pour aider les autres. De plus, quand il invente des mensonges, ce qui lui arrive parfois, ses collègues le sentent car ces « Je-sais-tout » ne savent généralement pas jouer la comédie. Il n'est pas rare de le voir se rapprocher du chef et l'aider, lui aussi. Il peut lui lécher les bottes mais il n'essaie pas de le flatter. Il veut juste que le chef reconnaisse son intelligence. Dans ces conditions, il a du mal à nouer des relations professionnelles positives. À force, son équipe peut s'en trouver affectée puisque toute lacune dans la communication fait baisser la créativité et le moral des troupes. Votre « Je-sais-tout » s'appelle Marc, c'est une bonne recrue qui a bon fond mais ignore ses tendances agaçantes. Avec ce type d'employé généralement, une conversation pré-intervention suffit. Optez pour un entretien impromptu en privé sans en faire un plat. Trois tactiques s'offrent à vous. D'abord, félicitez-le et énoncez le problème. Dites par exemple : « Marc, vous êtes un excellent employé mais êtes-vous conscient que certains ici vous perçoivent comme un Monsieur ‘Je-sais-tout’ ? Vous parlez toujours sur un ton assuré et vous semblez avoir réponse à tout. J'ai noté que vous aviez souvent raison mais pas toujours. » Marquez une pause pour qu'il puisse répondre. S'il reste raisonnable et mesuré dans ses propos, passez à la deuxième tactique en donnant un exemple précis. Vous pouvez dire par exemple : « lors de la réunion de Mardi, vous avez affirmé que nous pouvions produire plus d'un million de pièces. Vous sembliez catégorique, vous vous souvenez ? Nous parlions de la capacité de notre nouvelle ligne de production pas encore poussée à son maximum. Vous savez comme moi qu'elle a été conçue pour produire 900 000 pièces. Il est possible que nous puissions en fabriquer un petit peu plus mais rien de tangible ne suggère plus d'un million. Marc, c'est votre conviction et vous avez peut-être raison mais ce n'est pas sûr. » Puis, enchaînez avec la troisième tactique qui consiste à lui parler du fait que dans ces moments-là, ses collègues peuvent trouver qu'il manque d’humilité ou qu'il affabule alors qu'il devrait admettre qu'il ne sait pas. Votre but est de le sensibiliser à son propre comportement, Marc doit comprendre que pour mieux exploiter ses connaissances, il faut aussi savoir se taire, réfléchir avant de s'exprimer et distinguer ses opinions de ses certitudes. Concluez l'entretien en expliquant à Marc que si vous le voyez encore se comporter en « Je-sais-tout » à l'avenir, vous le lui ferez remarquer, pas devant tout le monde mais au plus vite en privé. Généralement, ce type de conversation respectueuse suffit à recadrer l'employé. Suivez ces quelques conseils et les « Je-sais-tout » de votre équipe deviendront plus agréables.

Gérer les problèmes de performance de ses employés

Comprenez les problèmes de performance de vos employés. Gérez vos employés difficiles, améliorez vos interactions avec eux et faites changer durablement votre équipe.

1h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !