Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Créer et imprimer un meuble avec AutoCAD

Exploiter le balayage et les opérateurs booléens

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à utiliser la fonction Balayage, ainsi que ses principales options et changements de propriétés. Prenez en main les opérateurs booléens Union et Soustraction.
09:15

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons réaliser le « pied-tourné par balayage ». Ce pied est composé de deux éléments, une « sphère », au-dessus de laquelle va se trouver le « pied-tourné ». Pour créer la « sphère », nous allons utiliser dans la liste qui est ici, des formes toutes prêtes, « l’Outil sphère », puis nous verrons pour « l’Outil Boîte ». Mais dans un premier temps, il va falloir remettre le « système de coordonnée » en place. Le « système » le plus adapté pour travailler sur ce « pied » est pour l’instant le « système général ». Je viens ici cliquer sur « SCG » pour retrouver le « Système de Coordonnée Général ». Ensuite, je vais dessiner la « sphère », qui va se retrouver donc « centre de la sphère », au centre du profil du « pied-tourné » et je donne comme rayon à cette sphère « cinq ». Puis, pour que cette sphère qui sera la « base du pied », soit juste en contact avec le sol je la sélectionne et je vais la monter de « cinq ». Ensuite, j’aimerais que le sommet de cette sphère soit plat. Pour réaliser ce plat, je vais d’abord dessiner une boîte plus grande que la sphère et que je monte de huit unités. Ensuite, à l’aide de « l’opérateur booléen intersection », je vais garder la partie commune entre la sphère et ce « parallélépipède rectangle ». Pour cela, je clique ici sur « intersection ». Je sélectionne indifféremment les deux formes et j’appuie sur « Entrée ». Il ne me reste plus que la « sphère », qui est tronquée en haut. Je vais ensuite monter le « profil du pied », de 5 cm. pour mettre ce profil au niveau du plus grand rayon de la « sphère ». Comme la « sphère » va être gênante pour l’instant, je vais geler le « calque » de cette « sphère ». Pour cela je vais rendre le calque du « pied-tourné », puis je vais ici geler le « calque de construction ». Ensuite, je vais transformer pour des raisons plus de sécurité que d’utilité, le « profil du pied-tourné » en « région ». Je vais ensuite tracer au centre une ligne qui va faire 34 centimètre et qui me servira de « ligne de trajectoire ». Lorsque le « profil » et la « trajectoire » sont mises en place, je vais pouvoir passer au « balayage ». Il faut savoir que la « fonction balayage » donne dans certains cas des formes très proches de la forme « extrusion », sauf que le « balayage » nécessite obligatoirement une trajectoire qui peut être une « ligne », un « arc de cercle », ou des choses beaucoup plus complexes, comme une « polyligne 2D ou 3D », une « spline», une « hélice ». En fait, toute forme 2D ou 3D peut servir de trajectoire. Je vais choisir ici « balayage ». Je sélectionne d’abord le profil. Je valide. Puis je sélectionne la « trajectoire » et j’obtiens ici mon « balayage ». Une fois le « balayage » effectué, je vais pouvoir le modifier à l’aide de la « palette des propriétés ». Je sélectionne donc la « forme de balayage », je vais chercher les propriétés et j’ai ici des propriétés particulières pour le « balayage », des propriétés qui n’existent pas pour « l’extrusion », ni pour « Appuyer - tirer ». Ces propriétés se trouvent dans « géométrie » et nous allons voir les possibilités. Premièrement, il est possible au cas où, d’effectuer une « rotation du profil ». Si je tape un angle dans « rotation du profil », la forme ne change pas, elle est juste inclinée par rapport au profil d’origine. Ici, ce n’est pas ce qui va nous intéresser. On va pouvoir, à l’aide de « basculement le nom de la trajectoire », faire vriller, et c’est là ce qui va nous intéresser, ce solide en indiquant le nombre de tour par rapport à un nombre de degré, à savoir un tour 360 degré, deux tours 720 degré, etc. Nous voulons obtenir ici un demi-tour. Je vais taper 180 degré. Immédiatement le solide est torsadé. Il est encore possible d’effectuer une autre opération, cette « échelle, le long de la trajectoire ». « Échelle, le long de la trajectoire », cela va permettre d’agrandir ou réduire le « profil final » par rapport au « profil d’origine ». Le « profil d’origine » a la valeur de « un », le « profil final » a la valeur que vous indiquez. Par exemple, ici, si je mets une valeur de « deux », la forme du profil ne change pas, il est juste beaucoup plus grand. Et évidemment le « balayage » va rejoindre ces deux profils. Ici, ce n’est pas utile je remets mon profil avec une « échelle » de « un ». Ensuite, pour avoir un « pied » qui dépasse un petit peu du « plateau », puisque ce « pied » va permettre de tenir le « plateau », je vais utiliser une « extrusion de face ». La fonction « extrusion de la face », à ne pas confondre avec la fonction « extrusion », va permettre de prendre une face d’un solide, une face plate, et de pouvoir l’extruder. Cette fonction « extrusion de face », se trouve dans « édition de solide », ici, « extruder des faces ». Je l’utilise de la manière suivante : je sélectionne la face que je vais extruder, elle passe en « bleu », je valide. Je tape la hauteur d’extrusion que je veux obtenir. Ici 10. « Langue d’extrusion », je n’en veux pas. « Geler » zéro. Et je valide ici pour sortir. L’ « extrusion » est faite. Comme je veux au sommet de ce « pied » un arrondi, je vais en fait le créer grâce à une « forme d’enlèvement de matière ». cette « forme d’enlèvement de matière », je vais la dessiner sur le « calque construction ». Donc, je vais ici le dégeler et le rendre court. Puis je viens ici vérifier que les « accrochages 3D » sont actifs, que « centre de face » est bien actif et je vais positionner le système de coordonnées ici, au « centre de la face » en pointant le « centre du système » et en choisissant dans le menu qui apparaît, « déplacer » et « aligner » je n’ai plus ici qu’à pointer la « face ». Une fois que c’est fait, je vais dessiner un cercle, de rayon 5 dont le centre est au « centre de la face ». Puis comme le « pied » va me gêner, je vais geler ce « calque » pour pouvoir faire le reste de la forme d’« enlèvement de matière », en faisant ici des lignes que je vais accrocher au « cadrant du cercle ». Peu importe les dimensions exactes que je suis en train de faire. Ça n’a pas énormément d’importance, ici par exemple. Je viens ensuite couper la partie du « cercle » qui ne sert à rien, donc je fais « ajuster », « AJ ». Je sélectionne les deux bords de coupe, « Entrée » et je clique sur la partie à enlever. Lorsque cette forme est faite, je peux utiliser « Appuyer-tirer », pour la transformer en solide. Ce sera plus rapide que si j’utilise l’ « extrusion » où je serai obligé de le convertir en « une région » Je clique ici sur « Appuyer-tirer ». Comme le système de coordonnée est sur le même plan, ça marche sans aucun problème. Je clique. Et je tire suffisamment loin pour pouvoir enlever toute la « matière du pied », peu importe la dimension exacte. Il me reste maintenant à effectuer la « soustraction ». Pour cela, je viens faire réapparaître le « pied », ici. Pour faire la « soustraction » que je vais trouver ici, je procède de la manière suivante : je lance la « fonction soustraction », j’indique l’élément que je garde ici, le « pied », « Entrée ». Puis j’indique l’élément que je veux soustraire du « pied », celui-là, « Entrée ». La forme est terminée. Je n’ai plus maintenant qu’à assembler le « pied » avec la « sphère ». Et pour cela, il me suffit de choisir la « fonction » ou l’« aide-union » qui s’utilise très simplement. Je sélectionne dans n’importe quel ordre les différents éléments et « Entrée ». Le « pied-tourné » est terminé.

Créer et imprimer un meuble avec AutoCAD

Concevez un modèle de meuble utilisant des formes complexes avec AutoCAD. Obtenez ensuite des plans en 2D à partir du modèle numérique créé, et préparez une impression en 3D.

1h14 (17 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :17 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !