Déjouer les principaux pièges de la langue française

Éviter la confusion avec certaines formes verbales

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez vous pencher sur les cas les plus fréquents de confusion entre un nom et l'une des formes du verbe qui se prononce pareillement.
02:24

Transcription

La plupart des verbes ont un substantif, un nom commun qui leur correspond. Prendre a prise, une prise. Avoir a avoir, un avoir, etc. Parfois, on garde en mémoire la forme majoritaire du verbe, c'est-à-dire celle qu'on rencontre le plus souvent dans nos écrits et du coup, on l'applique même pour le nom, alors qu'il ne s'écrit pas tout à fait comme cela. Inversement, certains ne retiennent que l'orthographe du nom et le mettent à toutes les formes conjuguées du verbe, pour peu que la terminaison ne s'entende pas. Parmi les exemples les plus connus, on peut citer le cas de travail, dont le nom masculin se termine en ail (a i l). Il se prononce de la même façon que je travail?? et même tu travail?? Dès lors, par facilité, il est tentant de les écrire tous pareil. Même chose pour accueil ou conseil, ou détail. Si vous ne vous sentez pas capable de faire une très rapide analyse grammaticale : ai-je à faire à un nom, souvent accompagné d'un déterminant, ou bien à un verbe conjugué, souvent accompagné, lui, d'un pronom ? Eh bien ayez le réflexe Par exemple je travaillais, on entend bien la terminaison, là. Si cela sonne juste, c'est qu'on a bien un verbe et qu'il convient de mettre la terminaison e pour je et il, elle, on, et es pour tu. Mais si cela ne sonne pas bien, comme Les conditions de travaillait sont difficiles, alors c'est qu'il s'agit d'un nom, donc travail (a i l), sans rien derrière. C'est un peu la même chose pour diagnostic et pronostic, qui prennent un c final en tant que noms, mais que l'on trouve encore plus souvent sous leur forme verbale, le médecin diagnostique (q u e). Tâchez de ne pas confondre l'un avec l'autre. Enfin un dernier cas source d'erreur, le nom entretien, que l'on est tenté d'écrire avec un t final, parce qu'on lit souvent il entretient (t i e n t). Ne les confondez pas, on doit écrire des produits d'entretien sans t à la fin. Même attention pour maintien ou soutien. Pour ne pas vous tromper, là aussi remplacez-les par entretenait ou maintenait. Si cela marche, c'est que vous avez à faire au verbe conjugué, et qu'il faut donc appliquer la bonne terminaison en fonction de la personne sujet. Alors, nom ou verbe, à vous de voir si vous pouvez faire la différence à présent.

Déjouer les principaux pièges de la langue française

Découvrez les principaux pièges de la langue française les plus couramment rencontrés et déjouez-les grâce aux astuces et conseils proposés dans cette formation.

1h18 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !