Découvrir la conception de logo

Évaluer les perceptions

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Assurez-vous que les perceptions de vos clients sur ce qu'est un logo sont réalistes et conformes à ce qu'ils veulent accomplir en tant qu'entreprise.
08:47

Transcription

Établir un premier contact avec un client, c'est un peu Rencontre du troisième type. Au début, vous ne connaissez pas l'espèce et devez déterminer si elle va accaparer votre temps et vos ressources, ou si elle va être compatible avec votre entreprise. De nombreuses personnes, moi y compris, ont commis l'erreur d'ignorer des signaux suspects car nous ne voulions décliner aucune offre. Évaluer la perception est l'une des premières choses à faire. Posez-vous ces questions lorsqu'un nouveau client potentiel vous approche : Ce client a-t-il des attentes irréalistes ? Ce client apprécie-t-il et valorise-t-il le travail créatif ? Est-ce que je corresponds aux services et objectifs commerciaux de ce client ? Ce client nous considère-t-il comme le prolongement de lui-même ? Ces questions, et bien d'autres, vous aideront à savoir si vous devez poursuivre avec un client ou s'il est nécessaire d'examiner plus en détail différents pans de votre relation créative. Répondre à ces questions en amont vous évitera tout problème ultérieur. Vous devez décider si vous allez travailler avec un client ou décliner un projet. Alors, faites attention aux signaux les plus subtils. Prenez le temps de le connaître. Évaluez les perceptions dans un vaste éventail de domaines liés à l'activité ; comment il perçoit un résultat fructueux, avec quelle stratégie marketing va-t-il appuyer son identité, la personnalité de ceux avec qui vous allez travailler, etc. Certains clients ont des attentes particulièrement irréalistes en ce qui concerne les logos. Un logo ne va pas améliorer un service client médiocre ou rendre meilleur un mauvais produit. Il ne transmettra pas des informations via le copyright d'un site web ni ne communiquera sur chaque attribut d'une marque. Pour plus d'informations, consultez mon logo et le PDF inclus dans les fichiers d'exercice de cette formation. Un logo n'est pas une marque. Un logo met un visuel sur un projet de stratégie de marque. Toutefois, une marque représente tout ce qui est lié à l'activité. Tout ce qu'une entreprise fait crée une histoire. Et cette histoire est écrite par l'expérience de ceux qui interagissent avec et par ce qu'ils en tirent. Une entreprise est comme un iceberg. Ce que vous voyez émerger de l'eau est son logo. Cela représente la totalité de l'iceberg, mais sa majorité, sa marque et qui elle est vraiment, est immergée. Bien évidemment, toutes les analogies ont des limites, et si vous intégrez le Titanic à celle-ci, l'histoire de la marque peut réellement devenir étrange. Il serait facile pour moi de dire que, si vous appliquez tout ce que je partage, vous ne subirez jamais de contretemps créatifs, mais ce n'est pas vrai. J'ai rencontré des difficultés avec les perceptions de mes propres clients, et je vais en partager une avec vous. J'ai été approché par un client du nom de New America. Lorsqu'il m'a contacté, le client m'a demandé de créer son identité visuelle pour un nouveau réseau social qu'il allait développer. J'aime réunir en amont des informations pour tout type de projet de logo. Et lors de mes recherches, j'ai découvert que le client disait vouloir créer le prochain Facebook. Lors de la phase de recherche, j'ai aussi appris qu'il se voulait clairement Américain, patriotique et positif. Très bien. Lorsque j'ai commencé à définir une orientation de conception initiale, j'ai d'abord montré au client ces quatre concepts sur les huit que j'avais au total. Le client les a vus et n'en a aimé aucun. En réalité, il a vraiment insisté sur le fait qu'il les détestait. Et, ironiquement, ce qu'il n'aimait pas était précisément le fait qu'ils mettaient autant en avant le côté patriotique. C'est la première chose qu'il a relevée. Il a également clarifié un autre aspect à ce stade : il voulait un logo mettant davantage en avant le côté social. Très bien, même si j'avais l'impression d'avoir été mal orienté dès le début par rapport aux informations fournies. Nous avons continué et sommes passés à l'étape 2. Nous avons travaillé sur un concept rappelant davantage le côté social et moins patriotique. C'est plus amusant ainsi. Il a vu celui-ci et ne l'a pas aimé non plus. Il le trouvait encore trop patriotique, et il n'appréciait pas la référence au drapeau. Il voulait également que je m'éloigne des couleurs nationales, et il voulait que le côté social soit encore accentué, avec moins de jovialité. Nous avons donc continué et travaillé sur ce nouveau concept. Concernant ce concept, le client a encore trouvé trop de jovialité et n'appréciait pas la présence de ce sourire dans ce logo. Et le client n'a pas compris les couleurs. Pendant que le client observait, j'essayais de comprendre ce qu'il recherchait. C'est alors qu'il a voulu me montrer comment créer une icône avec les lettres N et A, pour les utiliser un peu comme un favicon. À ce moment, des signaux d'alerte se sont allumés dans mon esprit, comme pour me dire « Où vas-tu ? », car le client commençait à se transformer en directeur artistique. Mais j'ai continué et l'ai fait quand même. Voici ce que je lui ai montré. Sans surprise, il n'a pas aimé non plus, et pensait désormais qu'il ne faisait pas (RIRE) suffisamment américain. Je ne pouvais qu'admettre qu'il ne faisait pas très américain, alors le client a répété qu'il voulait un logo qui révèle une nouvelle Amérique. Celle où des opportunités sont encore à saisir. Alors j'ai dit que je pouvais jouer là-dessus. J'aime ce concept. J'ai alors travaillé ce concept en fonction de ces informations et j'apprécie réellement celui-ci. Je pensais tenir quelque chose. On y sentait un souffle nouveau apporté aux réseaux sociaux, et le client a vu celui-ci. Il ne l'a pas aimé non plus. Le client a expliqué sa vision d'un avenir brillant, mais sans perdre de vue le côté fun et positif. Le client a demandé si je pouvais encore travailler le visuel, même s'il avait dit ne pas l'apprécier à l'origine. J'ai dit que je pouvais continuer dans cette voie, suggérer l'avenir prometteur, et adapter le visuel. J'ai alors créé celui-ci, que j'apprécie également. J'aime beaucoup les couleurs. Je les trouvais belles, mais à nouveau, le client n'a pas apprécié cette approche. Il a expliqué qu'il ne faisait pas suffisamment américain, et a demandé à ce qu'il soit plus patriotique et amusant. Nous jouions en quelque sorte au ping-pong pendant le processus créatif. Mais j'ai tenu le coup. Je n'étais pas prêt à abandonner le client. J'ai alors décidé d'aller de l'avant, et voici ce que j'ai créé. Aucune couleur clairement patriotique, mais j'ai pensé que l'intention était quand même présente, de par le lien avec les États-Unis. Et voilà le numéro un. J'aime celui-ci. C'était vraiment mon approche préférée de toutes. Malheureusement, le client n'a pas aimé non plus. En fait, le client n'a rien aimé de ce que j'ai créé. C'est à ce moment que j'ai tout simplement dû lui dire qu'il était préférable qu'il trouve quelqu'un d'autre pour lui créer une identité visuelle. Tout cela est arrivé parce que je n'ai pas bien fait mon travail d'évaluation des perceptions en amont. Assurez-vous que les perceptions de vos clients sur ce qu'est un logo sont réalistes et conformes à ce qu'ils veulent accomplir en tant qu'entreprise. Pour être honnête, une marque peut être prospère sans avoir un logo bien dessiné. Et une marque peut très bien rencontrer des difficultés malgré un logo parfait. L'enjeu est de réussir les deux, et comprendre les perceptions de vos clients vous aidera à y parvenir.

Découvrir la conception de logo

Améliorez votre processus de conception de logo. Traitez les devis et les contrats, ainsi que les décisions de conception stratégiques liées à la création d'une identité de marque.

2h28 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :20 déc. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !