L'essentiel d’Affinity Designer

Étudier les paramètres

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez faire le tour des réglages possibles pour enregistrer et exporter votre projet Affinity Designer.
05:49

Transcription

Alors, une fois que vous avez fini votre illustration, il va falloir l'exporter, pour en faire quelque chose. Et ça va être le rôle du troisième persona, dont on a pas encore parlé, l'Export Persona, qui va, vous voyez, avoir très peu d'outils, mais largement suffisants pour tout ce dont on a besoin. Donc, premièrement, on peut exporter la totalité de notre graphisme là. Je vais double-cliquer pour l'instant sur cette partie-là, j'en ai pas besoin. En allant chercher voilà, les options, qui sont ici. Je vais avoir le choix entre un certain nombre de formats. Donc je peux convertir en image, avec des JPEG, ça, ça sera pour mettre sur internet. Le GIF ça n'existe plus, on va pas trop le faire. Par contre si vous voulez un GIF, prenez plutôt du PNG, ça va très bien le faire. Le PNG étant une sorte de JPEG, mais qui est sensible à la transparence. Si vous avez des parties transparentes, le PNG va les restituer. Si vous avez des parties transparentes et que vous faites du JPEG, la transparence devient blanc. Si maintenant vous voulez pas mettre ce graphisme sur internet, vous pouvez éventuellement le transformer en image. Dans ce cas là le TIFF sera, à mon avis, la meilleure des solutions. Avec évidemment le CMJN ou le RVB, comme vous voulez. Niveau de gris, noir et blanc aussi. Ça c'est le SVG, c'est un format aussi pour internet, qui était un format qui servait beaucoup pour le Flash, maintenant qui sert peut-être un petit peu moins, quoique si, c'est pas mal, quand-même. L'EPS, pareil, ça permet d'encapsuler un fichier dans un autre. Et puis le PDF, qui va être, à mon avis le format le plus universel. Donc celui-là, le gros intérêt c'est que ça vous permet de pouvoir le lire avec un navigateur comme Adobe Acrobat Reader. C'est à dire, en gros, un navigateur, enfin une sorte de traducteur, qui est présent à peu près sur toutes les plateformes, donc ça peut vous permettre de pouvoir le faire lire n'importe où. Et puis, enfin, le format Photoshop aussi, éventuellement. Donc si par exemple je prends un PDF, et que je clique « pour impression », je vais avoir la totalité des caractéristiques de mon PDF, que je vais pouvoir choisir. Si c'est pour l'impression, je ferai une résolution à 300 DPI. Une qualité à fond, il y a pas de raison. Une compatibilité, ça, ça dépendra de l'imprimeur. Alors je mettrai une norme de ce type-là. Ce genre de norme, l'avantage c'est que l'imprimeur sait de quoi on parle. Et puis « Appliquer des couleurs directes ». « Noir en surimpression », Voilà. Ça me fera une possibilité d'export. Une fois que j'ai ça, je peux, éventuellement, aller cliquer sur Exportation, sur celles-là. Ce que je vais faire moi, c'est plutôt faire un JPEG. On va dire qu'on voudrait envoyer ce graphisme sur internet. Donc si je fais un JPEG, je vais vérifier quel JPEG. Un JPEG 8bit RVB. Si c'est sur internet. Avec un cache blanc, c'est très bien. Le profil, je vais mettre un sRVB puisque je vais aller sur internet. Et puis la qualité, libre à vous. Moi je mettrai 100, parce que j'ai envie que ça s'affiche bien. Et là, ce que je peux faire c'est cliquer sur l'export 1. Et vous voyez que le nom apparait, et je n'ai plus qu'à savoir où je vais le mettre. Mais je pourrais aussi lui dire de l'exporter à 2 fois sa résolution. Donc ça veut dire qu'en gros, ça serait la résolution des écrans Retina. Et puis même éventuellement à 3 fois la résolution. Et vous voyez, ça sera tout à fait différent. À chaque fois, il vous marque à telle résolution. Voilà, il est à 3 fois la résolution de départ. Très bien, ça c'est une première chose. Alors, je vais revenir sur mes calques. Donc là, je vais rester sur le JPEG 8bit, et je vais donc enlever les options d'exportation, pour revenir là-dessus. Et vous voyez, j'ai « Calques » et j'ai « Tranches ». Donc si je suis sur calques complets, on a vu, on exporte avec ces 3 boutons là, pas de soucis. Mais éventuellement je pourrais me dire, « Oui mais moi j'aimerais bien importer uniquement ce visage-là. » Donc je vais aller sélectionner le visage de gauche dans ma palette calques, et je vais lui demander de créer une tranche. Il va me faire une tranche, en fonction de mon calque. Et vous voyez qu'ici je me retrouve avec le visage gauche. Avec la possibilité d'exporter uniquement cet élément-là. Je pourrais exporter l'élément complet, et aussi cet élément là. Je vais dire que je voudrais aussi exporter le deuxième visage. Parfait. Je reviens ici, et vous voyez que j'ai les 2 visages, plus le général. Et là, je vais pouvoir lui demander d'exporter à la résolution standard. À 2 fois la résolution standard. Et à 3 fois la résolution standard. Il arrive un message qui me dit que, attention, à 3 fois la résolution standard, je vais avoir des éléments pixel qui vont être avec une résolution trop faible pour que ce soit valable. Je vais donc enlever la 3 fois, parce que ce sera pas bon. Et puis à partir de là j'ai plus qu'à cliquer sur ces petits boutons là pour qu'ils s'exportent. Alors je vais peut-être exporter celui-là, voilà. Là, pareil, je vais lui dire où est-ce que je voudrais le mettre. Je vais faire un nouveau dossier, que je vais appeler « Export ». Voilà, et dans ce dossier Export je vais exporter. Je vais mettre celui-là. Le visage c'est exporté à résolution et à résolution double. Voilà, je vais pouvoir faire la même chose sur celui-là, et puis je vais lui dire aussi que celui-là je voudrais avoir l'export aussi ici. Et vous voyez, si je regarde, j'ai bien eu les 2 éléments exportés, les 2 éléments, les éléments. Donc vous voyez, c'est vraiment extrêmement pratique, et ça peut vous permettre comme ça de pouvoir, si vous faites des interfaces pour les téléphones, ou pour les sites internet, d'exporter tous les boutons, avec les roll-over qui vont avec, etc. Donc ça peut vous faire gagner un temps considérable.

L'essentiel d’Affinity Designer

Créez des illustrations vectorielles et des mises en page avec Affinity Designer. Manipulez des outils de dessin vectoriel, voyez les effets, réalisez une mise en page, etc.

3h51 (43 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Affinity Designer Affinity Designer 1.0
Spécial abonnés
Date de parution :31 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !