Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements du dessin : Les personnages

Étudier la mâchoire

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Regardez toute l'articulation de la mâchoire et la position des dents. Voyez y compris la mâchoire dans le mouvement de cet ensemble.
03:36

Transcription

Donc, intéressons-nous maintenant au bas du visage. Nous avons vu donc la première partie qui est assez arrondie. Ensuite nous avons la partie avec les tempes qui est plus plates où donc vont s'attacher des muscles qui vont tirer la mâchoire. On a une autre partie qui est plate et on va avoir un muscle qui est très très puissant, la mâchoire est vraiment quelque chose au cm³ dégage beaucoup de puissance. Alors, on a souvent tendance à la dessiner comme une espèce de fer à cheval. Essayez plutôt de penser à la proue d'un navire. Là, sur cette photo avec un éclairage latéral, on voit bien le côté pointu de la fin de la mâchoire. Plus vous dessinez des choses dynamiques, moins votre dessin sera mou. Vous voyez qu'ici, on a à nouveau ce jeu de forme qui s'exerce dans un sens puis dans un autre, puisqu'on a l'orbite qui sort, l'arcade sourcilière qui sort, l'orbite qui rentre, la pommette qui sort, la mâchoire qui, dans l'ensemble, est projetée en avant. Après, évidemment avec l'habillage du nez, des lèvres, etcetera, ce sera un petit peu moins sensible. Un retrait et puis à nouveau, une projection en avant. On voit bien dans un crâne qui tourne les parties qui sont plates et les parties qui sont plus rondes. Le propre de la mâchoire, ça va être son articulation. Vous voyez que lorsque vous dessinez un visage, il faut penser, si vous faites quelqu'un qui crie, qui ouvre la bouche de façon assez prononcée, il faut faite attention avec les squelettes parce qu'évidemment, on peut leur donner des mouvements extrêmement déformés parfois. Mais du coup, l'espace qui correspond à la séparation entre les dents supérieures et inférieures, vous allez devoir le rajouter à la hauteur globale de votre visage. Ça, c'est aussi une erreur que l'on peut faire, ça va être de dessiner quelqu'un qui rit plus exactement, ou qui ouvre la bouche très grand, avec exactement la même hauteur du visage. Bah non, le fait que la mâchoire descende modifie la proportion globale. Alors, lorsque le crâne tourne, on va voir qu'il y a vraiment un moment où la mâchoire est très plate, d'où cette espèce de côté vu par en dessous, qui fait un petit peu fer à cheval. Il va falloir éviter d'assombrir énormément cette partie-là parce qu'en le faisant, vous allez finir par détacher tout ce qui est le visage du reste du corps. C'est-à-dire que si on le ferme jusqu'à la mâchoire comme ça, alors vous voyez, cette partie-là n'est plus reliée au reste. Alors, sur ce modèle par exemple, j'ai indiqué une petite ombre au niveau de la naissance des oreilles et de la mâchoire. Mais ici, vous voyez qu'il y a de la lumière qui passe parce que, peut-être que c'est l'âge du modèle, ou peut-être simplement sa morphologie. La peau n'est pas vraiment collée à la mâchoire inférieure. Vous voyez que si on accentue trop l'ombre au niveau de la base de la mâchoire, ce n'est pas très élégant, ça donne quelque chose de très dur. Alors, lorsqu'on travaille au crayon et au papier il va être possible d'aller plutôt vers quelque chose de gris. Ici, ce n'est pas réussi. Et surtout, quand vous dessinez avec de l'encrage noir et blanc, donc vous délimitez des zones strictement noires à des zones strictement blanches. Mais il va falloir être subtile. Même si sur votre modèle, vous avez le sentiment que vous voyez vraiment cette ombre-là, pensez que ça va donner un côté extrêmement monolithique au visage.

Les fondements du dessin : Les personnages

Apprenez à dessiner le corps humain ou perfectionnez-vous dans ce domaine. Étudiez les règles de la morphologie, contournez les erreurs classiques, adaptez les mouvements, etc.

3h29 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :22 juin 2016
Durée :3h29 (54 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !