Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir le design graphique : Ce que tout designer doit savoir

Être excessif

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il existe un autre type de point focal ou un autre moyen de faire simple. Cela consiste à être excessif. Il s'agit de rendre un élément de la page extrêmement grand.
03:30

Transcription

Il existe un autre type de point focal, un autre moyen de faire simple, qui consiste à être « excessif ». En fait, il s'agit de rendre un élément de la page, extrêmement grand. Voici un exemple : prenons un « Dingbat » simple, ce sont des dessins tellement petits, qu'on ne leur prête généralement aucune attention. Or, il suffit de sur-dimensionner l'un de ces dessins, d'ajouter une ligne de texte et on obtient une affiche dynamique, stimulante, intéressante et ce, à partir d'un tout petit objet. Autre exemple, cette horloge : dans ce cas, l'élément artistique est le nom griffonné à la main sur l'horloge. Le point-clé est que cet élément est si grand, qu'il déborde. Il dépasse des deux côtés, c'est très séduisant, c'est le centre focal de l'horloge. Le texte n'a pas besoin d'être écrit à la main. Ici, on utilise « Helvetica Neue Black » pour un effet plus ou moins identique. Le but est que le texte soit trop grand. Il faut être excessif. Autre exemple, une annonce rédigée autour d'une seule déclaration. Ici, nous avons extrait le nombre 48, l'avons énormément agrandi et fait dépasser à gauche de la page. Nous avons ajouté le texte, une photo, puis choisi une couleur issue de la photo pour colorer le 48. Ainsi, en étant excessif, on obtient un beau design. Un point focal net, une hiérarchie claire, une présentation simple, facile à lire. Dernier exemple, comment créer une affiche à partir de deux éléments : la geisha et l'éventail ? L'une de nos excellentes professeurs de design, dira à ses élèves d'agrandir l'un des éléments et de réduire l'autre. Généralement, les élèves proposeront ceci. En effet, l'un des éléments est plus grand que l'autre. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait dire. Voici ce qu'elle voulait dire : un élément extrêmement grand et l'autre tout petit. On place l'éventail sur la geisha et on ajoute le texte. Résultat intéressant : on remarque que le texte qui est très beau devient comme un deuxième point focal sur l'affiche. Toutes les lignes de la page: son nez, celle de son regard partant de ses yeux, la forme de son col, pointent toutes vers le bas de la page, vers l'éventail et le titre. Elle est trop grande, elle déborde de l'espace. Voilà comment une image géante et l'autre minuscule créent une belle affiche.

Découvrir le design graphique : Ce que tout designer doit savoir

Abordez les techniques fondamentales en matière de conception graphique. Mettez ainsi en valeur votre page, écran, produit ou présentation et optimisez leur performance.

1h00 (11 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !