Découvrir le cloud computing : Le stockage

Estimer les projections de croissance du stockage

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le stockage repose totalement sur la capacité. Concentrez-vous ici sur les besoins et les habitudes d'utilisation. David Linthicum vous donne quelques conseils pour mieux appréhender la croissance du stockage en entreprise.
04:15

Transcription

Voyons comment définir la croissance du stockage. Vous allez voir que les systèmes optimisés pour la capacité ou pour les performances et nécessitant beaucoup d'E/S sont en plein essor. Les systèmes de stockage connaissent une phase de croissance, comme nous l'avons bien compris. C'est la clé de tout. Concentrez-vous sur la capacité. Sachez comment les choses évoluent. C'est vraiment capital. Le stockage repose totalement sur la capacité. Concentrez-vous sur les besoins et les habitudes d'utilisation. Parmi les problèmes identifiés par les managers et professionnels qui ont répondu à un sondage, vous voyez que la gestion de la croissance du stockage arrive en tête de liste. Cette enquête a été menée en 2014. La raison de cette première place est qu'il s'agit d'un problème commun à tous les managers IT, qui doivent acheter du matériel et des logiciels. Or, s'ils décident de faire des projections de croissance et d'étendre leurs divers systèmes dans le cloud, ce point leur donnera moins de fil à retordre. Ils pourront se recentrer grâce à la capacité à la demande. Il leur suffira d'acheter ce dont ils ont besoin. En même temps, il faut tenir compte des coûts matériels. Le coût par gigaoctet des supports physiques a considérablement baissé et nous pouvons tous le constater en allant acheter nos disques durs ou nos clés USB. Tout cela se démocratise sensiblement. En 2016, il n'a encore jamais été aussi bon marché, par gigaoctet de stockage, d'exécuter des systèmes sur site et il faut en tenir compte à la lumière du cloud. Si on veut analyser la rentabilité de la migration vers le cloud, on doit prendre le coût du stockage cloud et comparer l'incomparable, en quelque sorte, en le mettant en parallèle avec le coût du stockage sur site, qui est en baisse. Parfois, mais pas toujours, le coût du stockage sur site peut se révéler inférieur au coût du stockage cloud, en fonction des cas d'utilisation et des habitudes d'utilisation. Par conséquent, je vous conseille de bien comprendre comment vous allez exploiter vos systèmes de stockage cloud avec efficacité et d'évaluer l'intérêt de ces systèmes de stockage cloud par rapport aux achats matériels. Vous choisirez alors pour vos données l'emplacement le plus économique à exploiter et à gérer. Même si le cloud est généralement la solution par défaut, car le stockage cloud est généralement la solution par défaut pour toutes les raisons que nous avons déjà citées, vous devez envisager l'option des systèmes matériels internes et des appareils locaux, car leur coût a diminué avec le temps. En résumé, veillez à comparer ce que coûtent les systèmes matériels sur site à ce que coûte le stockage cloud. Voici quelques conseils. Déterminez le taux de croissance. Il va bien falloir calculer le pourcentage de croissance annuel de votre stockage ou trouver un algorithme capable de prévoir votre utilisation du stockage dans le temps. C'est très difficile à calculer et, généralement, cela ne dépend pas de votre algorithme à proprement parler, mais des données historiques concernant vos habitudes d'utilisation des systèmes de stockage à certaines périodes. Par exemple, dans le secteur de la vente au détail, les entreprises sollicitent beaucoup leurs systèmes informatiques en décembre. Tenez compte du coût du stockage dans le cloud et sur site. C'est un point qui n'est pas souvent soulevé dans l'univers du cloud, car nous parlons ici d'une technologie de prochaine génération. Évidemment, le cloud est si tendance et attrayant que tout le monde veut l'adopter. Mais le coût des systèmes de stockage sur site baisse considérablement et ce choix peut s'avérer plus économique, selon vos habitudes d'utilisation, que la décision de migrer en bloc vers le cloud. Je n'affirme pas que ce sera forcément le cas pour vous. Je dis juste qu'il faut garder l'esprit ouvert et savoir qu'il faut en quelque sorte comparer l'incomparable en mettant en parallèle les systèmes sur site et les systèmes cloud. Tenez compte des coûts indirects ainsi que des facteurs agilité et commercialisation accélérée. Souvent, on ne s'intéresse qu'au prix, c'est-à-dire à ce que nous coûte le stockage dans le cloud par rapport à ce qu'il nous coûte sur site. Et c'est une approche valable. Toutefois, si l'agilité et la commercialisation accélérée sont particulièrement appréciées, comme dans la finance ou la haute technologie, ces deux facteurs représenteront des bonus. Votre capacité à exploiter le cloud pour gagner en agilité et raccourcir vos délais de commercialisation aura un impact positif sur votre consommation technologique.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage : sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !