Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Envoyer les images dans Photoshop

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Si Bridge et Lightroom gèrent parfaitement vos images, ils communiquent également avec Photoshop. Apprenez à ouvrir une image individuelle ou un lot d'images dans Photoshop.
05:32

Transcription

Que vous ayez fait le choix de travailler dans Lightroom catalogueur, ou dans Bridge l'explorateur, vous allez avoir besoin à un moment donné de passer vers Photoshop. Au niveau du catalogue, il va être intéressant de passer vers Photoshop pour faire ce que l'on ne peut pas faire dans Lightroom mais de conserver l'aspect pratique de ce fameux catalogue. C'est pour cela qu'on va pouvoir demander sur une image avec un « Clic droit » de modifier l'image dans Photoshop tout en ayant la certitude qu'elle revienne systématiquement se positionner dans le catalogue. Modifier l'image dans Photoshop va engendrer la copie du fichier sous la forme d'un deuxième fichier, si vous avez affaire à un fichier RAW. En effet, on ne peut pas écrire dans le fichier RAW alors que dans un fichier JPEG par exemple comme c'est le cas ici vous obtiendrez alors un message pour vous proposer au choix de « Modifier l'original » puisque vous avez le droit d'écrire dessus ou d'en « Modifier une copie » ou une copie sur lequelles seront impliquées les corrections de Lightroom. Dans tous les cas de figure, vous allez donc avoir un original qui sera soit la copie soit l'originale de base auquel vous allez faire référence mais en travaillant sur les pixels. Et dans tous les cas de figure, l'image reviendra enrichir le catalogue Lightroom de l'image corrigée. Autre possibilité, si vous avez plusieurs images comme c'est le cas ici ou j'ai sélectionné trois portraits, je peux avec un « Clic droit » demander de modifier ces images mais sous la forme d'un fichier Photoshop unique. Dans ce cas, je vais demander « d'ouvrir en tant que calques dans Photoshop » et le logiciel va ouvrir les trois fichiers dans trois calques positionnés les uns sur les autres au sein d'un seul fichier Photoshop. Il ne vous restera plus qu'à agencer les éléments comme vous le souhaitez. Si je rebascule dans Lightroom, je retrouve également avec ce menu de modification, avec le « Clic droit » la possibilité de modifier en allant faire un fusion de panorama. Si j'ai des images qui ont des zones de recouvrement et qui peuvent être regroupées sous la forme d'un unique panoramique ou encore des images identiques avec des expositions différentes permettant d'obtenir une image 32 bits pour laquelle on pourra réaliser des « Fusions HDR ». Ces deux modules sont des modules Photoshop atteignables donc directement mais il ne faut pas oublier également les possibilités offertes par Lightroom qui permettraient le cas échéant de réaliser par le menu « Photo Fusion de photos » du « HDR » ou du « Panorama » en interne à Lightroom. Bien sûr lorsque vous irez vers « Modifier vers Photoshop » vous obtiendrez des réglages différents puisque les modules seront différents et donc vous pourrez exploiter au mieux ce qui vous convient. Notez la possibilité également « d'Ouvrir en tant qu'objet dynamique dans Photoshop ». Cela sera particulièrement intéressant sur des fichiers de type RAW par exemple. Si je viens chercher ici une image au format RAW en faisant un « Clic droit » et en demandant de la « Modifier dans » sous la forme d'un « objet dynamique dans Photoshop », dans ce cas, je vais bien créer un nouveau fichier contenant ce qu'on appelle un objet dynamique, c'est-à-dire le fichier RAW incorporé dans le calque. L'avantage est que je pourrais à tout moment par un « Double clic » ici retourner dans « Camera RAW » le module de développement de Photoshop correspondant en tout point à celui de Lightroom pour pouvoir retravailler mon image à tous les niveaux possible, que ce soit le recadrage, la retouche d'exposition ou autre. Immédiatement, quand vous avez effectué ces opérations, l'objet dynamique se réactualise et vient repositionner l'image corrigée directement dans le fichier Photoshop. Notez que ce que je vous ai montré au niveau de Lightroom existe également au niveau de Bridge. Je vais demander par exemple ici de parcourir dans Bridge. Et à partir de différentes images, je pourrais tout à fait sélectionner une série et dans le menu « Outils Photoshop » demander d'aller charger ces fichiers dans des calques Photoshop. On obtient donc le même résultat d'empilement des images les unes devant les autres. Mais par contre évidemment aucun retour vale au catalogue un enregistrement d'un deuxième fichier que vous choisirez de positionner où vous voulez. Si je retourne à nouveau vers « Bridge », je vais voir que la panoplie des possibilités vers Photoshop est ample puisqu'on va retrouver également ici « Correction de l'objectif », les fameuses fusions ou panoramique appelée ici « Photomerge », la possibilité de créer une « Planche Contact » par l'intermédiaire de Photoshop. Le « Processeur d'images » permettant d'aller réaliser ici un ensemble de copie d'image au format « JPEG », au format « PSD », au format « TIFF » en fonction de ce que vous souhaitez avec une possibilité de redimensionnement au passage et également l'intégration d'un « Copyright » par exemple. Lorsqu'on lance ce processeur il se met en place pour effectuer une succession d'opération et transformer tous les fichiers dans les formats que vous avez demandé. Je retourne une dernière fois dans Bridge pour aller voir les dernières possibilités qui sont offertes comme par exemple ici le « Traitement par lots » et le « Traitement des collections ». Le « Traitement par lots » va permettre de réaliser des actions de Photoshop que l'on pourra voir ultérieurement sous la forme de répétition de tache systématique sur chacune des images choisies. Enfin traiter des collections dans Photoshop permettra de traiter ni plus ni moins les « Fusions HDR » et les fusions panoramiques autrement dit « Photomerge » à partir des collections qui auront été réalisées sur un système d'empilement, « Empilement auto du panorama/HDR ». En fonction de ce que le logiciel aura découvert dans votre dossier, il aura regroupé les images identiques sous la forme d'un futur fichier HDR et les images avec recouvrement sous la forme d'un futur panorama. Ce sont bien ces images qui seront alors traitées sous la forme de collection. Nous pouvons donc constater que de Lightroom ou de Bridge nous sommes certainement dans les meilleures conditions pour atteindre l'ouverture vers Photoshop. Même si bien entendu beaucoup le feront également à partir de l'explorateur Windows ou du « Finder » d'Apple par exemple par un simple « Double clic » sur le fichier s'il s'ouvre directement au niveau de Photoshop. Ou par un « Clic droit » en demandant de « l'Ouvrir avec » pour s'assurer de bien l'ouvrir avec votre application préférée.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :18 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !