Gérer les problèmes de performance de ses employés

Encourager les employés intolérants aux critiques

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il existe deux types de retour. Celui que l'on veut communiquer et celui que notre interlocuteur est capable de supporter. Communiquez des retours que votre employé soit en mesure d'entendre et améliorez ainsi vos feedbacks.
04:25

Transcription

Il est bon de se souvenir qu’il existe deux types de retour. Celui que l’on veut communiquer et celui que notre interlocuteur est capable de supporter. Certains employés peuvent entendre toutes vos remarques sans jamais se vexer. La plupart des autres préfèrent une approche plutôt mesurée. Restent ceux que nous qualifierons de sensibles, qui nécessitent des précautions particulières car ils supportent mal les critiques. Il existe deux catégories de sensibles. Ceux qui se minimisent et ceux qui se victimisent. Ceux qui se victimisent sont les plus faciles à gérer. Il s’agit des employés qui se sentent pris pour cibles et harcelés à chaque fois qu’ils reçoivent le moindre retour constructif. Touchés dans leur égo, ils pensent que vous faites preuve d’une méchanceté indue. Si vous identifiez un tel cas, réagissez dans les plus brefs délais. Optez d’emblée pour une intervention officieuse. Voici pourquoi. Ceux qui se croient harcelés parlent aux autres de leur harceleur. Cela ne présage rien de bon. Appelez-les dans votre bureau. Précisez les paroles et les attitudes qui portent à croire qu’ils pensent être harcelés, puis parlez-leur de l’importance, voire la nécessité de la sincérité et de la franchise. Aidez-les à distinguer ce qui relève et ne relève pas du harcèlement. Rappelez-leur qu’une accusation de harcèlement infondée peut offusquer leurs collègues et entacher leur réputation. Un simple entretien de ce type devrait leur ouvrir les yeux sur l’image qu’il donne. Leur point de vue ne changera pas mais leur attitude devrait évoluer. Cela affecte aussi le recrutement et la formation. Lors des entretiens d’embauche, donnez une idée réaliste du poste pour souligner que la franchise est de mise et que les retours constructifs sont monnaie courante. De plus, il est utile de former votre personnel à donner et recevoir du « feedback professionnel ». Le cas des employés mal assurés s’avère plus difficile. Il leur faut plus de délicatesse car la moindre remarque les blesse et les fait se sentir incompétents. Un retour standard peut souvent leur arracher des larmes. C’est le fatal pouvoir de la mésestime de soi. Vous ne pouvez rien y faire à court terme mais voici des conseils pour les aider. Employez un langage positif, à la fois simple et concis. Évitez de vous répéter. Chaque mot superflu que vous prononcez peut engendrer des malentendus et un stress lourd à porter pour l’employé. Lisez son langage corporel. S’il semble vouloir parler, laissez-lui un moment pour s’exprimer. Cette marque de respect l’aidera à calmer sa nervosité car il prendra le contrôle durant quelques minutes. Quand il parle, ne le coupez pas. Par ailleurs, même si vous voyez qu’il commence à réagir avec émotion, ne cédez pas à la tentation d’édulcorer vos remarques. Marquez une pause au besoin ou axez l’entretien sur un point positif durant quelques minutes mais maintenez votre position initiale. Quand il est prêt, communiquez-lui les retours adéquats. Autre idée capitale : limitez-vous aux remarques les plus essentielles. Vous avez noté six ou sept points à aborder mais à la réflexion, seuls un ou deux de ces points sont essentiels. Un employé sensible réagira nettement mieux si vous limitez le nombre de points abordés. Voici une autre idée : rappelez à votre employé que vous êtes là pour l’aider. Il doit savoir qu’il n’est pas seul et que vous le soutenez. Plus il se sent sincèrement soutenu, mieux il supporte les retours. Si vous croisez un cas extrême, quelqu’un qui pleure souvent, par exemple, orientez-le vers le programme d’aide de l’entreprise pour qu’il soit pris en charge. Généralement, les employés sensibles sont capables et précieux. Vous devez tenir compte de leurs émotions et leur adresser vos remarques sans les agresser. Qu’un employé voit des harceleurs partout ou soit simplement d’une nature sensible, votre objectif reste le même : communiquer des retours qu’il soit en mesure d’entendre. Mémorisez les techniques que nous venons d’étudier et votre « feedback » gagnera en efficacité.

Gérer les problèmes de performance de ses employés

Comprenez les problèmes de performance de vos employés. Gérez vos employés difficiles, améliorez vos interactions avec eux et faites changer durablement votre équipe.

1h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !