L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Employer des images fixes

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Étudiez le comportement des images fixes et des fichiers PSD multicouches insérés dans les vidéos. Ensuite, vous apprendrez à utiliser l'effet Ken Burns.
07:10

Transcription

Nous allons aborder maintenant le travail avec des images fixes. Alors, par images fixes j'entends des photos mais également des fichiers PSD avec de la tansparence et des fichiers multicouches. Donc, travaillons d'abord sur les photos, une chose intéressante sur les photos c'est que lorsque je passe en mode Texte, je peux visualiser à droite la dimension de ces images-là. Effectivement la dimension des images, on reconnaît les petites images avec ce symbole qui est ici à la différence d'une vidéo, ça c'est une photo. En fait, j'ai différentes tailles 1920 par 1080, 3024 par 4032, etc, etc. Il y a vraiment beaucoup de tailles d'images différentes, et voyez qu'en fin de compte il y en a certaines qui sont en mode paysage, d'autres en mode portrait et troisième carré etc. Donc, lorsque je pose ces images sur la timeline, voyez que la Final Cut conservera toujours la proportion de l'image. A moins que vous-même vous décidiez de changer les proportions de l'image en tirant sur le bord de l'image comme ça qui évidemment ce n'est pas ce que je souhaite faire ici. J'ouvre là mon inspecteur et d'ailleurs je vais masquer ici mes petites images pour vous montrer un petit peu comment est-ce que ces images-là se comportent sur la timeline. Donc, j'ai monté une série d'images, en fait, ici fixes, sur de la musique comme si j'allais faire un diaporama photo. Et l'inspecteur me dit qu'effectivement j'ai la possibilité de transformer, on connaît, Recadrer, on connaît aussi, Distorsion, alors, Dstorsion c'est ce qui vous permet de changer la perspective de l'image qui symbole est assez contensible ici. Je crois jamais l'avoir utilisé celui-ci. Et en bas nous avons ici Adaptation spatiale. Adaptation spatiale, on a trois choix : adapter, c'est le choix que vous avez ici, c'est-à-dire que l'intégralité de l'image se retrouve dans notre fenêtre de projection de diffusion, dans la timeline. Remplir, en fait, c'est très simple. Il va me retirer tout ce qui est noir autour tout en gardant les proportions, ça c'est très important. Et le dernier c'est Aucun. Donc, en fait, voyez à quel point est-ce que l'image est zoomée là-dedans. Remarquez une chose quand je passe ici à Adapter que je suis seulement à, on va dire, 33% ici, mais si je passe à 100% de l'image, voilà réellement à quoi ressemble la taille de cette image-là, voyez. Donc, je reviens ici à Adapter et je propose à mon Final Cut de choisir ici, on va dire Remplir. Bien entendu, maintenant je vais pouvoir ouvrir ici mon inspecteur et le paramètre Transformer. Je vais pouvoir recadrer mon plan, en fait, simplement. Donc, ça c'est le premier plan. Deuxième plan, je peux refaire la même chose sur cette photo-là. Par exemple je vais faire Aucun cette fois-ci et je vais animer tout ça. Donc, pour l'animer je peux le faire, on va dire, dans mon inspecteur en activant ici, voyez, un point-clé au départ. Je spécifie alors là, moi, j'aime bien réduire encore. Voyez, en fait la taille de la photo, donc je vais commencer ici et un petit peu plus loin. Je vais décaler mon image et peut-être dézoomer un petit peu. Pour dézoomer je fais ici Adapter et je regarde ce que ça me donne, après avoir cliqué sur Terminer. Voyez qu'évidemment il a mémorisé également le début et la fin. J'ai mis un point-clé à la fin. Maintenant il existe une autre méthode que je trouve vraiment très efficace qui est, en fait, ce qu'on appelle le Ken Burns. Vous allez rigoler parce que le Ken Burns c'était ce qu'il y avait à l'époque sur un logiciel de photos bien connu. En fin de compte cette fonction c'est une fonction recadrage dynamique, donc, je vais aller dans Recadrer et voyez que j'ai plusieurs types de recadrage, les Trims celui que j'ai eu l'habitude d'utiliser jusqu'à présent. J'ai un Recadrer qui lui, va me permettre de recadrer grâce aux dimensions de mon projet, c'est-à-dire que si la par exemple je sélectionne ce recadrage-là et que je fais Terminer, automatiquement il va zoomer et couper ce qui se trouve en haut, en bas, à droite et à gauche pour adapter l'image à ma fenêtre de timeline, ce qui n'est pas mal. Et nous avons le légendaire Ken Burns. Alors, le légendaire Ken Burns, qu'est-ce qui fait lui ? Il m'affiche deux cadres, un cadre vert qui est le cadre de départ et un cadre rouge qui est le cadre d'arrivée. Donc, ce n'est pas très compliqué, le cadre vert, je vais estimer que celui-ci va commencer un peu plus haut, voyez qu'il s'adapte automatiquement à la taille de ma fenêtre, en fait. Et celui-ci va me permettre de zoomer un petit peu, voilà, je vais zoomer sur l'écran, voyez que j'ai une flèche qui m'indique en fin de compte ça va partir d'un cadre large vers un cadre plus serré. Les petites fonctions qui sont ici me permettent de lire. C'est quand même très très simple. Donc, ça c'est une fonction que j'utilise énormement. Le Ken Burns, je l'utilise très souvent sur de la vidéo, en fin de compte pour zoomer délicatement dans une image, j'utilise cette fonction. Donc, là par exemple sur l'interview d'Aude je clique directement sur Ken Burns, et je décide effectivement que l'image de départ verte sera donc, en plein écran et que l'image de fin sera un petit peu zoomée, voilà comme si on rentrait un petit peu dans l'intimité de la personne dans ce qu'elle se confie, je vais faire Terminer. « SK Médias est une jeune société qui a deux ans et demie, trois ans à peu près. Au départ on l'a montée à deux avec une jeune socié... » C'est perceptible mais je trouve ça très bien fait, en fait. On a l'impression que c'est plutôt naturel. Alors, d'autres types d'images font leur apparition. J'ai importé ici un fichier PSD avec de la transparence pour vous montrer en fin de compte que Final Cut reconnaît très bien la transparence. J'ai mis un plan ici qui est un arrêt sur image, et voyez qu'en fin de compte le Final Cut reconnaît parfaitement la transparence à partir du moment où il y a une couche alpha. Donc, je peux mettre un fondu en faisant Commande T. Très artistique. Et un fichier multicouche, alors on reconnaît le fichier multicouche parce qu'il a plusieurs straks ici. Voyez que je vais le prendre là, je vais le placer sur l'interview d'Aude. Alors, évidemment là il est fait avec plusieurs éléments à l'intérieur, donc, ce que je peux faire c'est faire un clic droit et ouvrir le plan. Et un petit peu comme le plan composé on va se retrouver avec plusieurs pistes qui en fait, sont simplement les différentes couches que je vais désactiver en appuyant sur la touche V. Donc, je désactive celui-ci, je désactive celui-ci. Ce n'était pas Nicolas, ce n'est pas Thomas, c'est Aude. Je désactive non pas le logo, ni le fond mais l'arrière plan blanc et je resors. Et voyez que là j'ai un logo sans aucun problème, donc, je peux sélectionner ça, faire Commande T. Je vais changer l'apparence de ma timeline. « Ça c'était qu'il y a deux ans et demie, trois ans à peu près ». Donc, la Final Cut est bien en mesure de reconnaître des fichiers qui sont multicouches. Je crois qu'il faut que ces fichiers-là soient au maximum en huit bits pour que Final Cut puisse les reconnaître lorsque vous l'exportez de Photoshop. Nous venons de voir comment travailler sur des images fixes grâce notamment à la fonction Ken Burns que je trouve vraiment très efficace. Il est possible, bien entendu, de copier et de coller les attirbuts Commande C, shift Commande V, et voyez que là j'ai la possibilité de lui adapter un recadrage dynamique. Tout va bien, le Ken Burns est très utile dans cette situation-là.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Apprenez à utiliser les nombreuses fonctionnalités de Final Cut Pro. Passez en revue son interface, ainsi que l’importation, le montage, la correction colorimétrique et l’export.

5h58 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Final Cut Pro Final Cut Pro X 10.3
Spécial abonnés
Date de parution :21 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !