L'essentiel de Photoshop CC 2015

Empiler des fichiers dans des calques

Testez gratuitement nos 1302 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Un script permet d'empiler des fichiers sur des calques en un clic. Profitez-en simplement, d'autant plus qu'il nomme les calques du nom de l'original.
06:31

Transcription

Je vais demander d'afficher mon menu Fenêtre, puis, Espace de travail, pour afficher l'espace qui m'intéresse, mon espace habituel. A partir de cet espace de travail, je vais demander d'ouvrir un certain nombre de fichiers, par Fichier, puis Ouvrir. Je sélectionne quelques fichiers, puis je demande Ouvrir. Tous mes fichiers sont ouverts, chacun dans des onglets différents. Nous allons pouvoir ici les empiler sur des calques. Si on a vu une première méthode, nous permettant de prendre le calque avec l'outil de déplacement, cliquer et glisser sur un second fichier, qu'on active en attendant une fraction de seconde sur l'onglet, puis en glissant, on va pouvoir positionner l'image où on veut, dès qu'on relâche l'image se positionne à l'endroit où on l'a prise. Je vais juste montrer une autre chose, j'annule cette opération, et je la recommence, je reprends ce fichier, par exemple, par le bout de l'oreille, je clique, je glisse, et je viens relâcher, ensuite, sur l'image, mais si je mets le bout de l'oreille ici, il va se positionner exactement à l'endroit où je l'ai mis. Si je fais cette opération en le prenant, en cliquant, en glissant, puis glissant encore, et que j'appuie sur la touche Maj, le fichier va automatiquement se centrer sur l'autre fichier. Ce qui fait que si je demande ici de faire tout apparaître, vous voyez bien une croix, représentée par ces deux images, parfaitement centrées l'une sur l'autre. Ce que l'on peut constater, ici, c'est que le calque ne porte pas le fichier original, qui s'appelait 07. On va donc tout de suite voir une autre méthode nous permettant d'empiler les calques de façon plus rapide encore, et surtout en conservant les noms. Je reviens ici sur la version précédente du fichier, et je vais demander, dans le menu Fichier, puis Script, d'aller chercher un script qui va me permettre de charger différents fichiers dans un empilement de calques. Je vais donc, pour cela, créer un nouveau fichier qui va me permettre de charger tous les fichiers qui sont actuellement ouverts dans Photoshop. Si je clique sur ce bouton, je récupère la liste des fichiers actuellement ouverts et en cliquant sur OK, le script se met en place pour me les empiler les uns sur les autres, en ayant, en plus, pris la précaution d'agrandir l'espace de travail, pour que tout le monde puisse être contenu. L'inconvénient de cette méthode, c'est que je conserve derrière des fichiers ouverts, dont je n'ai plus véritablement besoin. Il me faudra donc les refermer en cliquant sur la petite croix, de l'un, l'autre et encore le dernier fichier. Nous allons donc voir une autre méthode, nous permettant de faire encore plus vite cette opération. Je referme tout cela sans enregistrer. Je vais demander, dans mon espace de travail, de venir sur cette zone, et, dans le menu Fichier, je lui demande d'aller chercher mon script de chargement des fichiers dans une pile. Plutôt que de prendre les fichiers ouverts, et je n'en ai d'ailleurs pas, je vais tout simplement demander de parcourir. Je vais aller chercher les fichiers en question, puis, les ouvrir. Ils arrivent dans la liste, sans être ouverts actuellement dans Photoshop. Il suffit de cliquer sur OK pour que le logiciel les ouvre, et les empile de lui-même. Vous obtenez le même résultat, mais seul le fichier final celui qui compte, pour vous, est ouvert. On va en profiter pour faire un petit zoom arrière ici essayer de réagencer ces images. Si je viens sur une image, que je clique et que je la déplace, vous pouvez voir apparaître des repères roses. Ces repères vous indiquent que vous êtes bien positionnés par rapport au centre, par rapport au bas de l'image, et ainsi de suite. Si vous le prenez, et que vous le mettez en dehors-même de l'image ici, vous allez retrouver des repères disant qu'on est bord à bord, et parfaitement positionnés en haut et en bas. L'inconvénient, évidemment, c'est que je ne vois plus mon image. On va donc demander, dans le menu Image de faire tout apparaître. D'agrandir cette zone de travail jusqu'aux limites de ce qui apparaît dans le document. Et on retrouve bien, une réouverture sur ce premier fichier. Pour sélectionner le deuxième calque, vous devrez cliquer sur celui-ci, le troisième, sur celui-ci. Par exemple, ici, je peux prendre le calque qui est caché derrière. Attention, cela ne fonctionne qu'à partir du moment où cette case n'est pas cochée. Je vais donc, maintenant cliquer et glisser pour récupérer le calque qui est derrière. Néanmoins, cette situation est intéressante pour l'immédiat, pour aller chercher le fichier caché, et je vais demander maintenant de ré-ouvrir en faisant tout apparaître, mais elle peut être inconvénient, dans bien des cas, pour manipuler les fichiers. En effet, si le veux sélectionner ce fichier, en cliquant dessus, je ne le sélectionne pas, c'est toujours l'éléphant qui est sélectionné. Si je viens ici, ce sera pareil. La case correspondant à un bouton ou à ou à une case à cocher, selon, va permettre de sélectionner automatiquement un groupe ou un calque. Si je clique, donc, sur ce bouton, cela me permet, quand je clique sur ce calque, de le sélectionner, comme vous pouvez le voir dans le panneau de Calques, celui-ci, ou celui-ci. Il va donc être intéressant de pouvoir sélectionner directement les éléments, comme celui-ci, par exemple, que je vais éloigner, ou encore celui-ci, que je vais éloigner de l'autre côté. Je vais pouvoir récupérer le fichier qui est au milieu en cliquant dessus, et l'intégrer ailleurs dans l'image, par exemple, au dessus. Si je demande, dans le menu Image, de faire tout apparaître, vous allez retrouver l'ensemble des éléments, qui sont visibles, comme vous pouvez le constater. Les repères commentés nous permettent de se positionner exactement en bord à bord exactement sur le côté des fichiers, de part ou d'autre, ou également exactement sur le milieu du fichier central, avec l'axe que l'on voit. Si je prends le fichier qui est ici, et que je le déplace, je vais voir qu'ici, il est parfaitement centré. Et on m'indique également, avec ces fameux repères commentés, que la distance est rigoureusement la même entre l'image de gauche et celle du milieu, et l'image de droite et celle du milieu. Il est ainsi extrêmement pratique de pouvoir travailler en intégrant des valeurs précises et équilibrées. Je peux redemander, maintenant, d'ouvrir encore mon document jusqu'à la zone où tout sera visible, j'ai donc construit, avec plusieurs calques qui conservent le nom du fichier d'origine, un montage. L’intérêt du fichier d'origine, c'est que si, pour une raison ou une autre, je fais des bêtises, il me sera facile de retrouver l'original pour le réimporter dans ma mise en page. Il ne me reste donc plus qu'à enregistrer mon fichier, notez, au passage, que le format est le format Photoshop, proposé par défaut, tout simplement parce qu'il me permet de conserver les calques et donc, à tout moment, de réagencer les éléments. Si je passe sur un format de type JPEG, par exemple, on voit immédiatement que les calques ne seront pas activés et, par conséquent, je récupérerai une image aplatie, sans couches, sans calques, et ne permettant donc aucune retouche, avec la même facilité. Lorsque vous faites des montages, c'est le format Photoshop qui sera le plus adapté pour conserver ces calques.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !