L'essentiel de CINEMA 4D R18

Effectuer un rendu multipasse

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le rendu multipasse permet de décomposer votre image en passes bien distinctes. Ensuite, vous pourrez les reconstituer dans un logiciel de compositing, comme Photoshop ou After Effects.
05:27

Transcription

Nous allons commencer à préparer notre rendu. Pour pouvoir le compositer efficacement, on va se servir sur multi-passe. Le multi-passe se trouve dans les réglages de rendu. Vous les voyez ici, multi-passes. Avant toute chose, je vais me mettre sur une image où nous voyons bien notre fusée. Par ici, par exemple, m'a l'air intéressant. Maintenant, on va chercher dans les paramètres de rendu, dans Physique, je fais attention, nous sommes toujours, subdivision de l'échantillonnage à 1, pour avoir un rendu rapide. Ce ne sera pas de très bonne qualité, mais au moins, ce sera rapide. Maintenant, je vais chercher une multi-passe, le multi-passe est une manière de décomposer notre rendu en plusieurs fichiers, que l'on va ensuite recomposer dans une application dite de compositing. Ce sera AfterEffects. Cela nous permet d'avoir un très bon contrôle sur l'image. On va commencer à chercher dans multi-passes, pas mal de calques, on va commencer à chercher avec déjà l'image RVBA, l'image RVBA est notre composite général. Je continue, maintenant, je vais chercher l'éclairage ambiant, parce qu'effectivement, on se sert d'éclairage ambiant, je vais ensuite chercher de la diffusion. Diffusion correspond à la couleur. Donc, c'est mal nommé puisque la diffusion des matériaux nous sert à rajouter de la salissure, là, diffusion, c'est le terme qui est utilisé à la place de couleur. Je continue, Spécularité, en effet, les ombres, très important, on continue, Réflexion, oui, il y a la réflexion, notre réfraction, effectivement, correspond à notre pare-brise. C'est tout ce qui est transparence. On continue, Occlusion ambiante, on va rajouter l'occlusion ambiante, donc on peut déjà la mettre, Illumination globale, Caustiques, toujours pas, Atmosphère, oui, tous les effets d'atmosphère sont les effets de lumière volumétrique, effets de post-production, en effet, c'est notre lentille. Nous sommes au bout. Après, il y en a quelques uns qui sont intéressants, en bas, c'est Vecteur de mouvement et profondeur, Vecteur de mouvement, ça sera pour rajouter les effets de flou de mouvement, et profondeur pour rajouter les effets de profondeur, on s'en occupera un peu plus tard. Maintenant, j'active mon multi-passe à cet endroit-là, je vais désactiver Enregistrer parce que je ne veux pas lancer un enregistrement et dans Sortie, je vérifie bien, oui, nous étions en Toutes les images, je vais le remettre en Image courante, et dans le rendu, on va diminuer sa qualité, donc je verrouille rapport largeur et je vais faire un slash c'est cette barre qui vient diviser par deux, je valide, ça fait 640 sur 360. Maintenant que j'ai fais tout ça, je vais lancer un rendu. Je mets ici, à 100%, donc à noter que le rendu, va, du coup, être un peu plus long, puisque nous avons beaucoup d'éléments qui sont calculés. Il est quand même relativement rapide, et voici notre image globale. Donc ça, c'est l'image complète, c'est l'image avec tous les effets, tous les calques. Alors, dans un premier lieu, mettez-vous sur l'onglet Calque. Si ce n'est pas le cas, vous étiez dans l'historique, on clique ici pour aller dans Calques. Par défaut, nous sommes en Calque Image, c'est le composite de toute ma scène. Je vais maintenant regarder les différents effets, si je clique dessus, on ne voit rien apparaître, c'est normal parce qu'il faut passer dans un de ces modes. On va passer maintenant en multi-passe, en multi-passe, nous avons la même image, sauf que nous ne voyons plus notre arrière-plan. Maintenant, ce qui est très intéressant, c'est que vous allez voir que tous les effets sont empilés les uns sur les autres. Nous avons Effets de l'objectif, on le voit pas parce qu'il est caché par ici, mais nous avons Atmosphère, si j'enlève Atmosphère, j'ai enlevé mes réacteurs. La réfraction correspond à la réfraction de notre pare-brise, Réflexion, c'est la réflexion générale, voyez quelle importance à la réflexion dans la scène. Etc, etc. L'occlusion ambiante, pour le moment, elle ne sert à rien puisque je ne l'ai pas ajoutée, Éclairage ambiant, ça nous permet d'illuminer principalement nos astéroïdes, nous voyons les effets des ombres, la spécularité, la diffusion, enfin, est la couleur de base, voyez que la diffusion n'est pas si importante, on pourrait presque s'en passer en utilisant que notre réflexion. Et enfin, arrière-plan correspond à notre image d'arrière-plan. Concrètement, ça correspond au composite. Si on veut voir image par image, il faut passer en mono-passe. Et, en mono-passe, si je clique sur une image, je la vois individuellement, comme si elle était découpée par rapport aux autres. Alors, c'est très intéressant également pour voir un peu comment se situe votre ombrage, comment est-ce que tous les éléments fonctionnent les uns par rapport aux autres. En diffusion, nous voyons effectivement une couleur de base, Ombre, nous voyons l'importance des ombres dans la scène, Éclairage ambiant correspond à notre texture de base, complètement à plat, Occlusion ambiante, ce serait intéressant pour l'occlusion ambiante, là, ce n'est pas le cas, réflexion, nous voyons notre réflexion à part, etc, etc. Quand vous avez terminé, vous pouvez venir dans multi-passe, et vous pouvez tester certains effets, comme Atmosphère, par exemple, je pourrais réduire l'intensité, ici, en variant son opacité. La réflexion, également, je peux venir sur la réflexion et baisser également son intensité pour voir si elle n'est peut-être pas réglée trop forte. Maintenant, ce qui est passionnant, c'est que tous ces éléments vont pouvoir être ré-assemblés dans AfterEffects pour pouvoir recréer l'image, on va avoir un contrôle absolu sur ce qu'on fait. Évidemment, le prix à payer est un grand nombre de calques, et une place certaine sur le disque dur. C'est pour ça qu'on va faire un rendu en basse qualité pour économiser du temps et de l'espace de rendu, vous pourrez le faire en meilleure qualité, de chez vous. Le multi-passe est également très intéressant de manière générale pour regarder où se trouvent vos problèmes dans la scène et pouvoir les corriger, donc n'hésitez pas à vous en servir de manière préventive. On va terminer et regarder, dans la vidéo suivante, maintenant comment mettre en place le multi-passe pour la profondeur et le vecteur de mouvement.

L'essentiel de CINEMA 4D R18

Exploitez toute la puissance de CINEMA 4D. Prenez en main l'interface, utilisez les splines​ et les matériaux​, effectuez des modélisation​s​ polygonale​s​, ​ajoutez de la lumière, etc.

7h57 (91 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !