Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de OneNote 2016

Effectuer des saisies manuscrites

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez l'onglet Dessin ainsi que ses outils de saisie manuscrite et de conversion. Passez de la saisie au clavier et à la souris à la saisie tactile.
08:46

Transcription

Jusqu'à présent nous avons vu tout ce qui était saisie en mode, ce que l'on appelle, bureau, ordinateur de travail, et non pas en mode tactile. Or, vous êtes d'accord avec moi que, de plus en plus, nous avons à notre disposition des périphériques tactiles, des écrans tactiles, des tablettes. Donc, voyons voir quels sont les outils à notre disposition pour optimiser ce travail-là dans OneNote. Premièrement, je suis ici dans ma barre d'accès rapide. Dans cette barre d'accès rapide qui, je le répète, n'a pas la disquette puisque les enregistrements sont automatiques, vous pouvez malgré tout rajouter des fonctionnalités supplémentaires. Et la première fonctionnalité qu'il est intéressant de rajouter lorsqu'on travaille avec des périphériques tactiles, c'est celle qui s'appelle le mode souris ou tactile. Je rajoute cette fonctionnalité ici, fonctionnalité qui sera bien évidemment à ma disposition chaque fois que j'ouvrirai OneNote. Pour revenir vous montrer tout ça, je vous montre, par exemple, ici, sur l'onglet « Accueil », vous avez vu comment apparaissent les commandes. L'onglet qui va nous intéresser en premier lieu pour la partie tactile s'appelle « Dessiner ». Voyez également comment apparaissent les commandes. Donc, je vais revenir ici, et on va basculer du mode souris au mode tactile, prévu pour être utilisé avec le doigt ou avec un stylet. Et lorsque je passe au mode tactile, est-ce que vous avez vu comment les icônes se sont agrandies ? Si je reviens ici, en mode souris, ce n'est pas du tout la même présentation. Et si je passe ici, sur l'onglet « Dessiner », qui va nous intéresser et tant qu'à faire, je vais ouvrir la section que j'ai créée qui s'appelle « Tablette », avec une page dédiée à la saisie manuscrite. De la même façon, si je viens switcher et passer du mode souris au mode tactile, je me retrouve avec des icônes beaucoup plus grandes. Par défaut, même si je viens travailler sur cet onglet de dessin, j'ai quand même, et ici, c'est la première option que j'ai, la possibilité de taper du texte, c'est-à-dire que je saisis du texte exactement comme on l'a vu précédemment. Mais je vais avoir également la possibilité de venir dessiner, et dessiner par l'intermédiaire de ce qui s'appelle des stylets, avec la possibilité de choisir, ici, la pointe du stylo, la pointe du feutre, ou parmi des surligneurs. Petite précision malgré tout, je vais passer par l'intermédiaire d'une souris, donc je n'aurai pas, bien évidemment, toutes les possibilités que j'ai par l'intermédiaire d'un stylet. Donc, je vous montre un peu que je vais pouvoir choisir parmi les différents stylos, tout ce qui est à ma disposition en termes de stylos supplémentaires. Alors, je vais prendre un stylo un peu plus épais et vert. Et voyez d'ores et déjà que mon curseur s'est transformé. Maintenant, si je veux venir saisir quelque chose, je vais essayer de m'appliquer, je peux venir ici, dans un tout premier temps, saisir, là en l'occurrence, du texte, mais je pourrais également venir choisir dans les options du stylet, dans le mode stylet, quelque chose qui est prévu pour l'écriture, pour l'écriture et le dessin, pour le dessin uniquement. Et je pourrai demander également à utiliser le stylet comme étant le pointeur, c'est-à-dire la correspondance de ma souris. Bien évidemment, toutes ces options, je ne les ai pas à disposition, puisque je ne suis pas sur un matériel purement tactile, je fais mine d'avoir un matériel tactile avec la souris, mais ce n'est pas la même chose. C'est pour ça que je vais vous demander d'imaginer la fonctionnalité suivante, et de la tester chez vous si vous avez des périphériques tactiles, parce que voyez, ici, je suis venue saisir du texte par l'intermédiaire de la saisie manuscrite avec mon stylet. Eh bien, sachez une chose, c'est que j'aurais pu, si ça avait été compatible avec mon matériel, venir convertir cette entrée manuscrite en texte. Si j'essaie de le faire ici, il ne reconnaît pas de texte, pour la bonne et simple raison que c'est ma souris qui l'a écrit. Mais, je pourrai continuer à utiliser effectivement ces éléments-là un peu différemment. Regardez, dans un tout premier temps, je voudrais sélectionner tout ce qui correspond à ce que je viens d'écrire avec mon stylet. Car, si vous regardez bien, et je clique à divers endroits, vous voyez, il m'a repéré des éléments sur lesquels je n'avais pas fait de coupure, en quelque sorte, et je vais pouvoir travailler sur ces éléments. Par exemple, ici, lorsque je suis sur cette partie-là, je vais pouvoir lui demander, alors je vais la resélectionner, voilà, de venir changer les propriétés du stylet. Et peut-être que cette partie-là, et seule celle-là, je vais la mettre en jour avec une épaisseur plus importante. On va choisir celle-là. Voilà qui est fait. Vous voyez, j'ai pu intervenir sur des éléments. D'où le fait qu'effectivement, si vous écrivez non plus tel que je l'ai fait, mais comme ceci par exemple, « TEXTE »... Voilà, ça veut dire que je vais pouvoir travailler sur chaque élément qui constitue les lettres. Donc, je vais pouvoir venir à nouveau changer ici la présentation, alors que ce soit du stylet ou du surligneur, je garde le stylet, ce sera plus probant pour l'exemple que l'on va faire, et voilà comment je peux utiliser certains éléments. Sauf que, vous avez peut-être remarqué, étant donné que j'ai levé ma souris pour faire la suite, eh bien, tout n'a pas été impacté. Alors, qu'aurais-je pu faire au préalable ? J'aurais pu utiliser la sélection par lasso. Je vais vous montrer à quoi ça correspond, je viens entourer ici, comme un lasso, tous les éléments. Ah, il me manquait un morceau, donc il n'a pas pris la dernière partie. Je recommence. Voilà, histoire qu'il ne me manque rien. Tout est sélectionné, ce qui fait que maintenant, je peux effectivement changer ce qui correspond, par exemple, au pointeur, changer la couleur puisque j'ai fait de ces différents morceaux un seul et même morceau. Je pourrais également faire ça, par exemple, sur la première lettre, voilà. Et du coup, lui dire que je voudrais effacer ça. Ou je pourrais changer ce qui correspond, en fin de compte à la couleur et au trait, ce qui revient à faire ce que j'ai fait tout à l'heure, directement sur la forme. Voilà qui est fait. Je reviens en arrière pour reprendre le premier texte que j'avais réalisé. Et puis je continue avec les options qui sont à ma disposition. Je peux également, dans un onglet « Dessiner », dessiner des formes. Et donc, faire ici, par exemple, le dessin d'un triangle qui sera automatiquement dessiné bien évidemment, de la même façon avec les options du stylet que j'aurais choisies. Attention, là, je créé une forme par-dessus l'autre. Si je veux changer cette option, c'est en venant ici le sélectionner, et en chargeant les propriétés du stylet, que je vais pouvoir le faire directement ici. Pourquoi j'ai rajouté plusieurs éléments ? Tout simplement pour vous dire que cette forme-là, j'aurais pu la déplacer ici. Du coup, je vais pouvoir gérer également ce qui correspond au fait de mettre au premier plan, au dernier plan. Bref, d'avancer ou de reculer les informations pour voir apparaître plutôt le texte dessus ou plutôt la forme sur le dessus. Étant donné que c'est ma forme qui est sélectionnée, si je la mets ici, au premier plan, vous voyez que j'ai bien fait passer cette forme au premier plan. Je continue, vous avez également les options qui vous permettent de faire de la rotation. Donc, pivoter à droite ou a gauche de 45 °. Je reviens en arrière. Et puis il me reste également à vous parler d'autre chose qui se trouve ici, dans les options de conversion. C'est autre chose que vous allez voir. C'est la possibilité de convertir des entrées manuscrites en données mathématiques. C'est une boîte de dialogue qui va s'ouvrir. Elle a repéré ici que j'étais sur un triangle, donc je vais annuler car ce n'est pas cette partie qui m'intéresse. Ce qui m'intéresse c'est vraiment de créer une nouvelle entrée manuscrite. Et je vais faire une petite opération, je vais donc saisir 2... ... divisé... ... par 2. Voilà à quoi ça pourrait correspondre si je décidais d'insérer cette partie que je viens écrire de façon manuscrite. Je me retrouve cette fois-ci avec une opération dactylographiée, en quelque sorte. Donc, voilà les options dont vous disposez dans l'onglet « Dessiner », et qui prennent en charge toutes les options manuscrites. Je ne saurais trop vous conseiller de tester la fonctionnalité entrée manuscrite en texte sur un vrai périphérique tactile.

L'essentiel de OneNote 2016

Passez à la prise de notes numérique avec OneNote. Abordez les types de saisie et d'insertion, et classifiez les informations recueillies pour une utilisation simplifiée.

3h59 (50 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :11 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !