JavaScript : Les tests unitaires et fonctionnels

Écrire un premier test unitaire

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour votre premier test, initiez-vous à la syntaxe d'écriture d'un scénario. Ainsi, vous verrez qu'il existe une syntaxe particulière pour les tests de validation d'un comportement.
04:59

Transcription

Nous allons écrire un premier test, pour comprendre un petit peu comment écrire des tests et ce qu'on va avoir à faire. Déjà, on va nettoyer un petit peu le projet parce qu'actuellement, on avait implémenté dans le say.html des informations, donc pensez bien à tout nettoyer, à recharger la page et retrouver un comportement qui est un comportement classique. À partir de là, vous allez vous rendre dans le spec runner ici, et vous allez devoir inclure d'abord vos sources de fichier, donc, ça va être en fait une balise de script très simple à laquelle nous allons ajouter notre librairie à nous. Notre librairie va se trouver plusieurs dossiers en arrière. Nous, on a le spec runner ici dans unit, on va remonter à test et on va remonter à la racine, donc, on remonte test et on remonte à la racine. Et on va utiliser say.js, say.js, c'est notre librairie, donc là, on pourra vérifier qu'elle est bien linkée et qu'il n'y a pas de problème. Il va vous falloir obligatoirement un fichier de spec, vous l'appelez comme vous voulez, il n'y a pas vraiment de problème, généralement, on va l'appeler say.spec.js, comme ça, on aura écrit une spec, et les spec, on va les placer dans le dossier spec. Alors, vous pouvez aussi supprimer le fichier SRC, parce que pour le coup, nous, on va rien avoir dans le fichier SRC, puisqu'on va tester le code à la racine de notre site, qui pourrait être rangé aussi pourquoi pas dans un dossier SRC aussi, peu importe, en tout cas, nous, on va tester ce code-là, donc, vous irez bien chercher votre code à vous et c'est ce qu'il va falloir faire. Il faut chercher votre code, écrire la spec, pour votre code, et pour la spec, on va créer un nouveau fichier. Alors, ce fichier, on va l'appeler say.spec.js, et c'est à l'intérieur de ce fichier qu'on va commencer à écrire ces différents tests. Alors, un test, comment ça s'écrit ? En Jasmine, c'est très simple, on va utiliser Describe, on va simplement taper describe qui va vous permettre de décrire, en fait, on va simplement décrire le test. Par exemple, ici, on va décrire le scénario de test ou ce que l'on va tester. On pourrait, pour le moment, simplement écrire un premier test très simple, qui va d'ailleurs même pas valider du code, qui va juste s'auto-valider lui-même, d'accord ? Donc, on va juste utiliser ici Describe et on va mettre une suite. Alors, vous pouvez mettre les descriptions ici, sans aucun problème, en français, si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire de le mettre en anglais. Là, vous ferez un peu ce que vous voulez, parce que dans votre fichier, vous pouvez avoir des descriptions en français, donc n'hésitez pas, il n'y a aucun problème. Ensuite, à l'intérieur de Describe, vous allez avoir une fonction anonyme, celle-ci est très importante. Pourquoi ? Parce que c'est elle qui va jouer les différents tests, puis, vous allez enchainer avec des hits, le hit, ça va vouloir dire, ça doit faire ça, et le « ça doit faire ça » va être validé par une règle métier. Donc, hit, on va l'écrire comme ça. On va aussi le décrire à l'intérieur, donc, "doit se réaliser", par exemple, et puis ici, à l'intérieur du hit, on va aussi avoir une fonction cette fonction à l'intérieur, elle va prendre en compte des cas de test, donc, c'est à l'intérieur d'un hit, que l'on va venir définir les choses qui doivent se valider, et ici, pour valider des choses, on va utiliser des insertions, les insertions, ce sont des expects. Expect, ça va nous permettre par exemple de valider que quelque chose est bien autre chose, retourne bien quelque chose ou est bien transformé, etc. On va s'attendre à ce que, par exemple, true retourne true. Donc, par exemple, to be true, on peut dire par exemple, qu'une variable doit être définie. On peut dire qu'un résultat doit être le résultat qu'on attend, etc. Vous allez décrire des règles métiers qui devront se valider. Évidemment ici, si on dit to be false, cette règle-là, cette expectation ici, donc cette règle métier, va ne pas fonctionner et donc on aura un test cassé. Si ça passe, on aura nos tests qui passent. Et on va essayer d'écrire des tests unitaires pour valider que notre class respecte bien un fonctionnement que l'on souhaite à l'avance ou alors qu'on souhaite parce qu'on l'a connait comme ça. Il y a deux écoles, soit vous les écrivez avant, soit après les tests, mais faites en sorte qu'un test puisse valider quelque chose. Donc, on va faire expect, on va mettre une valeur et ensuite, on va utiliser les assertions, doit être, ne doit pas être, doit être égal, doit contenir, on a tout un tas d'expression qui vont être utilisables sur un expect qui vont nous permettre de faire des validations. Ça, c'est un premier test et on vient d'écrire un premier test. Alors, après, à l'intérieur d'une suite en Describe, on peut avoir plusieurs hits sans aucun problème, et dans un hit, on peut avoir plusieurs except sans aucun problème aussi. On peut valider un hit avec plusieurs except et il ne passera que si tous les expects sont validés. Vous partez de ce principe, cette écriture nous permet d'écrire des sortes de scénarios tests, Describe va nous permettre d'avoir une suite de scénarios à réaliser, Hit va permettre de valider des étapes, et les Expect, de valider les règles pour ces étapes.

JavaScript : Les tests unitaires et fonctionnels

Réalisez des tests unitaires avec Jasmine et des tests fonctionnels avec CasperJS. Testez le code source et le rendu visuel de votre application, et optimisez vos développements.

1h54 (31 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Jasmine Jasmine 2.5
CasperJS CasperJS 1.1.4
Spécial abonnés
Date de parution :5 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !