Les fondements de l'informatique décisionnelle

Différencier l'opérationnel et le décisionnel

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Étudiez la séparation entre les deux concepts d'informatique opérationnelle, ou OLTP, et d'informatique décisionnelle, ou OLAP.
02:21

Transcription

La première chose qu'on fait dans une entreprise est bien sûr de bâtir un système opérationnel pour travailler avec l'outil informatique au jour le jour. Passer des commandes, établir des factures, gérer la communication avec les clients, etc. Ensuite les questions viennent : quels sont les clients qui ont commandé plus de dix produits l'an dernier ? Quels sont les magasins qui sont en forte croissance et ceux qui ont des problèmes ? Tous types de questions pour le fonctionnement de l'entreprise. La tendance naturelle est alors de créer des rapports qui vont interroger directement les sources de données opérationnelles. C'est bien sûr une pratique très courante. En utilisant le même environnement de programmation qui a permis d'élaborer des outils opérationnels, ou en déployant un outil de génération de rapport comme SQL Server Reporting Services, ou Business Objects, on programme des états qui vont lancer des requêtes dans les tables de la base de données. Cela peut fonctionner un temps, mais cela pose très rapidement de graves problèmes des deux côtés. Le système opérationnel est ralenti par les requêtes massives qui parcourent toutes les données et qui sollicitent le serveur opérationnel peut-être en bloquant et en verrouillant des traitement sur les tables. Et d'autre part, les requêtes analytiques qui doivent parcourir des volumes de données de plus en plus importants offrent des performances décevantes et qui se dégradent au fil du temps. En plus, les systèmes opérationnels ont tendance à être dispersés par service et n'ont pas forcément de données de référence commune de bonne qualité. Pour toutes ces raisons il est important de bâtir un système décisionnel distinct, séparé de tous les systèmes opérationnels, qui ne servira qu'aux requêtes analytiques et qui sera modélisé spécifiquement pour améliorer les performances de ces requêtes analytiques, et aussi dans lequel on importera régulièrement les données en conservant leur historique et en ajoutant peut-être des informations de traçabilité supplémentaires pour mieux répondre aux questions du business. Grâce à cette architecture, on pourra s'assurer que les données sont de bonne qualité. On pourra les nettoyer à l'importation en cas de besoin et on pourra consolider les informations de référence pour les uniformiser entre les différentes sources. En un mot, un système décisionnel distinct et absolument indispensable et ne présente enfin que des avantages.

Les fondements de l'informatique décisionnelle

Abordez les principes fondamentaux de l’informatique décisionnelle. Explorez la gestion des données et leur traitement, les méthodologies et les technologies utilisées, etc.

1h05 (16 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :29 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !