Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Lightroom et Photoshop CC : Gestion et traitement des images

Détourer et imbriquer des images

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Utilisez plutôt Photoshop que Lightroom pour détourer des images. Pour simplifier le travail, l'empilement des calques se commande dès Lightroom. Puis détourez avec la fonction Sélectionner et masquer, et enregistrer dans Lightroom !
08:23

Transcription

Lightroom ne permet pas de faire de détourage d'image, ni d'imbrication d'une image devant une autre. Il faudra bien passer par Photoshop pour cela, et on va vérifier comment, tout simplement en allant chercher une image. Alors je vais chercher ici un portrait, soit celui-ci, soit le petit couple, là, très bien. Et donc à partir de cette image-là, avec un clic droit, je vais demander donc de l'amener dans la modification Photoshop. En l'occurrence, j'aimerais détourer cette image pour l'intégrer sur une autre image. Je vais donc passer par l'intermédiaire de ma collection rapide, vous savez, cet élément qui vous permet de stocker rapidement des éléments. Là, en l'occurrence, elle est pleine, je vais la vider. Et je mets, en cliquant sur ce petit rond, cette image dans la collection rapide. Elle est bien retenue, là. Et je peux aller ailleurs pour rechercher une autre image. Par exemple, ici, je veux aller chercher des images des vacances à Pornic, et trouver quelque chose qui puisse être intéressant comme par exemple, je prends celle-ci, et je clique dessus en disant que je veux les intégrer là. On pourrait même essayer avec celle-là. Donc j'en prends deux, pas de soucis, ou encore avec ça. J'ai donc mis ces trois images, plus l'autre évidemment, dans la collection rapide, ce qui permet, de les retrouver par un clic. Et là, au lieu de demander de modifier les images, je vais sélectionner l'ensemble, et je vais aller dans le menu Photo, demander, non pas de modifier les images par ce biais, mais de venir ouvrir en tant que calque Photoshop. Je me retrouverai donc avec un fichier Photoshop constitué des quatre images les unes devant les autres. Un script fait le nécessaire pour les empiler. Et comme on peut le constater, les calques prennent bien le nom de l'image qui est situé en dessous. Je vais donc pouvoir maintenant réaliser, sur cette image, le détourage qui m'intéresse. Je vais donc travailler sur cette image par une sélection, avec l'outil de sélection. Je clique et je glisse pour descendre sur l'image et détecter les contours. Et une fois les contours détectés, je vais vérifier ce qui va bien et ce qui ne va pas bien. Il manque le col, je reviens à nouveau dessus. J'ai été trop loin, à ce moment-là, je vais donc appuyer sur la touche alt pour demander à ce que mon outil soit, non plus en ajout, mais en soustraction. Je peux retirer ici la mer, également sur cette partie-là, ou ici, sous le bras. Voilà donc, le travail étant effectué ici, je vais quand même vérifier ou plus exactement, compléter le détourage. en allant travailler à travers le bouton Sélectionner et masquer Notez que j'aurais pu faire la sélection directement grâce à cet outil de sélection rapide dans cette interface. Dans cet interface, je retrouve différents types d'affichage, mais celui avec le masque rouge me convient particulièrement puisqu'il me permet de bien visualiser l'image que j'ai sélectionné. Et ce, avec la possibilité, évidemment, de jouer sur la transparence de la zone de sélection. Cela met en évidence les zones qui posent problème, comme ici, par exemple, et je vais donc zoomer pour aller régler ces problèmes-là. Pour le régler, je peux prendre un outil comme le lasso, que j'ai là, ou, que je préfère encore, le pinceau. En effet, ce pinceau va venir me permettre de venir travailler pour, soit supprimer le masque, soit si j'appuis sur la touche alt, repositionner du masque. C'est plutôt cette situation qui va m'intéresser pour essayer d'améliorer ici ma sélection, tout comme ici. Également ici, où je veux aller au-delà de l'image, puis dans un deuxième temps, revenir dessus avec la possibilité que j'ai de revenir en fermant plutôt qu'en ouvrant le masque. Je peux revenir en arrière ou me déplacer avec la barre d'espace pour vérifier les contours du sujet, et voir si tout se passe bien. Ici, évidemment, les cheveux, ce n'est pas merveilleux je vais donc me servir de cet outil fantastique qui va me permettre, après l'avoir éventuellement réglé en dimensions, de définir sur cette zone la façon dont je voudrais fusionner les cheveux avec le reste du sujet. Et vous pouvez voir en temps réel le positionnement, la recréation du masque qui tient compte évidemment, de la finesse des cheveux pour ne prendre que ce qu'il faut prendre, précisément. Il reste encore quelque chose dans la partie haute on l'améliorera après. Barre d'espace, je viens ici, il y a des manques, et il y a surtout le problème des cheveux, donc je viens bien repositionner ici et essayer de récupérer au maximum les mèches qui sont réalistes dans cette image. Je continue également un peu ici par contre, là, il manque des zones, je vais reprendre mon pinceau et retravailler après l'avoir juste adapté un peu en taille, retravailler sur cette zone, touche alt pour, au contraire, mettre du masque. Et je retravaille les zones de l'image qui m'intéressent, jusque-là. Puis jusque-là. Et X et je relâche la touche alt pour pouvoir repeindre au contraire en ouvrant le masque. Je peux reprendre maintenant mon fameux pinceau capable d'analyser l'image, et d'essayer de faire le mieux possible au niveau de ces zones de cheveux. Voilà donc que le masque se constitue. Et lorsqu'on fait le tour du sujet, a priori, on ne devrait plus avoir de problèmes, ce qu'on va vérifier. Donc je fais ici le Ctrl+0 qui me permet de me remettre avec l'image à taille écran. Je zoome ici, en marche arrière, pour revoir l'image avec Ctrl+- et je vérifie en affichant le mode Sur calques. Je peux découvrir ce que sera l'imbrication une fois sorti de ce module, et voir si le détourage me semble convenable ou non. Il l'est globalement, peut-être un petit effet laiteux ici, et dans ce cas, je pourrais demander au niveau des paramètres de sortie, à décontaminer les couleurs. Le logiciel recolore donc les cheveux pour leur donner la possibilité de s'intégrer correctement. Sauf sur cette partie où j'étais au bord de l'image, et que je vais retravailler après. Je clique donc sur OK, et j'obtiens maintenant un masque de fusion affecté à ce calque positionné sur l'image. Sur ce masque, avec alt+clic, je vais juste jouer sur les densités en prenant l'Outil Densité +, et ça va me permettre simplement de redensifier le masque sur les zones qui étaient déjà sombres à ce niveau. Je leur redonne plus de valeur évidemment. On pourra aussi peaufiner les réglages autour de la tête de la jeune fille. À nouveau, alt+clic sur le masque, et j'ai bien réparé le problème qui existait. Je peux maintenant vous montrer en reculant dans l'image le côté réaliste, si ce n'est qu'elles sont coupées bien sûr, donc je prends mon outil de déplacement, et là, on pourrait croire qu'ils ont été pris dans cette situation, ou dans celle-là, ou encore dans celle-là. Si on préfère l'une ou l'autre, on va pouvoir les stocker. Je peux maintenant, éventuellement me permettre de supprimer ce masque si je le souhaite. Et bien entendu, cette image, je vais la refermer, et l'enregistrer. Si je bascule à nouveau dans Lightroom, je la retrouve intégrée dans mon projet, et bien sûr, à côté de son image originale. Ici, je les voie à travers la collection rapide, si je fais un clic droit pour la voir dans le dossier de la bibliothèque, je la retrouve donc tout en bas de la liste puisqu'elle est gérée ici par ordre de capture. Je la retrouve donc ici tout en bas de la liste. Notez que cette image pourra être rééditée, à nouveau, avec un clic droit Modifier, et dans ce cas, je vais demander à modifier l'original qui contient des calques pour pouvoir, à tout moment, changer le point de vue en disant que, finalement, je préfère avoir cette image, et je l'enregistre à nouveau. Bien intégrée dans mon projet. Il n'y a aucun problème.

Lightroom et Photoshop CC : Gestion et traitement des images

Passionnés d’images, tirez parti de l'utilisation conjointe de Photoshop et Lightroom lors du traitement de vos images ! Importez, classez et retouchez efficacement vos photos.

3h04 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !