Écrire pour le web

Déterminer la zone chaude du texte

Testez gratuitement nos 1302 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Définissez les zones chaudes d'un texte. En les rédigeant avec soin, vous améliorerez votre référencement.
03:45

Transcription

Pour donner un signal positif aux algorithmes qui parcourent votre site, vos pages et vos contenus, vous devez optimiser certaines zones. On les appelle les zones chaudes du texte. Ces zones chaudes du texte, en voici un exemple sur Internet. La première, c'est l'URL de votre page, ici tout en haut, c'est-à-dire l'adresse électronique qui va permettre de la localiser. On doit y retrouver les principaux mots-clés de votre page, séparés par des tirets comme ici. Les mots vont ainsi être plus réactifs aux moteurs de recherche. Le titre de la publication, lui, est également très important, « Nombreux métiers possibles à temps partagé ». Un titre d'ailleurs que l'on retrouve dans l'URL, « Nombreux métiers possibles à temps partagés ». Ce titre ne doit pas contenir plus de 10 mots et idéalement être sur une seule ligne. D'après une étude de la société QuickSprout, 8 personnes sur 10 vont lire le titre d'une publication mais seulement 2 sur 10 vont lire la suite. Cela veut bien dire que le titre est une zone qui mérite toute votre attention et qu'il faut particulièrement soigner. Pour QuickSprout, il faudrait consacrer à la rédaction d'un titre la moitié du temps total dédié à l'écriture de l'ensemble d'une publication. Dans cet autre article sur le web, où l'on évoque l'avenir des bananes, nous allons nous intéresser à 2 autres zones chaudes du texte : le chapeau et les liens. Le titre de cet article, « Les bananes vont-elles disparaître ? », donc avec une question, incite à se rendre sur le chapeau qui se trouve un petit peu plus bas. Donc on va s'y rendre. Voilà. Donc on voit bien qu'on a un chapeau graissé sur 3 lignes. On a un nombre de mots qui est raisonnable, moins de 50, donc c'est pas mal. Et donc là on va en savoir plus sur l'avenir des bananes. On lit ici « Toutes les bananes que nous consommons sont issues de la même monoculture, ce qui expose le fruit à de graves épidémies. Mais heureusement, la génétique a plus d'un tour dans son sac ». Donc là on a envie de savoir maintenant que fait la génétique, quelles sont les innovations qui vont permettre de sauver les bananes. Donc c'est intéressant. Graisser le chapeau permet de le mettre en évidence et d'attirer l’œil. Sa formulation, donc, doit inciter le lecteur à lire la suite. On le voit dans cette publication, on a bien différents liens également, placés tout au long du texte et sur lesquels on peut cliquer. Donc je vais descendre un petit peu plus bas. Ici par exemple, on peut avoir accès à un article complémentaire sur le même site. Je clique dessus et je vois que cette fois on parle de l'éventualité de voir disparaître le café dès 2080 à cause du réchauffement climatique. Donc le lien vers ce nouvel article est un bon prétexte pour faire rester l'internaute sur le site. Autre exemple sur Internet, autre zone chaude du texte : les attributs de l'image. Pensez bien à renseigner le nom de vos visuels, cela permet d'améliorer le référencement, l'image doit avoir un nom de fichier clair et cohérent. Si vous avez un visuel qui reprend le titre de votre publication, c'est ce même texte qu'on doit retrouver dans les attributs de l'image. Si on clique droit ici, dans cette image, on fait « Enregistrer l'image sous », et donc là qu'est-ce que l'on voit ? Comme attribut de l'image, ce texte « 9 things I love about AgoraPulse », donc c'est effectivement les mêmes termes que l'on a dans le titre. Donc cela correspond. Et on a là aussi un texte séparé par des tirets. Il est important de soigner ce texte pour une autre raison. Les malvoyants par exemple pourront avoir accès aux informations de l'image et du coup ils comprendront mieux à quoi le visuel fait référence.

Écrire pour le web

Optimisez la rédaction de contenu destiné au web et améliorez le référencement de votre site. Découvrez les habitudes de vos lecteurs, choisissez bien vos sujets, etc.

1h19 (24 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :24 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !