Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Dessiner comme un enfant

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Quand vous dites : « je dessine comme un enfant », vous mettez le doigt sur une grande vérité. Il faut comprendre pourquoi le dessin symbolique de l'enfant continue à vous influencer.
05:32

Transcription

Souvent les gens qui veulent apprendre à dessiner disent : alors moi j'ai un problème, je dessine comme un enfant. Et bien c'est vrai mais peut-être pas exactement de la façon dont ils pensent. En tout cas on va regarder des dessins d'enfants pour comprendre comment ils fonctionnent. Alors il y a bien sûr le premier âge, où il y a vraiment des gribouillages, des traits dans tous les sens, mais on va commencer à regarder les dessins d'enfants à partir du moment où ils essaient de représenter des choses. C'est intéressant parce qu'on va voir que la plupart des enfants par exemple dessinent des maisons comme ça, même si leur maison n'a pas du tout un toit de cette façon, même si la cheminée ne fume pas. C'est très clair, en plus quand on marque des noms à côté, la compréhension est encore plus évidente. Les boules sont placées au bout du sapin alors qu'il y a aussi des boules de ce côté-là. Ce n'est pas grave, le dessin est très compréhensible. Ici, l'enfant, de façon symbolique, dessine le visage de façon énorme par rapport au reste du corps et on voit que les mains ce sont juste des petites indications avec souvent une absence de cou. Mais ce n'est pas grave, encore une fois. Le dessin est très clair. Ici voilà, papa, maman, avec quelqu'un qui est pas très bien rasé donc on va imaginer que c'est le papa même si on dirait un petit peu qu'il a une robe en même temps, et il a une espèce de cravate. Donc tout ça est complètement juste au niveau de ce que cela veut transmettre, de même que les personnages sont placés sur la crête de la colline, alors qu'il y a peu de chances qu'ils se trouvent comme ça à l'horizon. Ils étaient certainement de ce côté-là. Si ce dessin était réalisé d'après modèle. Alors la plupart du temps, les enfants dessinent sans modèle. Ici pareil, on a l'impression que le personnage flotte. On voit les fameux rayons du soleil. Ben depuis le temps qu'on parle des rayons du soleil, c'est normal que les enfants les dessinent. Or les rayons du soleil on peut les voir, des fois, avec un certain type de nuages, etc. C'est vraiment pas une chose que l'on a vu autrement que dans des dessins. Voilà donc le dessin symbolique des enfants est quelque chose qui fonctionne très bien, et de toute façon à un certain âge, ils sont incapables de faire autre chose. C'est parfois un peu complexe, mais ici on voit quand même qu'il y a des bateaux, même si ils ont un peu des formes de sous-marins, qu'il y a des fleurs, plus des choses qui flottent un petit peu partout dans l'air. Arrivé à un certain âge on peut même rajouter quelques indications avec des mots, y compris des petites fautes d'orthographe, comme ça là on a bien compris, c'est London, c'est London, on est en Angleterre, ceci est une cabine téléphonique. Parce que là cet enfant arrive à un âge où il sent bien que son dessin est un petit peu naïf. Donc il va donner des indications supplémentaires. Alors typiquement l'enfant, quand il va dessiner son trajet pour aller à l'école, et bien il va dessiner le premier trottoir vu de dessus puisqu'il marche dessus, la voiture vue de profil et on remarque que les voitures ont toujours ce genre de forme dans la plupart des dessins d'enfant alors qu'aujourd'hui elles sont beaucoup plus aérodynamiques, le passage piéton et la route, bien entendu à nouveau, vus de dessus, les copains eux de profil, l'école de profil, la maîtresse beaucoup plus grande, presque aussi grande que l'école, c'est tout à fait normal. C'est un dessin, là typiquement dirigé par le cerveau gauche, celui qui nous montre ce qu'il sait et qui ne s'occupe pas tellement de savoir à quoi ressemble la réalité. Ici encore, un dessin, on comprend tout à fait que c'est un enfant, une petite fille qui saute sur un trampoline, avec des cils très grands, puisque les filles ont des cils très grands, même si à cet âge-là, c'est quand même pas très visible. Là un enfant qui a vu un dessinateur faire des nuages et des petites choses compliquées donc il essaye de reproduire en exagérant. Voilà il commence à incorporer des informations. Mais là aussi, le chien pour qu'il soit bien lisible, on l'a pas dessiné dans l'herbe, il flotte un petit peu et ce n'est absolument pas embêtant. Donc voilà comment vont dessiner les enfants ce qui n'empêche qu'il y ait une franche poésie. Est-ce que cette petite fille qui a travaillé à l'aquarelle et qui fait ce dessin avec ce personnage qui flotte dans l'air c'est vraiment très joli. Alors arrivé à un certain âge, l'enfant va commencer à chercher des informations. Donc ça c'est un dessin que j'ai fait, avec un visage assez caricatural, une petite esquisse. Et ça c'est l'une de mes filles, comment elle dessinait spontanément les yeux. Et puis elle a recopié mon dessin de façon assez correcte, en voyant que je faisais les cils, les yeux d'une certaine façon. Ce qui fait que par la suite, dans un autre dessin, elle a incorporé ce qu'elle avait appris. Donc c'est ça l'apprentissage du dessin, à un moment ça va être de passer de ce dessin symbolique qui fonctionne très bien, qui est exposé dans le salon de papa et de maman, qui est un dessin qui nous satisfait complètement puisque tout le monde comprend ce que l'on fait, et arrivé vers le CM1, CM2, sixième, c'est un âge où il y a des facultés d'abstraction qui se développent dans le cerveau, et puis où l'enfant cherche à représenter ce qu'il voit. Et là il y a un problème, parce que souvent on ne lui explique pas et c'est très souvent un âge, surtout autour de la sixième, pour peu qu'il y ait des professeurs dans le collège qui soient plus tournés sur l'expression artistique pure on va dire, mais qui en tout cas ne vont pas donner des outils pour apprendre à dessiner, et bien c'est souvent un âge où les gens arrêtent de dessiner.

Les fondements du dessin : Les erreurs courantes

Abordez les mécanismes du dessin qui sont à l'origine d'erreurs diverses lorsque l'on commence à pratiquer cette discipline artistique. Trouvez des solutions pour les éviter.

1h59 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !