Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Linux : Les commandes du terminal

Déplacer les fichiers

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez voir comment déplacer les fichiers d'un répertoire à un autre. Il s'agit de les renommer ou non à l'aide de la commande mv.
05:15

Transcription

Voyons les commandes de base de manipulation des fichiers. On a compris déjà que ls nous listait nos fichiers. ls -al, tous les fichiers en format long, c'est à peu près ce dont on a le plus besoin. Ensuite, comment est-ce que l'on va copier un fichier d'un endroit à un autre? Alors déjà, comment est-ce que je vais créer un fichier, il y a un petit truc, bien entendu je peux créer un fichier en l'éditant. Je peux utiliser un éditeur comme Vim, par exemple, et dire plouf.txt qui n'existe pas encore, comme vous le voyez, mais qui va être créé par vim, je vais faire un petit « fff » dedans, ensuite ZZ, des choses que vous pouvez voir dans la formation qui est dans le catalogue sur cet excellent éditeur de texte qu'est vim. Parenthèse refermée. Maintenant, j'ai un fichier qui est « plouf.txt », mais je peux également utiliser une commande qui s'appelle touch. touch va nous permettre de toucher un fichier. par exemple, si j'ai un fichier déjà existant, je peux utiliser la commande touch pour mettre à jour sa date de modification je le touche et sa date de modification a été modifiée. Eh bien, je peux faire un « touch plouf2 » par exemple, ce qui va créer un fichier plouf2. Alors là, vous voyez, j'ai fait exprès de ne pas mettre l'extension « .txt». « .txt », c'est une habitude que on a, que j'ai prise en travaillant un peu avec windows, mais on a pas forcément besoin de mettre une extension sur Linux, c'est un peu comme vous. souvent par exemple, les exécutables n'ont pas d'extensions, la plupart du temps d'ailleurs, une commande comme ls, c'est « ls.exe », c'est juste ls, et puis on dit : « bah voilà, c'est exécutable». C'est plus une habitude de ne pas mettre d'extension dans le monde Linux, mais en ce qui concerne des fichiers texte ou des documents, c'est quand même une bonne idée de rajouter une extension, ça permet aux documents d'être autodocumentés, si vous voulez, moi quand je fais un « ls », ici, et que je vois « plouf2 », je me dis: « bon voilà, à quoi ça sert ce truc, est-ce que c'est un exécutable, un fichier binaire ou pas? », mais quand je vois «plouf.txt», je sais tout de suite de quoi il s'agit. Donc, même si un système unique se reconnaît automatiquement un fichier sans avoir besoin d'extension, il utilise pas du tout les extensions, en tant que système d'exploitation, moi, ça me permet quelque part, une sorte de classification des fichiers et de savoir à peu près où j'en suis. Ca reste un bonne pratique de faire un «.txt ». Ce que je vais faire, c'est un lsl pour avoir plus d'information. Et je vois que mon « plouf.txt » que j'ai créé avec vim ici, et j'ai mis quelques « f » dedans, fait bien 4 octets, par contre plouf.2, 0, j'ai juste fait un touch, j'ai créé un fichier vide. Alors manipulation de fichier, je veux prendre ce fichier, plouf2, par exemple, et je veux le renommer, facile. Je vais utiliser la commande « mv », facile vous avez dit ? mais oui, parce que« mv » ça veut dire « move », pas très compliqué. Donc je vais faire un move de plouf2 et je vais utiliser la tabulation pour aller plus vite avec bash vers plouf3 Donc je vais dire tu bouges de plouf 2 à plouf3. A partir du moment où je n'ai pas indiqué de chemin ici, par exemple, j'aurais pu le mettre dans home/andre, home/andre n'existe pas ici, mais bon c'est pour donner un exemple, eh bien à partir du moment où je ne mets pas de chemin, je vais simplement renommer le fichier dans le même répertoire. Par contre, si j'indique un chemin, je vais prendre plouf2 et à la fois le déplacer et le renommer. Par contre, donc, si je reste dans le même répertoire, je renomme. Je vais d'ailleurs créer un répertoire pour qu'on puisse mieux travailler avec notre exemple. Donc créer un répertoire, c'est à dire make directory mkdir Ok? Je vais l'appeller dossier, et maintenant j'ai un dossier, vous voyez, c'est en bleu, c'est donc un dossier. J'y vais, cd dossier/ et je vais faire un mv de quoi? Je dois aller chercher mon plouf3 dans le répertoire parent, alors j'ai deux solutions maintenant, je peux soit mentionner ce répertoire parent de façon absolue, en disant tu vas dans home, dans rudi, et puis tu vas chercher plouf3. Mais ensuite, je dois le copier où? Ici? Alors je vais dire : eh bien tu vas dans home, dans rudi, dans dossier, et là, je vais rien mettre de particulier. Parce que je veux le déplacer. Donc move va déplacer le fichier, si je ne donne pas ici de nouveau nom de fichier. Et il va le déplacer et le renommer, si je donne un nouveau nom de fichier, comme par exemple plouf4. Vous me suivez? Donc, soit vous voulez déplacer sans renommer et vous ne prenez pas la peine de remettre le nom du fichier, soit vous voulez déplacer et renommer ou renommer tout court sans déplacer, à ce moment-là vous ne mettez pas de chemin, et à ce moment-là vous devez, si vous voulez renommer, donner un nouveau nom de fichier. J'essaie ça. Donc j'ai pris plouf3 et je vais dans dossier. Et maintenant, je me retrouve avec mon plouf3.

Linux : Les commandes du terminal

Découvrez l’utilisation de nombreuses commandes et options qui vous faciliteront la vie lors de l’administration de Linux. Franchissez ainsi une étape dans votre expertise.

1h59 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :29 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !