Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Démarrer rapidement

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Votre formateur vous présente le processus de travail dans sa globalité. Ainsi, vous allez faire connaissance avec l'interface du logiciel.
10:13

Transcription

Alors, j'avais décidé cette vidéo aux impatients, à ceux qui ont envie de rapidement mettre la main à la pâte. Je vais survoler dans cette partie-là l’intégralité du workflow. Bien évidemment, ça sera du survol, depuis l’importation des rushes, jusqu’à l’export. Évidemment, il y a certaines étapes qu’on n’abordera pas et ne vous inquiétez pas, le tout sera abordé pas à pas, par la suite. Donc déjà vous voyez que Final Cut commence avec une bibliothèque qui s’appelle Sans titre. Il enregistre cette bibliothèque dans le dossier Vidéos de l’utilisateur de la machine. Donc tout de suite je vais le renommer ici, Demo Rapide. Renommez l’événement car les rushes ne peuvent être enregistrés que dans un événement. J’importe de cette façon-là. J’ai mes rushes qui se trouvent sur un disque dur externe qui est là. Vous le voyez ici avec toutes mes vidéos et j’ai deux interviews et de la musique. Donc je parcours effectivement mes images de cette façon-là. Je récupère l’intégralité rush. Je fais en sorte de bien vérifier que mes images iront s’enregistrer dans l’événement CLIPS. Je n’en ai qu’un seul, donc il n’y a pas de soucis mais je peux en créer un à partir d’ici. Et je vais donc faire en sorte de copier les images au sein de la bibliothèque. Ne vous inquiétez pas, on va revenir sur ce processus, notamment dans le chapitre qui traitera de la gestion des médias. Alors par défaut, je ne sélectionne rien du tout de ce qui est ici. Je fais Tout importer et j’ai tout de suite mes rushes qui sont disponibles. Alors, vous remarquerez rapidement ici que nous avons un processus de tâches de fond qui montre effectivement que ces vidéos sont en cours d’importation. Voilà, c’est terminé. Donc vous remarquez ici qu’il est possible de survoler les images pour se faire un rapide aperçu. Puis, les images sont visibles ici à droite. Je vais donc me créer un nouveau projet qui est une séquence, que je vais d’ailleurs appeler Sequence, pour les besoins de la démonstration ici. Elle va aller s’enregistrer dans l’événement qui s’appelle CLIPS. Je fais en sorte que les réglages soient automatisés et définis en fonction du premier rush ce qui est une habitude chez Final Cut. Et je vais commencer par prendre un rush ici, celui-ci là. Vous avez vu que j’ai fait une sélection avec la souris, un clic et je déplace. On a ici la durée, donc six, sept secondes. Je prends mon élément et je le descends sur la timeline, voilà. Donc ça évidemment c’est très basique. Moi, je montre plutôt avec les fonctions raccourcis de mon clavier. Mais voilà, je vais comme ça, pouvoir choisir les rushes dont j’ai besoin. Je vais prendre ici également un autre morceau, je le place là. Et je vais pouvoir commencer mon interview très rapidement. Donc je sélectionne ici, j’affiche là les Formes d’onde. Voilà. J’agrandis également ma timeline et je vais pouvoir sélectionner un morceau de cette interview. Alors, je vais la descendre intégralement et on va découper. Action. Donc Azka Média est une jeune... Voilà, je zoome en faisant COMMANDE-PLUS». Donc Azka Média est une jeune société qui a deux ans et demi, trois ans à peu près. Voilà, je vais m’arrêter ici. J’utilise la Lame de rasoir pour couper. Je retourne dans l’outil de sélection de base et... Au départ, on l’a montée à deux. Je continue à écouter rapidement. Et on a eu ce projet de monter tout d’abord une boîte de location parce qu’on avait envie de faire des films et puis pour faire des films, il faut du budget et on manquait de budget. Point de sortie, « O » et je vais effacer toute cette partie-là. Donc en sortant de l’école, on a passé une ou deux années chacun de notre côté à notre compte et puis après, on a monté Azka Média. Voilà, je vais m’arrêter ici. Évidemment, ce n’est pas un montage très propre mais au moins, ça me permet comme ça de vous montrer comment est-ce que ça fonctionne. Donc je vais réduire ici ma timeline. Et maintenant, je vais commencer par rajouter des plans de coupe. Alors il est possible, vous le remarquerez ici, de commencer à entendre la voix avant de voir l’image. Donc il suffit de cliquer deux fois sur l’audio et de raccourcir un tout petit peu ma vidéo, comme ceci. Donc Azka Média est une jeune société qui a deux ans et demi, trois ans. Voilà, parfait. Donc qu’est-ce que je vais faire d’autre ? Je vais masquer ici avec un plan de coupe. Remarquez, je vais peut-être utiliser une nouvelle transition qui s’appelle flux, que je vais poser directement ici. Vous voyez que je ne fais pas trop, trop attention non plus. ... à peu près, donc en sortant de l’école... C’est incroyable, ça fonctionne très bien. Et puis, je vais pouvoir de cette façon-là sélectionner mes rushes et les placer, cette fois-ci par dessus. Ça va me permettre de, éventuellement, masquer une coupe. Là, ce n’est pas nécessaire mais ça va me permettre surtout d’illustrer les propos qui sont énoncés. Je prends cette audio-là. Vous voyez que je ne choisis pas non plus précisément les plans que je vais prendre, c’est simplement pour vous montrer le principe. Voilà, je vais réduire un petit peu cette durée-là. Je suis Nicolas. Je suis Nicolas. Je suis Nicolas. J’ai la possibilité aussi d’agrandir l’apparence de ma timeline. Donc je suis Nicolas, ingénieur du son et je m’occupe de toute la partie son chez Azka Média. Voilà, Nicolas dit qu’il s’occupe de la partie son. Donc on va pouvoir le voir placer ici un micro. ... le tournage que... Il est possible aussi de placer ça de cette façon-là pour cacher la coupe. Donc il y a pas mal de prépa aussi euh... Donc je suis Nicolas, ingénieur du son et je m’occupe de toute la partie son chez Azka Média, aussi bien le tournage que la postproduction. Donc je viens de cliquer sur la touche MAJUSCULE-Z pour adapter la timeline à ma fenêtre. Voyez, c’est comme si j’avais glissé ce curseur ici. Maintenant que ça, c’est fait, je vais recliquer deux fois ici. Voyez que ça va se cacher en dessous. Ne vous inquiétez pas, on va évidemment voir tout ça dans le détail dans la suite de la formation. Qu’est-ce qui reste à faire ? La musique certainement. Donc je vais prendre un petit morceau en cliquant sur le bouton O et je vais le placer en dessous. J’ai cliqué sur O ici, vous voyez ? Parce qu’en fin de compte, le point de sortie est venu se placer sur mon curseur, rouge. Il y a deux curseurs ici, on en parlera encore une fois évidemment par la suite. Donc un curseur blanc et un curseur rouge. Le curseur rouge ou orange-là, c’est celui qui compte tout le temps. C’est le curseur orange, gardez-ça en tête. Donc maintenant que ça, c’est fait, je vais pouvoir baisser le son d’ambiance en direct, vous voyez ? Voilà, peut-être même raccourcir un petit peu. Azka Média est une jeune société qui... Évidemment, elle parle sur la musique. Il va falloir que je clique sur le bouton ALT de mon clavier ou OPTION pour pouvoir baisser l’audio au moment où elle parle. Évidemment, j’ai la possibilité de visualiser ici les niveaux sonores. Azka Média est une jeune société qui a... Un tout petit peu trop tôt parce qu’effectivement sa voix arrive un peu plus tôt que ça. Donc je la décale par ici. Donc Azka Média est une jeune société qui a deux ans et demi, trois ans à peu près. Donc en sortant de l’école... Ça veut pas dire grand-chose ce en sortant de l’école, donc hop ! ALT + clic, ALT + clic, je vais pouvoir remonter le niveau sonore à zéro décibel. Azka Média... Voilà, on va mettre un fondu. Donc je vais raccourcir ça évidemment. Nous allons mettre un fondu audio. Alors je prends le plan que je vais raccourcir. Et voyez que là, je vais donc sélectionner le fondu enchainé. D’accord ? Pour faire un fondu sortant. Évidemment, c’est encore une fois pas un montage très correct mais au moins ça a le mérite de montrer effectivement comment est-ce que tout cela fonctionne. Donc je vais refermer, vous remarquerez que j’ai déplacé ici un petit pointeur qui me permet en fait de faire un fondu sonore directement sans forcément avoir à aller le chercher dans les menus à droite. Voilà, donc on peut effectivement rajouter un petit texte. Alors on va essayer de prendre un texte plutôt simple. J’ouvre là, je fais un texte éventuellement Entrée/Sortie. Effectivement, je n’ai pas pris le plus simple. Je peux le placer au début, vous voyez qu’il va s’insérer au début du montage. Donc je sélectionne, je clique deux fois, j’appelle ça Azka MEDIA. Donc le nom de la boîte de prod des deux personnes qui sont en train de parler. Et j’appuie sur la touche ECHAP. Donc effectivement, on pourrait éventuellement faire un petit fondu avec le raccourci COMMANDE – T. Voilà, donc j’ai quasiment terminé mon montage. Je vais donc revenir ici dans mes CLIPS. Et puis je vais maintenant exporter ce montage sur une plate-forme vidéo par exemple. Donc je vais cliquer ici sur le bouton qui est en haut à droite, le menu Partager. Et je vais sélectionner, soit un Fichier master, par défaut, soit un fichier qui va être à destination de YouTube, Vimeo, Facebook ou autres. Donc évidemment, si je clique ici sur YouTube, il va falloir dans les Réglages que je me connecte avec mes comptes de connexion pour pouvoir diffuser directement cette vidéo. Je vais donc utiliser ici, un réglage par défaut. Je vais le nommer Film et non pas Mon super film. On verra bien évidemment tout le reste un petit peu plus tard. Je choisis ici le Codec H.264 pour un Export rapide et puis lisible sur toutes les plateformes. Puis, bien évidemment audio et vidéo. Je fais Suivant. Il se nomme Film, on va l’enregistrer dans notre disque dur qui s’appelle MEDIA-A, Film, Enregistrer. Et voyez ici que la fonction  Partage ou Export est en cours de traitement. Voilà qui est fait. Final Cut m’annonce que le partage est réussi, je peux cliquer sur Afficher. Il m’affichera bien ici le film qui vient d’être exporté. Donc nous avons vu dans cette vidéo un aperçu rapide certes de tout le workflow, depuis l’importation jusqu’à l’export, en passant par la sélection des rushes, au montage et aux petits points clés. Bien évidemment, je vous invite à suivre le reste de la formation pour beaucoup plus de détails.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Apprenez à utiliser les nombreuses fonctionnalités de Final Cut Pro. Passez en revue son interface, ainsi que l’importation, le montage, la correction colorimétrique et l’export.

5h58 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Final Cut Pro Final Cut Pro X 10.3
Spécial abonnés
Date de parution :21 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !