Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

​Capture One Pro 9 : Techniques de production

Démarrer avec un catalogue

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le choix de travailler avec un catalogue correspond bien aux photographes illustrateurs et à toutes personnes souhaitant retrouver toutes ses photos au même endroit. Élaborez donc un catalogue et importez des images au jour le jour.
07:26

Transcription

Il y a bien de façons de construire le travail dans « Capture One », soit en le structurant à partir d'une session, une session correspondant au travail en cours pour un client donné, la visualisation en réalité des images disposées dans un dossier présent sur mon ordinateur et dans lequel je retrouverai une structure avec différents dossiers éventuellement. Si je vient d'ailleurs faire un clic droit et demander d'afficher ces éléments dans le « Finder », je retrouve bien mon dossier de Capture qui contiendra bien sûr, ici, les images, puis des informations sur ces images et enfin un dossier « Corbeille », « Livraison » et « Sélection », qui vont être donc la structure même de la Session, avec, évidemment en tête, la base de données gérant l'ensemble de ces informations. Nous sommes donc bien ici sur la structure d'une Session, intéressante pour les gens qui travaillent en Studio ou qui travaillent au coup par coup pour un client comme c'est le cas ici. J'ai donc un client pour lequel je travaille pour des fruits, puis ici un autre client pour lequel j'ai fait des photos de « Pack » et j'accède à l'une ou à l'autre à travers les différents dossiers déjà ouverts dans « Capture One ». On va donc pouvoir basculer sur ces différents modes pour travailler en cours un document ou un autre. Maintenant la notion de « Catalogue » va être différente. Cette notion qui nous permet au niveau de la Session de construire un dossier de « Capture », un dossier de « Sélection », un dossier de « Traitement » et une « Corbeille », va être gérer différemment dans la mesure où quand on demande de créer une Catalogue. C'est qu'on a plutôt envie d'avoir devant les yeux le choix de toutes les photos, de plusieurs journées de travail, voire plusieurs mois, voire plusieurs années. On va donc avoir véritablement un Catalogue, nous permettant de scruter ces images à tout instant, qu'elles soit présentes sur l'ordinateur ou éventuellement distantes, si elles sont sur un disque dur externe. Elles seront donc efficaces et pourront être exportées totalement et retravailler totalement, dès lors qu'on aura lien avec les images du disque, mais en cas d'absence on pourra tout de même scruter le Catalogue et retrouver les images sans aucun problème. On va donc construire un « Catalogue », qui va correspondre plus au Catalogue de mes travaux en général, mes travaux en cours probablement. On va définir l'emplacement du Catalogue, bien entendu, que je vais positionner dans ce cas dans le dossier « Images » et on pourra s'inspirer d'un modèle existant, si on a déjà créer un modèle, dans lequel certains paramètres peuvent être pour nous utiles et surtout nous ferons gagner du temps pour ne pas avoir besoin de le reconstruire à chaque instant. Notez la case « Ouvrir dans une nouvelle fenêtre », qui permet de ne pas fermer les travaux en cours, mais d'ouvrir ce Catalogue pour pouvoir accéder rapidement aux différentes Sessions que l'on a choisies, malgré l'ouverture des Catalogues. Je clique donc sur OK et j'ai bien construit un nouveau Catalogue pour l'instant vierge d'images, mais je peux à tout moment à travers le Menu de la « Bibliothèque », basculer dans la Session « Pack » pour terminer ce travail et pouvoir le livrer ou encore dans la Session « Fruits » qui est en cours également. Je reviens donc sur mon Catalogue pour l'enrichir au niveau des images. Et à ce niveau je peux demander tout simplement d'importer les images. Le logiciel va me chercher les photos dans un dossier bien défini. Par exemple ici, je voudrais trouver les photos de Dominique et je vais donc demander de les importer. Cette série de photos arrive bien dans ma zone d'importation et je vais lui demander d'ailleurs de l'agrandir. On retrouve bien la série de photos avec le bouton « Tout importer » disponible. Si vous aviez sélectionné une image, ça serait « Importer une image ». Si vous aviez sélectionné toutes les images en faisant le raccourci clavier « Commande+A » sur Mac, « Ctrl+A » sur PC, ça serait importer 98 images. Si vous n'aviez sélectionné que certaines images, ce qu'on peut toujours faire avec la touche « Ctrl » sur un PC ou « Commande » sur un Mac, en désélectionnant une image ou une autre ou encore une autre ou encore en demandant de sélectionner une image, puis touche majuscule jusqu'ici pour faire une série et avec « Ctrl » ou « Commande » pour demander d'ajouter de façon ponctuelle telle ou telle image. J'ai bien le compte ici des images sélectionnées, les images qui seront importées si je clique sur le bouton. Je vais tout désélectionner et pour cela le raccourci sera l'inverse du « Ctrl+A » ou « Commande+A », ça sera « Ctrl » ou « Commande » + majuscule « A » qui désélectionne toutes les images et qui fait que systématiquement je les importe toutes. Je les importe où ? C'est une question qui se pose. Soit dans l'emplacement actuel, puisqu'elles sont déjà sur mon disque dur, [inaudible] cas je peux tout simplement pointer sur ces images. Elles sont peut-être aussi potentiellement sur un disque dur externe, que je serais amené à décrocher de l'ordinateur sur le gadget de travail, par exemple, pour un transport. On pourra donc toujours consulter ces vignettes, mais pour pouvoir les réexporter, évidemment il faudra se reconnecter avec des originaux. On peut également les positionner dans le Catalogue sur lequel je travaille. C'est une solution qui va éviter tout risque de problème de déconnexion d'images, mais qui nécessite évidemment que vous ayez la place sur votre disque dur pour pouvoir les traiter. Ça peut être intéressant de façon temporaire pour tous les travaux en cours et il sera toujours possible ultérieurement de déplacer nos originaux, sur un disque externe si nécessaire. C'est donc la solution la moins risquée pour les gens qui débutent, ou pour les têtes en air qui risquent sans problème de faire des erreurs, en renommant des fichiers ou en les déplaçant manuellement au niveau de l'« Explorateur » Windows ou du « Finder » de Macintosh, ce qui évidemment vous poserait de gros problèmes pour vous y retrouver dans vos images. Nous allons donc choisir de les enregistrer dans le Catalogue. Lorsqu'elles proviennent d'une carte mémoire d'appareil photo, il peut être judicieux également de les sauvegarder sur un deuxième disque simultanément, pour avoir une sécurité des images, et pouvoir donc reformater sa carte sans risque. Enfin on pourra renommer, intégrer des métadonnées, avec son Copyright sur les images, par exemple, puis intégrer également des préréglages ou des styles préparés d'avance dans « Capture One », pour au choix passer toutes mes images en noir et en blanc ou redéfinir d'autres types de réglages qui devraient être appliqués systématiquement. Je clique sur « Importer » et j'importe donc bien cette série d'images. Mon Catalogue va donc se constituer des images qu'il a importées et on le retrouve à travers cet onglet, toutes les mages qui me permettent de visualiser chacune d'entre elles, et de pouvoir commencer à agir avec. Bien sûr, avec le temps, on va importer à nouveau des images, puis d'autres, puis d'autres. Je vais donc aller chercher ici une autre série d'images, qui aurait été faite le lendamain ou le surlendamain ou un autre reportage et je demande donc de l'ouvrir et là, également de les importer. Je consolide donc mon Catalogue en important de plus en plus d'images. On calcule également les prévisualisations des images, pour obtenir un feuilletage rapide après, au niveau du Catalogue de « Capture One ». Je peux demander d'importer encore des images et je vais aller chercher une autre Session maintenant. Je vais donc aller chercher un troisième paquet de photos, les photos de Patrick que voici. Je demande donc de les importer également, elles vont bien sûr se positionner en importation et le calcul de prévisualisation se complète des nouvelles images importées. Pour ce qui est le calcul de prévisualisation il dépend directement de ce que vous aurez défini au niveau de vos préférences « Capture One » situées dans le Menu « Modifier sur PC » ou dans le Menu « Capture One » sur Macintosh. En effet, au niveau des prévisualisations, au niveau des images, vous allez avoir le choix dans la résolution des images que vous allez voir stockées dans votre Catalogue et qui ne seront que la replantation de vos originaux distants, ailleurs, soit dans le Catalogue comme je l'ai mis ici, soit sur un disque dur externe, dans des dossiers, si vous l'avez choisi. Le temps va donc dépendre évidemment de la taille des prévisualisations que vous demandez. Nous voici donc avec un Catalogue constitué de plusieurs images.

​Capture One Pro 9 : Techniques de production

​Mettez en place une méthode de travail efficace avec Capture One Pro 9. Utilisez des sessions, abordez le pilotage de l’appareil photo relié, exploitez la retouche localisée, etc.

2h10 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !