L'essentiel de Photoshop CC 2015

Déformer la perspective

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Déformation de perspective permet de modifier des plans dessinés par vos soins sur une image. Les plans se collent les uns aux autres et vous pouvez manipuler et choisir de forcer les axes à des contraintes verticales ou horizontales.
06:07

Transcription

Dans le menu Édition, on retrouve un menu nous permettant de déformer une perspective. Quand on va venir la première fois dessus, une petite animation montre exactement comment réaliser les différents plans perspectives pour pouvoir après-coup les modifier. Donc, ma première étape constitue à cliquer et faire glisser les points de la souris pour définir les plans. Je vais donc lui demander ici de faire un clic, effectivement , et il me crée un positionnement. Je vais tout simplement lui dire que je voudrais faire un plan de cette zone-là. En fait, j'aimerais que cette zone soit tout simplement redressée dans l'image. Pour cela, si je viens avec la touche Majuscule, je peux lui demander dans le deuxième temps, quand j'ai basculé, de faire en sorte de déplacer le coin de perspective. Et donc là, je vais lui demander justement de prendre ce point d'image et de le repositionner ici. Comme vous pouvez le constater, je peux sans problème modifier la perspective à partir de ces points. Si j'appuie sue la touche Majuscule, je peux demander est-ce que cette ligne devient droite, celle-ci aussi, ou d’ailleurs, toutes d'un coup, en cliquant sur ce bouton. Je réinitialise ici pour bien voir que, effectivement, je peux demander est-ce que toute les lignes deviennent verticales, toute les lignes deviennent horizontales, ou les deux à la fois. Cela permet effectivement de récupérer ici une image comme si je l'avais prise exactement en face du mur, alors que je vous rappelle que je l'ai prise dans axe d'un perspective complètement déformé. Donc, première possibilité que de régler une image de cette zone. Maintenant, on va venir voir ce bâtiment sur lequel je vais reprendre le même menu et faire la première étape qui consiste à effectivement définir les points. Je clique donc et je viens demander de faire un point par rapport à cet élément en définissant les points de perspective correspondants. C'est la première face du bâtiment, et les lignes m'aident à voir si éventuellement je suis bien ou mal positionné par rapport à cela. Je peux donc demander en l’occurrence de descendre plus bas ici, pour le point de perspective. Je vais faire le deuxième point en cliquant et en glissant, et notez ici que, lorsque vous avez fini, vous allez pouvoir reprendre le point et le déplacer, et si vous vous approchez d'un point existant, un magnétisme permet de se positionner dessus. Les deux ponts sont donc maintenant accolés, il me suffit d'aller positionner les autres points ici, et ici, pour déterminer le comportement de la déformation. Quand vos points sont bien placés, vous pouvez prendre maintenant l'outil numéro deux et vous allez pouvoir tout simplement prendre chacun des points et les amener ou vous voulez en déformant l'image, pour essayer de trouver une perspective différente. Le point [inaudible], vous le ramener comme ça, trop haut, vous le redescendez, du coup, je vais redescendre celui-ci aussi, trop à gauche, je vais le redresser. On va donc pouvoir retravailler sur l'ensemble des points directement comme cela. Je vais réduire un peu mon affichage pour aller chercher les points de fuite extérieurs, et je peux aussi demander là de redresser le bâtiment, par exemple. Notez au passage que la photo comme vous pouvez voir se déforme véritablement dans l'esprit toujours de donner la priorité à la zone que vous avez déterminée. La touche Majuscule me permet de demander est-ce que l'axe soit vertical ici, ici et ici. J'ai donc l'assurance que ces points sont verticaux. Si je reprends maintenant et que je déplace, je déplace bien en recréant ici quelque chose de vertical dans tous les quatre figures. Il serait aberrant, mais pourquoi pas, de demander à ce que tout soit parfaitement droit. Je reviens donc en arrière pour lui demander effectivement de mettre cet élément vertical celui-ci aussi, celui-ci également, mais bien sûr en rejouant sur mes perspectives pour les positionner dans quelque chose qui me convient mieux. A partir du moment où je vais avoir déterminé quelque chose qui me convient, il me suffit de valider pour obtenir la formation finale. Je bascule donc dans un nouveau fichier , mais avant de faire la déformation, je vais demander de faire en sorte que mon calque, en faisant un clic droit sur l'arrière-plan, puisse devenir un objet dynamique. Le fait d'avoir fait un objet dynamique encapsule l'image dans le calque et me permettra à tout moment de revenir sur l'original sans altération. Si je viens maintenant dans mon menu Édition, Déformation de perspective, Je retrouve bien les informations me permettant de définir les panneaux. Je vais donc cliquer ici et glisser pour réaliser un premier plan et aller positionner les points comme je l'entends, en essayant de respecter évidemment l'axe de la perspective. Je peux toujours prendre la ligne milieu et la continuer pour l'emmener plus loin. Mais il faudra bien sûr toujours faire attention de conserver effectivement l'axe de perspective derrière. Je vais créer ici un deuxième plan. Je vais d'abord, avant cela, prendre celui-ci et l'avancer plus loin encore, pour venir se mettre sur l'axe où on change de plan ici, et maintenant que je prends celui-ci, dès que je vais le toucher, je vais vouloir l'agencer. Automatiquement, on peux lui demander de l'aligner sur l'autre plan. Je viens bien chercher et positionner mes autres plans sur celui-ci. Je m'aide évidemment des lignes intermédiaires pour m'assurer de me positionner correctement par rapport au plan. Et à partir du moment où j'ai réalisé cette opération, je peux donc demander maintenant de valider en cliquant sur ce bouton. Je vais donc pouvoir changer la notion de perspective d'une part en redressant, et si je le souhaite, toutes les verticales d'un coup, d'autre part, éventuellement, les horizontales, mais ce qui évidemment ici n'aurait pas d'intérêt, mais vous montre bien la déformation subie par l'image pour arriver à ce résultat. Je fais donc annuler, Ctrl+Z pour une opération, ou une remise à zéro de toutes les déformations par ce billet. Je peux donc prendre le bouton et réagencer effectivement mon plan comme je l'entends. si je veux donner plus d'importance à ce plan, eh bien, je vais lui demander éventuellement de faire une verticale ici, de prendre ce point et de l'amener ici. On va donner plus d'importance à ce plan, ou, au contraire, moins, pour donner une illusion de perspective différente sur le bâtiment. Comme vous pouvez le constater, si vous validez l'opération, elle est intégrée sur un objet dynamique, ce qui fait qu'effectivement à tout moment on peut retrouver l'original, voire même, par un double clic, le rééditer. Il est donc évidemment très intéressant de travailler sur la notion d'Objet dynamique, pouvoir sans problème revenir en arrière sur le sujet.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !