L'essentiel de Photoshop CC 2015

Déformer avec la marionnette

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La déformation de marionnette permet de rendre un sujet souple comme du caoutchouc. Apprenez à le manipuler en tirant sur les ficelles ! Avec un objet dynamique vous ne remettez jamais en cause l'original et pouvez intervenir à tout moment.
05:52

Transcription

Nous allons regarder parmi les différents menus de transformation d'images dans le menu Édition, ce qui est proposé. On retrouve ici Échelle basée sur le contenu, Transformation manuelle, Déformation de la marionnette, Alors, il nous faut une marionnette. Et là, j'ai trouvé ce singe comme marionnette. On va donc travailler ici non pas sur une image entière, puisque vous voyez que le menu n'est pas accessible , et bien sûr, une sélection. Je vous propose de récupérer la sélection que j'ai préparée, en faisant Ctrl ou Commande+clic sur la couche Alpha. Si vous venez sur le panneau Calques, on va retrouver donc cette sélection que vous pouvez réaliser également à partir de n'importe quel outil de sélection, et je vais demander tout simplement d'extraire, ou plus exactement, de reproduire le singe seul sur un calque. Pour ça, je vais dans le menu Calques, je demande nouveau Calque par copier. Je me retrouve donc avec le singe au premier plan positionné devant l'autre. Je peux masquer l'œil temporairement, pour retrouver effectivement l'image telle qu'elle était à l'origine. On va demander ici avec la touche Commande+clic ou Ctrl+clic sur un PC de récupérer la sélection du sujet, et dans le menu, je vais demander à travers le menu de sélection de le modifier en le dilatant. Je vais le dilater d'une valeur suffisante pour bien couvrir l'ensemble de l'animal. Et je vais demander sur ce calque qui est positionné à l'arrière-plan, de remplir avec l'option Contenu pris en compte. Je laisse donc le logiciel me faire un remplissage de la zone comme si l'animal n'était pas là. Bien sûr, ce n'est pas parfait, mais ça suffira largement pour ce dont j'ai besoin. Je ne vais donc pas m'embêter à retravailler, même si ce pourrait le faire par ailleurs. Je vais simplement demander de remettre en évidence le personnage au-dessus, la fameuse marionnette. Je sélectionne donc ce calque, et maintenant que j'ai un calque qui a au moins quelques pixels transparents, j'ai donc accès à la déformation de la marionnette. Qu'est-ce que la marionnette? Cette marionnette me permet ici d'aller ajouter des coins. J'ai effectivement la possibilité de cliquer et de positionner un point supplémentaire. On pourra afficher ici une grille qui me montre que l'ensemble de la sélection était recouvert de cette grille, qui peut d'ailleurs être définie de façon plus ou moins rigide au niveau des transformations, et qui est une grille qui peut être plus ou moins serrée au niveau du nombre des points. Évidemment, cette grille va me gêner, je peux donc demander à tout moment de la masquer. Notez au passage que la grille a été au-delà du sujet, sur une expansion de deux pixels, pour pouvoir tout simplement s'éloigner du sujet. On voit par ailleurs que les pattes sont prises comme étant une seule zone, puisque ça n'était pas ouvert entre les deux pattes. Je vais donc masquer la grille, et nous allons pouvoir positionner ici des points. Les points peuvent être positionnés où vous voulez, mais l'idéal par rapport à un sujet comme ça, c'est de les positionner aux points d'articulation. J'en positionne également sur les points que je veux bloquer. Que se passe-t-il exactement? Si je prends un point que je le déplace, je vois que le corps se modifie tout en propageant, mais de façon proportionnelle, sur les autres secteurs. Je vais pouvoir, par exemple, prendre également sur bras et l'allonger, voire, le positionner ailleurs. Là, on voit qu'il passe derrière le genou. Un bouton me permettra ici de le faire passer devant, si je le souhaite, plutôt que derrière. Et on va donc pouvoir effectivement prendre cet élément et le positionner où l'on veut. Si je veux lui allonger les bras, je peux le faire sans problème, ou les raccourcir de la même façon. Attention, la main tourne ici en suivant le chemin. Je peux en appuyant sur la touche Alt récupérer un système, quand je m'éloigne, me permettant de faire pivoter la main autour de l'axe. On le voit également par l'angle qui est peu déterminée ici. On peut également, quand on vient sur le point lui-même, le supprimer, vous voyez les ciseaux, qui vous permet donc de le défaire. Je retire le point, ou je le rajoute. Cette marionnette va donc se comporter comme une marionnette avec des fils sur laquelle quand on tire, évidemment, elle va suivre le mouvement. On va donc pouvoir retravailler un peu le sujet comme on voudra en le repositionnant plus ou moins. Si avec la touche Majuscule vous sélectionner plusieurs points comme je suis en train de le faire, les quatre points vont donc être déplacés simultanément. Dans la mesure où je vais construire un fond derrière, je vois que je peux modifier effectivement le comportement sans aucun problème, par rapport à ce fond. Ici, la touche Alt me permet à nouveau de pivoter et de repositionner la main autrement. Voilà, donc, dans quelle mesure vous allez pouvoir vous amuser avec votre marionnette. Quand vous avez fini, vous pouvez valider en faisant OK. Je vais annuler l'opération et vous montrer qu'il serait plus judicieux de le faire sur un objet dynamique. Clic droit sur le Calques, Objet dynamique. En effet, si je demande maintenant d'aller sur la Transformation de la marionnette, je vais bien retrouver la possibilité de positionner mes points. Le premier point, lui, permet de déplacer si je mets un deuxième point, et bien, entre les deux points je vais pouvoir déformer la marionnette. Et plus j'ajoute de points, plus je concentre les éléments comme je veux. Et donc ici, si je prends cet élément et je le déplace, je vois très bien que j'agis, mais j'agis sur une image qui n'est pas déformée derrière. Cet air que je peux toujours masquer ou réafficher. Jouer sur cette déformation est même dans une certaine limite travailler sur le masque en lui demandant de ne pas travailler sur toute l'image. Dans ce cas, précisément, je peux demander de ne pas toucher à cette partie de l'image, comme vous pouvez le voir, par la [inaudible] du masque de fusion sur lequel je viens peindre. Vous avez donc tous les éléments ici. je veux mettre le masque en blanc pour bien voir exactement ce que vous appliquez, et le rééditer à tout moment. Si, en effet, quand vous travaillez, votre montage que vous positionnez où vous voulez et que vous apercevez qu'il y a un problème, eh bien, vous pouvez toujours le reprendre sans problème justement en refaisant une édition par un double clic sur la marionnette où vous retrouvez les points que vous pouvez manipuler à volonté.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !