L'essentiel d’Affinity Photo

Définir les réglages des préférences

Testez gratuitement nos 1246 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez jeter un petit coup d'œœil aux préférences. Ainsi, vous allez ajuster quelques réglages pour une meilleure ergonomie.
06:33

Transcription

Dans cette vidéo, nous ferons juste un tour dans le dossier Préférences... pour ajuster quelques éléments qui sont essentiels pour le travail. Affinity photos, puis préférences. Ce bouton vous présente les différents chapitres des Préférences. Dans Général on a rien à toucher, car tout est bien réglé. La seule chose qu'on peut sans doute faire c'est d'indiquer la langue à utiliser. Défaut le fait très bien car il détecte la langue du système et l'applique. Si le système est en anglais, il le met en anglais. Si vous voulez avoir du français, vous pouvez à ce moment mettre français. C'est ici que les choses se compliquent, car c'est ici qu'un changement s'impose. Ce sont des profils de couleur RVB... et surtout CMJN qui ne sont pas bien réglés comme il le faut. On pourait sans problème travailler avec le sRGB. C'est souvent ce que font les laboratoires dotés de tireuses... pour des tirages photo. C'est toutefois embêtant car vous avez beaucoup moins de couleurs. A mon avis,il vaut mieux travailler avec plus de couleurs et convertir en sRVB. Pour ça, il vaut donc mieux travailler avec l'espace Adobe 1998. Cet espace a été publicité en Europe, notamment en France. La plupart des professionnels travaillent avec cet espace RVB 1998. Vous avez un autre espace utilisé de temps en temps... appelé le ProPhoto qui, à mon avis, a trop de couleurs. Avec trop de couleurs on peut être décu... puisqu'en fait aucun périphérique, surtout tireuse ou imprimante... ne sera capable de s'approcher de cet espace. Alors qu'avec le RVB 1998, on commence à priori à s'en approcher. Ensuite, et c'est le plus important... ne jamais laisser un profil de couleur américain, voire japonais. Vous voyez qu'ici vous avez de tas d'espaces américains et japonais. Nous nous travaillons en Europe, donc avec des normes ISO... qui sont principalement le FOGRA39. C'est la norme utilisée par la plupart des imprimeurs offset. S'il y a un imprimeur, vous pouvez ne pas travailler en FOGRA39... puisque vous êtes déjà dans un profil qui est lui-même ISO, c'est-à-dire normé. S'il faut donc convertir d'un système ISO à un autre, il y aura pas de problème. Très important! Mettez-vous sur le FOGRA39. C'est quand même le profil le plus utilisé à priori chez les imprimeurs. Si votre imprimeur vous dit qu'il préfère plutôt un 27 ou un 29... vous pouvez toujours le mettre, car vous avez ici le FOGRA39. Mais c'est pas sûr, car la plupart du temps on va être en 39. Puis qu'on a pas les mêmes rendus de couleur... quand on convertit du RVB vers CMJN. Si vous utilisez des profils américains ou japonais, vous aurez des couleurs très différentes. Pour le reste, rien a changé. On s'en tient donc là. Ce qu'il faut simplement savoir sur les Performances... c'est qu'elles permettent de voir toutes les mémoires vives. Vous voyez 32768 ça veut dire 32Go. Le logiciel va donc utiliser dans la limite du possible toute votre RAM... pour travailler sur vos photos. Alors la qualité d'affichage en bilinéaire marche également bien. On va donc garder tout ceci et ne toucher à rien. L'interface utilisateur n'a l'air de rien là, mais il peut être très important. Vous avez le niveau de gris... qui vous permet d'être plus ou moins clair dans l'interface... c'est-à-dire au niveau du fond, ensuite au niveau de l'interface général. Il peut y avoir des personnes préférant un gris clair... car elles trouvent le lettrage peu lisible quand c'est trop foncé... et d'autres préférant, en revanche, un interface très sombre. Libre à vous de choisir. Sachez simplement que, de manière générale, je l'ai essayé... vu que je travaille beaucoup sur Photoshop et sur Infinity. J'ai remarqué qu'à l'époque où les interfaces étaient gris-clairs... j'avais, au bout de 7 à 8 de travail, de sérieux maux d'yeux. Avec une interface sombre, j'ai plus du tout mal aux yeux maintenant. Alors, je pense vraiment qu'une interface sombre éblouit sans doute moins... et a tendance à plus vous reposer les yeux qu'une interface plus claire. Après libre à vous de faire votre choix. Pour le reste, c'est comme vous le sentez. Vous avez la possibilité de mettre des chiffres et des lettres plus grandes... de plus ou moins augmenter les délais d'affichage de la bulle. Si vous êtes donc très impatient, mettez un délai minimal. Si vous voulez qu'elle n'apparaisse que dans certains cas quand vous instez... vous pouvez à ce moment la changer ici. Vous pouvez aussi faire le nombre de décimales, mais c'est pas important. Ça ne va pas nous embêter dans ce qu'on va faire. Mais, on va afficher la recticule du pinceau... qui est la petite croix au centre du rond quand on utilise des pinceaux et autres. Ça nous servira dans certains cas. Qu'est ce qui se passe dans les outils? On peut y avoir des poignets plus ou moins grands. On ne s'en servira pas pour l'instant. On va cocher la molette pour ceux qui travaillent avec la souris. On va l'utiliser pour zoomer. Ça peut être très agréable, mais c'est pas obligatoire. On va laisser intacte le reste des préférences. On reviendra après sur les raccourcis-clavier. Dans Divers, vous pouvez aussi reinitialiser des réglages d'abord faits. On revient donc là au départ. Ça peut être très utile dans certains cas, mais comme on est... au début on ne va pas reinitialiser les réglages qu'on a pas encore fait. Plus tard, vous pourriez tout reinitialiser pour redemarrer calmement. On a donc fait le tour des préférences et n'avons presque rien changé. Mais pensez à changer les ISO sur le CMJN. Même si vous ne travaillez pas en CMJN peutêtre vous y travaillerez un jour. Je peux maintenant facilement zoomer avec ma molette. Je vais donc l'utiliser très souvent. On peut maintenant démarrer. La corvée est terminée et vous avez un logiciel maintenant bien réglé.

L'essentiel d’Affinity Photo

Partez à la découverte d’Affinity Photo, le logiciel de retouche d’images pour Mac. Prenez en main l’interface, les outils de sélection, les masques, les filtres, etc.

4h22 (50 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :9 févr. 2016
Durée :4h22 (50 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !